Découvrez 10 îles grecques moins connues à visiter en 2024 !

iles méconnues de Grèce

Vous aussi, vous êtes un amoureux de la Grèce et vous cherchez tous les ans de nouvelles destinations de voyage ? Soyez tranquille : avec plus de 200 îles habitées, la Grèce n’a pas fini de vous surprendre ! Vous rêvez de passer vos vacances dans un petit paradis du bout du monde, loin des sentiers battus ? Pour vous mettre l’eau à la bouche, nous vous avons préparé une sélection de 10 îles grecques moins connues à visiter en 2024 !

1 – L’île de Psérimos dans l’archipel du Dodécanèse

Nichée au cœur de l’archipel du Dodécanèse, entre Kos et Kalimnos, la petite île de Psérimos ne compte qu’une trentaine d’habitants dans l’année et un unique village : Avlaki. C’est le refuge idéal si vous cherchez le calme, la solitude et la tranquillité. 

Les plages de Psérimos sont de véritables décors de carte postale. Isolées et souvent désertes, elles alternent entre sable doux et galets fins. Leurs eaux turquoise ont un petit goût de paradis !

Si vous cherchez un peu d’animation, le joli port d’Avlaki propose des chambres à louer, quelques boutiques et plusieurs tavernes ouvertes toute la journée. Vous pourrez y goûter une cuisine savoureuse, et surtout la spécialité locale : les câpres sauvages cueillies directement sur les falaises de l’île !

Nous vous conseillons la taverne Manolas et le bar Nikolas pour une bonne bière !

2 – L’île de Marathi dans le Dodécanèse

Toujours dans le Dodécanèse, la petite île de Marathi se tient près de l’île de Patmos. C’est l’île la moins habitée de Grèce. Si vous rêvez de vous échouer sur une plage déserte pour dévorer un bon livre, vous ne trouverez pas mieux !

L’île de Marathi fait partie du réseau Natura 2000. Avec son absence totale de pollution lumineuse, elle constitue un refuge privilégié pour la faune locale. Ses couchers de soleil et ses pleines lunes sont absolument spectaculaires ! Pour ceux qui n’ont pas leur propre bateau, des excursions quotidiennes sont organisées tout au long de la saison estivale au départ de Patmos. Ces bateaux proposent des visites vers les îles voisines ainsi que vers Marathi.

Le seul village de l’île de Marathi propose quelques chambres à louer et plusieurs tavernes où déguster de savoureux fruits de mer

3 – L’île de Paléo Trikeri dans la mer Égée

Au large de la péninsule du Pélion en Grèce continentale, l’île de Paléo Trikeri semble être une oasis flottant sur les eaux bleues de la mer Égée. Plusieurs dizaines de milliers d’oliviers se concentrent en effet sur les 2,5 km² de l’île. Difficile de trouver un plus joli jardin où passer ses vacances !

Ici, pas de voiture : vous devrez laisser votre véhicule sur le continent avant de prendre le bateau. Une fois au port, vous pourrez emprunter un petit sentier pour rejoindre l’une des multiples criques isolées de l’île. Au village, vous ne trouverez ni supermarché, ni bars bruyants, tout au plus quelques tavernes où déguster de délicieux fruits de mer. 

La principale attraction de l’île est l’impressionnant couvent de Panagia Evangelistria. Construit au début de la guerre d’indépendance en 1821, il abrite une centaine de cellules, dont certaines sont proposées pour un hébergement à bas prix. De quoi pousser l’expérience de l’isolement à son paroxysme ! 

4 – L’île ionienne de Méganisi

Dans les îles Ioniennes, la belle Méganisi est séparée de sa voisine Lefkada par un détroit de 800 m. Plus peuplée que les îles précédentes, elle abrite un petit millier d’habitants et trois jolis villages : Katomeri, Vathy et Spartochori. Son atmosphère n’en reste pas moins délicieusement sereine !

Méganisi offre de très belles plages avec des vues spectaculaires sur les îles voisines. Elle a la particularité d’abriter de nombreuses grottes marines à visiter en bateau. La plus célèbre, Papanikoli, est la deuxième plus grande grotte marine de Grèce. Pendant la Seconde Guerre mondiale, elle servait de repaire au sous-marin grec Papanikolis.

5 – L’île de Halki dans le Dodécanèse

Dans l’archipel du Dodécanèse, la petite île de Halki (ou Chalki) est aux antipodes de sa célèbre voisine Rhodes. Ici, le temps s’écoule dans la tranquillité la plus totale. Même l’horloge de l’église d’Agios Nikolaos a été délibérément arrêtée à 4 h 20 : les habitants trouvaient les carillons un peu trop bruyants !

L’unique village de l’île, Emporios ou Niborio est composé de jolies demeures colorées du 19ᵉ siècle à flan de colline avec des superbes chochlakia (sols en galets locaux) ornés de motifs insolites. Seules quelques rares voitures y passent et la circulation est totalement interdite à partir de 18 heures. Mais pas d’inquiétude : vous pourrez facilement vous déplacer sur l’île. Les principales plages de Halki sont accessibles en bus, en bateau ou même à pied.

Ne manquez pas le monastère d’Ai-Yiannis Alarga (7,5 km à l’ouest) lors de votre visite. Datant du 19ᵉ siècle, il abrite un très joli café. Les moines y servent un spiritueux traditionnel, le souma, ainsi que du fromage local et du miel au thym.

6 – L’île de Psara dans la mer Égée

Ile de Psara Chios Grèce
C.P.

L’une des îles grecques moins connues à visiter en 2024 est aussi l’une des plus héroïques : il s’agit de la belle île de Psara, à l’ouest de Chios. Pendant la guerre d’indépendance grecque, un terrible massacre a eu lieu dans ce petit paradis du nord de la mer Égée : les troupes ottomanes ont décimé toute la population de l’île en 1824.

Durant votre séjour, ne manquez pas la maison du grand héros de guerre Konstantinos Kanaris, ainsi que le site commémoratif de Mavri Rahi, sur la péninsule de Paleokastro. C’est là que les fiers guerriers de l’île se sont sacrifiés pour éviter d’être capturés par les Ottomans.

Aujourd’hui, Psara est une île paisible entièrement tournée vers la pêche. Son nom signifie d’ailleurs littéralement « pêcheur ». Si vous voulez déguster une belle assiette de homard pendant vos vacances en Grèce, c’est ici qu’il faut le faire ! 

7 – Fourni, l’une des îles grecques moins connues à voir en 2024

L’île de Fourni donne son nom au petit archipel dans lequel elle se situe, entre Samos et Ikaria. Sa capitale, Fournos, ainsi que les villages de Kambi et de Chrisomilia ou Chrysomelia, vous enchanteront par leur calme et leur beauté authentique. Chrysomelia, situé à seulement 14 km de Chora, ce refuge tranquille dispose de nombreuses plages environnantes et du port de pêche le plus charmant de la mer Égée !

Fourni offre plusieurs sites archéologiques du plus grand intérêt. L’ancienne carrière de Petrokopeio, par exemple, démontre que l’île était habitée dès l’Antiquité. Les fonds marins autour de l’île abritent de nombreuses épaves de bateaux échoués au milieu d’une faune colorée. De quoi ravir les amateurs de plongée sous-marine !

Offrez-vous une traversée en bateau jusqu’à l’île voisine de Thymaina pour profiter de la splendide plage de Keramidou et visiter la chapelle d’Agios Dimitrios. Vous profiterez d’une splendide vue panoramique sur l’archipel de Fourni !

8 – La minuscule île de Lipsi dans le Dodécanèse

La plage de Platis Ghialos à Lipsi

Perdue entre les îles de Patmos et de Léros, la minuscule île de Lipsi est une escale naturelle pour les ferries qui circulent dans le Dodécanèse. Il est donc très facile de s’y rendre, ne vous en privez pas !

Entourée d’une vingtaine d’îlots paradisiaques, Lipsi sert de refuge aux tortues, aux phoques et parfois même aux dauphins. C’est un lieu magique pour s’adonner au snorkeling ou à la plongée sous-marine. Mais si vous préférez rester tranquillement allongé sur la plage, aucun problème : entre les petites criques isolées et les plages de sable fin de Lipsi, vous aurez l’embarras du choix !

Le soir venu, vous pourrez vous attabler dans l’une des nombreuses tavernes du port. Au menu : poulpe grillé, salade d’aubergine maison, boulettes de courgettes frites et fruits de mer frais. N’oubliez pas de goûter le vin rouge local à base de Fokiano : c’est un cépage très rare venu d’Asie Mineure dans l’Antiquité.

9 – Kasos, la plus méridionale des îles du Dodécanèse

Située à l’est de la Crète, Kasos est l’île la plus méridionale du Dodécanèse. À première vue, elle offre un visage assez hostile : ses paysages nus et accidentés sont dus à la nature volcanique de l’île. Mais ne vous y trompez pas ! Kasos est particulièrement hospitalière et ne demande qu’à être découverte.

Avec ses reliefs arides et montagneux, Kasos fourmille de sentiers de randonnée et de points de vue spectaculaires. Sa capitale, Fry, est une charmante petite ville portuaire où il fait bon flâner. Et les plages de Kasos sont aussi sauvages que magnifiques ! 

Isolée du reste du monde, Kasos a développé une cuisine traditionnelle unique. Sa gastronomie concentre des influences de l’ensemble du pourtour méditerranéen. Goûtez les spécialités locales telles que les feuilles de riz à la viande fraîche, le fakorizo (des lentilles au riz) et les pâtes artisanales agrémentées de sitaka, le fromage emblématique de l’île !

10 – L’île de Tilos dans le Dodécanèse

Tilos chora
L’île de Tilos – Canva P Céline P.

Située entre Kos et Rhodes dans le Dodécanèse, la petite île de Tilos héberge une population permanente d’environ 500 habitants. Selon la mythologie, son nom viendrait de Tilos, neveu du dieu Hélios. Le mythe raconte que lorsque sa mère tomba malade, Tilos se rendit sur cette île cueillir des herbes sauvages pour la soigner. Après la guérison, il revint sur l’île bâtir un temple en l’honneur d’Apollon.

L’île de Tilos regorge de sites archéologiques et religieux étonnants. Le plus impressionnant est sans doute le monastère d’Agios Panteleimonas, construit au 14ᵉ siècle sur le versant de la colline de Kriallos. Situé à 270m d’altitude, il offre une vue spectaculaire sur les îles de Nisyros et de Kos

Tilos est aussi connue pour ses nombreuses grottes terrestres et marines. La grotte de Charkadio abritait même les restes de la dernière population d’éléphants nains connue en Europe. Les ossements découverts montrent que certains spécimens datent d’il y a environ 4 000 ans ! Vous pouvez admirer ces trouvailles exceptionnelles au musée de l’éléphant nain de Mégalo Horio, la capitale de l’île.

Avec cet aperçu des îles grecques moins connues à visiter en 2024, nous espérons vous avoir donné de l’inspiration pour organiser des vacances atypiques en Grèce !

Sandra B.

Retrouvez encore d’autres idées d’endroits hors des sentiers battus à visiter en Grèce dans nos articles :

Laisser un commentaire