Le musée de l’Acropole : incontournable lors de toute visite d’Athènes

Le musée de l'Acropole à Athènes : incontournable
Le musée de l'Acropole - © Acropolis Museum. Photo Nikos Daniilidis

Impossible de rester de marbre lorsque l’on visite le remarquable musée de l’Acropole ! Celui-ci fait partie des musts de toute visite de la capitale grecque et est d’ailleurs le musée le plus visité de Grèce.

Il est situé au pied de l’Acropole et met magnifiquement en valeur les trésors qu’il abrite.

Nous vous conseillons de visiter le musée avant de voir l’Acropole elle-même. Il permet en effet de mieux comprendre ce site sacré qui représente l’essence même de la culture classique dans le monde antique.

=> Visiter le musée de l’Acropole : acheter les billets en ligne, visites guidées et jeu de piste pour les enfants

Le musée de l’Acropole : un écrin moderne pour abriter des trésors antiques

Le nouveau musée de l’Acropole a été inauguré le 20 juin 2009. Ce bâtiment ultra-moderne composé d’acier, de verre et de ciment gris se veut relativement neutre vu de l’extérieur afin que le contenant s’efface au profit du contenu.

4.000 objets sont rassemblés ici, dont 300 au moins sont de véritables chefs-d’œuvre. Tout ce qui est exposé provient exclusivement de la colline de l’Acropole. Vous ne trouverez dans ce musée aucun objet provenant d’une autre partie de Grèce ni même d’un autre quartier d’Athènes.

Sur le parvis extérieur du musée, découvrez sous vos pas les antiquités découvertes lors des fouilles. Avant de pénétrer à l’intérieur, une chouette (symbole d’Athéna) datant du 5ème siècle avant J.-C., dressée sur un pilier en acier, souhaite la bienvenue aux visiteurs.

le musée de l'acropole d'Athènes
© Acropolis Museum. Photo Nikos Daniilidis

Le rez-de-chaussée du musée de l’Acropole

Après avoir passé le contrôle de sécurité, acheté vos tickets et laissé vos sacs au vestiaire, vous voilà prêts pour commencer la visite du musée. Celle-ci débute par la galerie des pentes de l’Acropole située au rez-de-chaussée.

Des vitrines sur les côtés abritent des trouvailles provenant des sanctuaires fondés sur les pentes de l’Acropole ainsi que des objets que les athéniens utilisaient dans la vie quotidienne de toutes les périodes historiques.

Ne manquez pas de baisser les yeux : le sol en verre transparent offre une vue sur les fouilles archéologiques. La pente ascendante de ce plancher de verre symbolise la montée vers la colline de l’Acropole.

La galerie des pentes de l'Acropole au musée de l'acropole d'athènes
La galerie des pentes de l’Acropole
© Acropolis Museum – Photo Vangelis Tsiamis

Le 1er étage : une enthousiasmante forêt de statues

Au 1er étage, sont exposés des objets datant de l’époque archaïque (900-480 avant J.-C.), époque caractérisée par des statues qui sourient.

Admirez les statues gracieuses en marbre, la finesse des sculptures et des drapés. Arrêtez-vous devant le sphinx au sourire énigmatique, le porteur de veau (l’une des rares statues masculines) ainsi que les gracieuses korê (vierges). Certaines statues portent encore des traces de peinture.

la galerie archaïque du musée de l'acropole à athènes
La galerie archaïque
© Acropolis Museum. Photo Socratis Mavrommatis

La scénographie de la galerie archaïque est particulièrement réussie. On aime la présentation aérée, la mise en valeur des objets par la lumière naturelle et surtout le fait que l’on puisse librement circuler entre les statues. Ces dernières ne sont pas alignées « en rang d’oignons ». Bien au contraire, elles sont disposées de façon à pouvoir être vues sous leurs quatre côtés.

Après avoir traversé cette première salle, prenez le temps d’admirer les cinq cariatides, ces statues de femmes qui soutenaient l’Eréchtaion (sanctuaire édifié sur la partie la plus sacrée de l’Acropole). Sont ici exposées les vraies statues (celles que l’on voit aujourd’hui sur l’Acropole sont des reproductions). La sixième cariatide se trouve au British Museum de Londres. Le musée de l’Acropole espérant son retour au bercail, une place vide lui a été réservée.

Là encore, les statues sont disposées de façon à ce que le visiteur puisse en faire le tour. Et c’est un trésor car les cariatides aussi belles de face que de dos, avec leurs chevelures toutes différentes.

les cariatides au musée de l'acropole athènes
© Acropolis Museum. Photo Nikos Daniilidis

Le dernier étage : le joyau du musée de l’Acropole

Le troisième et dernier étage du musée est décalé par rapport aux deux autres afin d’être orienté face à l’Acropole. A travers les baies vitrées, il offre une vue imprenable sur le Parthénon.

Mais surtout, cet étage abrite la sublime galerie du Parthénon. Une salle spectaculaire. 50 colonnes d’acier de mêmes dimensions que celles du célèbre sanctuaire. Et 160 mètres de frises (originaux ou moulages) reproduisant à l’identique les proportions du Parthénon. Un mélange d’antique et d’ultra-moderne saisissant et extrêmement réussi !

Les fresques représentent le summum de l’art antique. Observez la finesse et des sculptures et les expressions des personnages.

De toute la frise qui subsiste aujourd’hui, seuls 50 mètres se trouvent au musée de l’Acropole. 80 mètres sont exposés au British Museum, un bloc au Louvre, tandis que d’autres fragments sont dispersés dans divers musées.

Il existe encore aujourd’hui une polémique sur « les marbres du Parthénon ». En effet, entre 1801 et 1804, Lord Elgin, alors qu’il était ambassadeur du Royaume-Uni à Constantinople, fit arracher des sculptures du Parthénon, avec l’autorisation du sultan. Puis, il les rapporta dans son pays avant de les vendre en 1816 au British Museum pour une somme dérisoire.

Alors qu’elle était ministre de la culture, l’actrice et chanteuse Melina Mercouri réclama en vain la restitution des frises.

Une grande campagne a été engagée pour faire revenir ces marbres en Grèce. Si vous voulez soutenir cette initiative, vous pouvez signer la pétition sur le site « Bring them back ».

Visiter le musée de l’Acropole

visite guidee en francais du musee de l'acropole athenes

Pour pleinement apprécier le musée de l’Acropole et ses trésors, nous vous recommandons vivement de faire une visite guidée. ça change tout !

Pour cela, plusieurs options :

  • visite guidée du musée de l’Acropole en petit groupe avec l’agence locale Alternative Athens qui propose une visite découverte du musée en français tous les jours à 14h30. La visite est de qualité et les guides très professionnels. Informations et réservations ici.
  • visite guidée de l’Acropole avec un guide privé : vous pouvez opter pour une visite pour votre famille ou votre groupe, avec un guide conférencier rien que pour vous. Tarif : à partir de 31€/personne. Nous connaissons des guides conférenciers francophones. Nous vous recommandons notamment Ioanna, qui est francophone et passionnante.

Où acheter vos billets ?

Si vous souhaitez visiter par vos propres moyens, vous pouvez acheter vos billets directement aux caisses du musée ou en ligne sur le site du musée ou un billet coupe-file sur le site GetYourGuide (qui a l’avantage d’être annulable et remboursable intégralement). Il existe aussi sur GetYourGuide un billet combiné Acropole et musée de l’Acropole

Visiter le musée de l’Acropole avec des enfants

visiter le musée de l'acropole avec des enfants
Jeu de piste pour les enfants dans le musée de l’Acropole

Pour les enfants, Céline, archéologue et spécialiste des visites en famille, a développé un passionnant jeu de piste. Les enfants découvrent ainsi de manière ludique la mythologie et l’histoire de la Grèce antique. Testé et validé par nos kids. Ils aiment tellement qu’ils nous demandent de le faire à chaque vacances scolaires.

Le jeu de piste est à imprimer par vos soins. A télécharger sur notre site pour 5,90€ seulement.

Laure M.

guide athènes - meilleures adresses athènes
Les guides de Laure et Sophie : « Quelques jours à Athènes : itinéraires et bonnes adresses » et « Nos meilleures adresses à Athènes : restaurants, tavernes, bars et cafés »
2 Commentaire
Laisser un commentaire