Le théâtre dans la Grèce antique

théatre du site archéologique de l'ancienne Messini
Théâtre du site archéologique de l'ancienne Messini © Virginie W.

En vacances en Grèce, vous avez certainement eu l’occasion de visiter ou passer près de théâtres grecs antiques célèbres comme Delphes, Epidaure ou encore le théâtre de Dionysos à l’Acropole. Certains sont assez dégradés et demandent plus ou moins d’imagination pour se les représenter à l’Antiquité. Les panneaux explicatifs n’étant pas toujours présents ou lisibles, avec l’aide de Mania, notre amie archéologue, on va vous aider à mieux cerner le théâtre grec antique.

Qu’est ce que le théâtre grec antique ? Quel était son rôle ? Qui allait au théâtre dans l’Antiquité ?

On vous donne quelques pistes…

Le théâtre, un concept grec

Tout d’abord, les Grecs ont inventé 2 choses : La bibliothèque et le théâtre. Et oui, le mot « théâtre » vient du grec « θέατρον » : lieu où on regarde.

Les premières représentations ont eu lieu à l’époque minoenne en Crète. Au début, ces représentations étaient données lors de grandes fêtes religieuses en l’honneur du dieu Dionysos, dieu de la fête et du vin : les Dionysies. Elles duraient plusieurs jours, et on y honorait les héros grecs avec chants, danses et processions. Puis, petit à petit, des acteurs apparaissent et commencent alors à jouer tragédies, drames et comédies.

théâtre d' Epidaure
Le théâtre d’Epidaure © Sophie B.

Dans l’Antiquité, le théâtre avait une importance telle dans la vie des Grecs que la Cité avait l’obligation de proposer ce lieu aux citoyens. En effet, il n’y a pas de cité grecque sans théâtre, que ce soit en plein air avec des gradins construits à flanc de colline, ou plus tard avec un toit en bois. Outre l’aspect culturel et artistique, le théâtre avait également un rôle politique et social. Lieu de rassemblement et d’échange pour les citoyens, on y vit naître les prémices de la Démocratie. Aujourd’hui encore, ces sites antiques ont gardé leur importance aux yeux de la société grecque. Vous pouvez d’ailleurs encore profiter de représentations données dans des théâtres et certains stades antiques grecs : concerts, théâtre, musique…

Comment est né le théâtre antique grec ?

Étymologiquement, le mot « tragédie » vient de « tragos », le bouc et de « ode ». Une tragédie désigne donc la chanson des boucs qui formaient le cortège du dieu Dionysos, un dialogue entre un comédien (le protagoniste) et le chœur.

Par la suite, de grands tragiques comme Eschyle, Sophocle et Euripide, ont augmenté le nombre des comédiens sur scène jusqu’à trois personnes, toujours accompagnées d’un chœur. Chaque auteur participait alors au concours de théâtre avec trois tragédies et un drame satirique. Ce dernier était appelé ainsi, parce que le chœur était constitué de satyres faisant également partie du cortège de Dionysos. Les représentations théâtrales avaient lieu sur plusieurs jours. Un tirage au sort avait lieu parmi les citoyens et désignait 10 juges pour former le jury du concours. A l’issue du concours, les vainqueurs recevaient des trépieds (tripodes) où leur nom était immortalisé, et la cité faisait même ériger des monuments.

excursion à Delphes depuis Athènes
Théâtre de Delphes © Sophie B.

Qui assistaient à ces représentations ?

Au 4ème siècle, l’entrée était gratuite pour les pauvres, les représentations étant subventionnées par les chorèges (des citoyens riches, des mécènes). Ainsi tout homme était présent, citoyen libre, métèque (étranger à la cité), esclave et même les prisonniers qui obtenaient une autorisation pour pouvoir y assister.

Comment se déroulait la représentation ?

La fonction d’acteur étant réservée aux hommes, ceux-ci interprétaient également les rôles de femmes, ils portaient alors des masques et des vêtements féminins. Au théâtre, les représentations avaient lieu du matin jusqu’au coucher du soleil. Dans le théâtre ou dans le Portique d’Eumène, qui est contigu au théâtre, le public commentait et critiquait ce qu’il avait vu se passer sur scène. Les spectateurs buvaient du vin à l’aide d’une petite fiole et mangeaient du pain d’orge, des figues, des fruits secs et de l’ail frais…

Le théâtre avait pour fonction un lâcher prise, la catharsis. En effet, en s’identifiant aux personnages, le spectateur vit avec eux de fortes émotions. Il ressort donc du théâtre purifié et libéré de ces propres émotions négatives.

L'amphiaraio amphiaréion d'Oropos : un site archéologique près d'Athènes
Le théâtre d’Oropos © Laure M.

Pour résumer, le théâtre antique grec est donc surtout un événement qui permet de rassembler, en un même endroit, toute la cité. En effet, le spectacle donné est accessible à tous, aux citoyens riches comme aux pauvres.

Maintenant que vous en savez un peu plus sur le théâtre antique grec, partez à la découverte des plus beaux sites en Grèce comme le théâtre de Dionysos à l’Acropole, le théâtre d’Epidaure, Delphes, l’Amphiaréion d’Oropos et son théâtre antique, ou encore Thorikos près d’Athènes …

Article écrit par Mania F. et Virginie W.

Retrouvez nos guides pdf sur l’Acropole, Delphes ou Epidaure.

Visiter l'Acropole pas cher
guide de delphes en français le site et le musée
guide d'Epidaure en français
Laisser un commentaire