Le musée Benaki : histoire illustrée de la Grèce

entree du musee benaki
© Sophie B.

Le musée Benaki est situé sur l’avenue Vassilis Sofias,dans un très bel hôtel particulier appartenant à la famille du même nom. Il abrite depuis 1930 les œuvres de cette fondation privée. 

Au pied du quartier de Kolonaki, il constitue une visite simple et imagée de l’histoire de la Grèce antique jusqu’au début du 20ème siècle. Il faut compter au moins deux heures pour le visiter. Ensuite, vous pourrez profiter des boutiques, bars et restaurants de ce quartier chic. A moins que vous ne préfériez déjeuner sur le toit terrasse du musée qui offre une magnifique vue sur Athènes.

Le musée Benaki offre une piqure de rappel sur l’histoire de la Grèce

Si comme moi, l’histoire de la Grèce se résume, à une connaissance assez approximative de l’Antiquité et à une vision très floue du reste de son histoire, alors ce musée pourra venir rapidement combler vos lacunes.

Je vous conseille vivement d’avoir un guide dans ce musée pour mieux comprendre l’histoire passionnante et mouvementée de la Grèce et de ses multiples invasions. Nous vous connaissons des guides conférenciers parfaitement francophones, qui vous transmettront leur savoir avec passion et beaucoup de pédagogie. Je vous conseille vivement de faire une visite avec Ioanna, une guide conférencière francophone, passionnante et très sympathique.

Sinon, certaines agences comme proposent aussi des visites guidées du musée Benaki. Nous n’avons pas testé. Voici le lien pour en savoir plus.

Néanmoins, même sans visite guidée, au fil des quatre étages, les décors, mannequins en tenue et intérieurs reconstitués vous aideront à mieux vous projeter dans les époques.

Le rez de chaussée : antiquité et icônes

Le rez de chaussée commence par l’Antiquité. La collection est simple et le choix précis : figurines cycladiques, bustes, ainsi que de magnifiques pièces issues des sites antiques syriens (porte en basalte et mosaïques).

On passe ensuite aux icônes byzantines, dont les yeux des personnages seraient placés de telle manière que leur regard semble vous suivre partout. C’est effectivement la sensation que l’on a, lorsque l’on entre dans la semi-pénombre, presque inquiétante, de ces pièces. Pourtant c’est cette obscurité qui magnifie les icônes, car elle contraste avec les dorures qui illuminent les visages. Un petit conseil : ne manquez pas l’icône de Sainte Anne avec la Vierge (école crétoise du XVeme s).

Collection du musée benaki
© Sophie B.

1er étage : périodes post-byzantines

Au 1er étage sont retracées les  périodes post-byzantines et sous domination étrangère (ottomane et vénitienne). C’est ici que l’on trouve les intérieurs et costumes, présentés de manière très vivante. Les bijoux, tissus précieux, brocarts, soieries et ornements reflètent l’influence des différentes cultures qui ont impacté la Grèce. C’est également toute la culture de l’artisanat sur bois qui est illustrée ici avec les panneaux, armoires et coffres. On les retrouve notamment dans les reconstitution de pièces de vie de différentes régions de Grèce (Kozani, Siatista et Hydra).

2ème et 3ème étages : vie culturelle et économique et guerre d’indépendance.

Le 2ème étage est consacré à la vie culturelle, économique et spirituelle à la veille de la guerre d’indépendance. Là encore de magnifiques objets raffinés en métal précieux, qui servaient souvent à l’exercice du culte orthodoxe.

Enfin, le dernier étage évoque la guerre d’indépendance et quelques aspects de la Grèce moderne. La plupart des objets sont issus de l’héritage familial. Une superbe collection d’armes appartenant aux héros de la guerre, mais aussi des instruments de navigation et quelques tableaux suffisent à nous plonger dans une époque plus récente et encore souvent évoquée par les Grecs aujourd’hui.

terrasse musee benaki
© Sophie B

Et après la visite, café et boutique…

N’oubliez pas de passer par le café du musée Benaki et surtout par sa terrasse. Car elle offre une vue dégagée sur Athènes. Et vous pouvez prendre un simple café ou en profiter pour une pause déjeuner simple (il faut compter autour de 10€).

En sortant, passez faire un tour par la boutique. Ici la sélection est assez traditionnelle dans son ensemble, mais vous y trouverez une belle collection de bijoux.

Sophie B.

Laisser un commentaire