Stade des Panathénées ou Stade de marbre

stade des panathenees-athenes
©Sophie B.

Ce célèbre stade est connu sous plusieurs noms : le stade des Panathénées ou stade panathénaïque (Panathinaïkó stádio en grec ce qui signifie « stade de tous les Athéniens »). Communément appelé “stade de marbreou encore “Kallimármaro (ce qui signifie en grec « d’un beau marbre »), il porte fièrement une histoire qui a débuté il y a plus de 2 500 ans.

Nous vous recommandons de visiter ce site car il nous projette facilement dans les temps antiques grâce à son parfait état de conservation. Il a gardé sa vocation première tout en étant largement ancré dans le monde moderne avec la tenue de grands événements sportifs et culturels.

L’origine du stade des Panathénées

Le stade originel date du 4ème siècle avant J.C. Il a été construit sur la colline d’Ardettos, à l’extérieur des murs de la cité. L’endroit a été inauguré en 330 avant J.C à l’occasion des grandes Panathénées. Il s’agissait alors de fêtes religieuses et sociales qui avaient cours à Athènes. Tous les athéniens se réunissaient alors pour assister à des épreuves de boxe, lutte, pentathlon et courses de char, mais aussi des compétitions de poésie et de musique.

Le stade a évolué au cours de la période romaine. En effet, sous l’impulsion et la contribution d’Hérode Atticus, des travaux d’envergure ont été entrepris dans le stade entre 139 et 144 av. J.C. D’abord, à la piste rectiligne du stade ont été ajoutées deux courbes de part et d’autre, dessinant ainsi une piste circulaire. L’autre changement majeur concerne les gradins de bois. Ils furent entièrement recouverts de marbre blanc provenant des carrières du Pentélique, une montagne de l’Attique. Des statues et des ornements ont été ajoutés pour donner plus de prestance au lieu. Par sa richesse et sa taille, le stade était alors l’un des plus imposants au monde.

Toutefois, avec l’arrivée du christianisme et l’abandon des rituels païens et des combats sanglants de gladiateurs, le stade a progressivement été abandonné. Le marbre a alors été réutilisé dans la construction des belles maisons athéniennes. Le passage voûté resta néanmoins un lieu de rituels où les jeunes filles se rendaient afin de trouver un bon mari.

stade-panathenees-athenes
© Sophie B.

La renaissance du stade des Panathénées

On doit la renaissance du stade aux fouilles entamées en 1836, puis poursuivies par Ernst Ziller en 1869. La forme du stade d’Hérode Atticus a été retrouvée. Puis des travaux de reconstruction ont été entrepris avec l’aide de l’architecte Anastasis Metaxas. Ce fut l’occasion pour le stade d’abriter de nouveau des Panathénées en 1870 et 1875.

Par la suite, Pierre de Coubertin, avec l’aide de Demetrios Vikelas, réussit à convaincre les nations de tenir les premiers Jeux Olympiques modernes en 1896 à Athènes. Une partie des épreuves s’est alors déroulée dans le stade de marbre. En 2004, Athènes a à nouveau accueilli les Jeux Olympiques, renouant une fois encore avec la tradition séculaire.

Le stade des Panathénées aujourd’hui

Le stade est toujours le cadre d’évènements culturels et sportifs. Il peut contenir jusqu’à 70.000 personnes. L’événement le plus marquant est sans aucun doute l’arrivée du Marathon, qui a lieu chaque année en novembre.

Le stade se visite toute l’année. Le système d’audio-guide et l’aspect grandiose du lieu permettent de passer un très bon moment d’histoire. Les enfants apprécient particulièrement de faire une course sur cette piste mythique au bout de laquelle ils peuvent monter sur le podium. Ils deviennent, le temps d’un instant, de vrais athlètes et s’imaginent participer aux Jeux Olympiques.

Pas de pause café possible dans le stade ! Un camion à l’extérieur propose quelques boissons et snacks mais l’environnement n’est pas très agréable. Optez plutôt pour le jardin national, situé juste en face. Beaucoup plus sympathique, il vous permettra d’avoir un peu de fraîcheur. Vous pouvez aussi vous rendre à l’Odéon (Mark. Mousourou 19, Athina 116 36), un petit café de quartier situé derrière à cinq minutes à pied, ou vous pourrez prendre un verre.

Bonne visite !

Sophie B.

 

2 Commentaire
Laisser un commentaire