Visiter Athènes hors-saison

V
© Laure M.

C’est vrai, Athènes est plutôt assimilée à une destination estivale mais Athènes se découvre aussi hors-saison, loin du flot de touristes et de la chaleur écrasante.
Athènes hors-saison, c’est aussi des prix nettement plus bas qu’en été.

Si vous prévoyez de partir en Automne, consultez nos articles La Grèce en octobre : météo, où aller, que faire ? et La Grèce en novembre : météo, destinations et jours fériés.

Bref, vous l’aurez compris visiter Athènes hors saison est une super idée !
De tout façon, quel que soit le temps, la capitale regorge d’activités culturelles et/ou en intérieur. Alors que faire à Athènes en hors-saison ?

Bannière Booking spéciale fin d'année

Visiter les sites archéologiques et les musées d’Athènes hors-saison

Mais bien sûr ! Visiter Athènes hors-saison est généralement agréable car il y a beaucoup moins de monde qu’en été, ce qui permet de pleinement profiter des sites archéologiques. Sans souffrir de la chaleur (ce qui est appréciable car certains jours d’été la colline de l’Acropole est une fournaise).
Et il arrive souvent que les températures soient encore relativement douces à Athènes et que certaines journées soient très ensoleillées.

En plus, hors saison estivale (du 1er novembre au 31 mars), les tarifs des sites archéologiques sont réduits. Ainsi, le billet pour l’Acropole coûte 10€ alors qu’il est à 20€ en été.

visite musées athenes avec un guide
En haut : le musée archéologique national.  En bas à gauche : le musée Benaki.  Et en bas à droite : l’intérieur du musée de l’Acropole


C’est aussi l’occasion d’arpenter les musées d’Athènes et ce n’est pas ce qui manque ! Il y a bien sûr les grands classiques : le musée de l’Acropole, le musée Benaki, le musée d’Art cycladique, le musée byzantin et chrétien sans oublier le musée national d’archéologie et la Galerie nationale. Mais il y a d’autres musées moins connus et qui méritent eux aussi un détour :

  • la fondation Goulandris : musée d’art moderne et d’art contemporain
  • le musée numismatique (12 avenue Panepistimiou)
  • le musée d’Art islamique (12 rue Dipilou)
  • la fondation Theocharakis pour les beaux-arts et la musique (9 avenue Vassilis Sofias)
  • mais aussi le musée national d’histoire (13 rue Stadiou)
  • le musée de la ville d’Athènes (7 rue Paparigopoulo)
  • l’annexe Pireos du musée Benaki : de l’art contemporain dans un bâtiment de style industriel (138 avecnue Pireos)
  • le musée des instruments de musique populaire, gratuit (1 rue Diogenous)
  • sans oublier le musée national d’Art contemporain (angle Kallirrois et rue Amvr. Frantzi)
  • le musée d’orfèvrerie Ilias Lalaounis (12 rue Kallisperi)
  • le musée d’art populaire grec (22 rue Panos)
  • ou encore le musée juif (39 rue Nikis)
  • et même le musée de l’automobile (37 rue Ioulianou)

=> Notre conseil : optez pour le City Pass d’Athènes qui regroupe l’entrée sur le site de l’Acropole + l’accès à plusieurs musées ainsi qu’au bus à arrêts multiples qui sillonne la ville avec des explications en français.

Une escapade en bord de mer, au Pirée, près d’Athènes en hors-saison

Nous vous proposons de vous évader en bord de mer à seulement une vingtaine de minutes du centre d’Athènes. C’est très facile, il n’y a qu’à prendre le métro pour arriver au Pirée. Ainsi vous pourrez profiter d’une agréable ambiance balnéaire, à proximité d’Athènes.

Le Pirée est une ville à part entière, avec ses différents quartiers. À seulement quelques minutes à pied du terminus du métro, vous voilà plongés en plein centre-ville, avec sa rue piétonne et son magnifique théâtre néoclassique. Mais l’intérêt principal d’une excursion au Pirée, ce sont ses deux ports de plaisance : Le plus important, la marina Zea et le second, plus petit Mikrolimano.

Promenez-vous également sur la colline de Kastella (Prophète Elias). Située à 86 mètres d’altitude, elle domine Mikrolimano et offre une vue magnifique sur la mer. Il est très agréable d’arpenter les ruelles étroites et d’emprunter les escaliers abrupts. En s’y promenant, on observe de jolies maisons néoclassiques aux couleurs pastel construites au 19ème siècle.

Visiter le Piree Athènes
Le port de Mikrolimano au Pirée © Laure M.


Et pour en apprendre davantage sur le Pirée, nous vous conseillons la visite de Clément . Très pratique, la rencontre est fixée dans le métro et ensuite, durant 2 heures, Clément vous révèle tous les trésors du Pirée. Une visite vraiment très intéressante et en français.

Goûter la gastronomie grecque

Visiter Athènes hors-saison c’est aussi l’occasion de profiter de l’intérieur des petites tavernes sympa à la décoration typique et chaleureuse.

Nous vous invitons à goûter la moussaka ou encore les délicieux plats en sauce à base de viande ou de légumes secs.

Un plat typiquement grec : le spetzofaï
spetzofai-plat-grec


Vous trouverez toutes nos adresses préférées pour manger, boire un verre ou faire une pause sucrée à Athènes dans notre guide « Nos tops » .

Déguster un thé ou un café bien chaud

Voici deux délicieux refuges à Athènes, bien agréables et tous deux situés en plein cœur d’Athènes :
• Version chic : s’offrir un high-tea au jardin d’hiver du mythique hôtel Grande Bretagne.
• Version « Alice au pays des merveilles » : déguster un chocolat chaud et d’incroyables gâteaux dans une ambiance de conte de fées quelque peu déjantée chez Little Kook Cake Shop.

Visiter Athènes sous la pluie : boire un café ou un thé
© Hôtel Grande Bretagne – © Little Kook Cake Shop

Et si jamais vous n’avez pas de chance avec le temps, voici plein d’idées pour visiter Athènes quand il pleut.

Un grand week-end à Athènes : coté pratique

Vous l’aurez compris, même en hiver, Athènes est une destination sympa, que l’on peut faire sur quelques jours. La capitale est accessible à quelques heures d’avion depuis les principales capitales européennes.

  • Vous pouvez très simplement programmer en toute autonomie ce voyage. Il suffit de réserver un billet d’avion, on vous conseille pour cela de passer par le comparateur de prix Ulyssepour bénéficier des meilleurs tarifs et assurance de voyage. Puis de réserver ensuite un hôtel dans le centre ou bien un hébergement type AirBnB. Si vous avez besoin de conseils, nous avons listé ici quelques uns de nos hébergements favoris (hôtels et appartement).
  • Ou bien, vous pouvez opter pour une formule tout compris que nous trouvons intéressante car elle comprend à la fois le logement ainsi que des visites en français. En revanche, le vol reste à votre charge.
  • Une fois sur place, le plus simple est de se déplacer en transport en commun. Il y a des formules pratiques sur 3 jours. Pour découvrir les formules et tarifs des transports en commun à Athènes, c’est ici.

Elodie H.

Laisser un commentaire