Visiter le musée byzantin à Athènes

le musee byzantin athenes
© Laure M.

Grâce à la richesse de son histoire, Athènes a la chance de posséder des musées exceptionnels. Ceux-ci constituent de superbes vitrines pour la civilisation grecque. A la fois musée d’art et musée de civilisation, le musée byzantin, appelé également musée d’art byzantin et chrétien, présente des collections d’une richesse remarquable. Il abrite en effet des trésors qui permettent de découvrir le monde byzantin de ses origines jusqu’à sa chute en 1453 avec la prise de Constantinople. Et nul besoin d’être féru de religion ou passionné d’art byzantin pour apprécier ce musée. Car personne ne peut rester insensible à la beauté des œuvres exposées.

Un musée niché dans un cadre délicieux

Le musée byzantin est situé dans le centre-ville d’Athènes, non loin de la place Syntagma. Le bâtiment, qui évoque les villas de la Renaissance, est beau et la cour fort agréable. On y trouve calme et fraîcheur. Avec sa fontaine, ses arbres fruitiers et ses plantes aromatiques, elle fait véritablement figure de petite oasis urbaine.

Le musée byzantin est installé dans le domaine de l’ancienne Villa Ilissia, une demeure bâtie en 1848 pour Sophie de Marbois, appelée la Duchesse de Plaisance. Pour en savoir plus sur l’histoire de cette femme atypique, consultez notre article « Le Palais de la Duchesse de Plaisance ». Après son décès en 1854, le bâtiment est devenu propriété de l’Etat grec et a eu plusieurs fonctions avant d’être mis à la disposition du musée byzantin en 1926 afin d’y accueillir ses collections permanentes.

Nous vous conseillons de faire une halte au café du musée. Il se trouve dans la cour extérieure et l’accès est libre (pas besoin d’acheter de ticket). Que ce soit pour prendre une boisson ou pour déjeuner, on y passe un moment agréable. L’endroit est calme et charmant.

L’intérieur du musée byzantin est certes en peu sombre mais les collections sont superbement présentées dans de vastes galeries. Plus de 3.000 pièces sont exposées au public. Et les supports modernes (plexiglass, piliers en aluminium) mettent joliment en valeur les trésors antiques.

le musee byzantin athenes
© Sophie B.

Que voit-on au musée byzantin ?

La scénographie du musée byzantin est intéressante. Le musée est aménagé par ordre chronologique et couvre une période allant du IIIème au XXème siècle.

Tour d’abord, des cartes à l’entrée montrent l’étendue de l’empire byzantin qui, à son heure de gloire, s’étendait sur trois continents. La période byzantine est une époque historique très intéressante qui s’étale sur plus de 1.000 ans (de 330 jusqu’en 1453 avec la prise de Constantinople par les Turcs).

La visite du musée byzantin s’organise autour de cinq grands pôles :

  • tout d’abord du monde antique au monde byzantin. Cette partie est particulièrement instructive car elle montre le passage des rites païens au christianisme et met en avant le bouleversement engendré par le choix de l’empereur Constantin d’imposer la religion chrétienne dans l’ensemble de l’empire. On observe ainsi la christianisation des temples païens et notamment la transformation du Partehenon en Eglise chrétienne.
  • puis le monde byzantin : les différentes œuvres exposées dans cette partie du musée permettent de mieux appréhender le monde byzantin de ses origines jusqu’à sa chute. Croyances, art, vie politique et vie privée…
  • ensuite les activités artistiques et intellectuelles au 15ème siècle
  • du monde byzantin à l’ère moderne : l’influence de Byzance sur la société vénitienne, son rayonnement dans les îles grecques, les monastères byzantins, le nouvel hellénisme
  • et enfin Byzance et l’Art moderne : quand le passé rencontre le présent.

Dans le musée byzantin, sont présentés à la fois des pièces majestueuses mais aussi des objets de la vie quotidienne. Les collections comprennent ainsi des icônes, des fresques, des sculptures, des mosaïques mais aussi des vêtements, des parchemins, des objets d’orfèvrerie, des bronzes, des céramiques ou encore des ustensiles en métal.

A ne pas manquer dans le musée byzantin

Les pièces phares du musée byzantin sont :

  • les reconstitutions d’églises : une basilique chrétienne du 5ème siècle (salle 2) ainsi que le dôme d’une église sur lequel est peint le Christ Pantochrator (salle 4)
  • la salle des icônes, impressionnante. La particularité de ces icônes est de comporter une double face, afin d’être visibles des deux côtés lors des processions.
  • le chrysobulle (document ressemblant à un parchemin par lequel l’empereur garantit des privilèges) qui porte encore en rouge la signature de l’empereur Andronikos II
  • des fragments de murs ornés de magnifiques fresques murales
  • le trésor de Mytilene (objets en argent et bijoux en or cachés par leur propriétaire et jamais récupérés), d’une modernité stupéfiante.

Quelques conseils pour profiter de votre visite au musée byzantin

Vous trouverez toutes informations pratiques ci-dessous (accès, métro, horaires, tarifs, etc). Attention, en dehors de la période estivale, il se peut que des salles soient fermées certains jours en raison du manque de personnel.

Le bâtiment principal du musée accueille des expositions temporaires. L’accès est inclus dans le tarif du billet d’entrée. Alors n’hésitez pas à y faire un tour.

Pour réellement appréhender toute la richesse de ce musée, nous ne pouvons que vous recommander de faire une visite guidée. Cela permet d’en apprendre plus sur le monde byzantin et de comprendre les œuvres présentées. Mais aussi de mettre en perspective l’influence de Byzance sur la Grèce d’aujourd’hui. Nous vous connaissons des guides conférenciers parfaitement francophones, qui vous transmettront leur savoir avec passion et beaucoup de pédagogie. Nous vous recommandons notamment Ioanna, une guide conférencière parfaitement francophone, passionnante et très sympathique.

Par ailleurs, vous avez la possibilité de poursuivre votre journée culturelle par la visite des autres musées qui se trouvent à proximité immédiate : le musée Benaki et le musée d’Art Cycladique. Dans des styles très différents, ils sont tous deux passionnants !

Enfin, vous pouvez continuer votre journée par la visite du quartier chic de Kolonaki, situé au pied de la colline de Lycabette.

Laure M.

Laisser un commentaire