Visiter Olympie en Grèce

site d'olympie visiter olympie que faire à olympie grèce
© Laure M.

Le site archéologique d’Olympie compte parmi les sites les plus importants et connus en Grèce. Le sanctuaire a assuré pendant des siècles l’unité et la paix dans le monde hellénique.

Où se situe Olympie ?

Olympie se situe dans le Nord-Ouest du Péloponnèse, à 300km d’Athènes. Le bourg actuel d’ Olympie s’est transformé petit a petit en un important centre touristique.

L’accès au site archéologique se fait par une route bordée de lauriers, de cyprès et d’oliviers. En s’ approchant du site, on traverse le pont du fleuve Kladéos, qui coule a l’ouest de l’antique Olympie et qui rejoint un peu plus loin le cours de l’Alphée, fleuve souvent chanté par les poètes, qui trace la frontière sud-est du sanctuaire. Le site se niche donc entre les deux fleuves et la colline Cronion.

Visiter le site d’Olympie

Horaires d’ouverture du site d’Olympie : le site est ouvert tous les jours (sauf jours fériés : le 1 janvier, le 25 mars, le 1er mai, le dimanche de Pâques, les 25 et 26 décembre). Le site ouvre de 8:30 à 15:00 en basse saison (novembre à mars) et de 8:00 à 19:00 en haute saison (avril-octobre). Les horaires sont sujets à modification, il vaut mieux consulter avant votre visite le site officiel.

Tarifs site d’Olympie : les tarifs sont raisonnables, 12€ pour le plein tarif, 6€ en tarif réduit. Durant la basse saison (de novembre à mars) : tarif unique à 6€.

Visiter seul le site d’Olympie : il est tout à fait possible de parcourir le site en toute autonomie. Néanmoins, vous aurez du mal à comprendre les ruines sans un accompagnement. La visite du musée peut aider à mieux comprendre l’histoire et le sanctuaire. Vous pouvez aussi parcourir cet article qui donne quelques repères.

Visiter Olympie avec une petite brochure adaptée : les guides de voyages traditionnels sont souvent assez peu prolixes sur les sites antiques et sur place les explications ne sont pas souvent en français. C’est pourquoi, nous vous proposons ce guide téléchargeable en pdf sur votre smartphone pour 5€ seulement. De grande qualité, il a été écrit par Mania, une amie archéologue. Il vous permettra d’en savoir plus sur le site. Illustré, il donne de bons repères historiques et anecdotes sur la mythologie. Le guide existe aussi en format papier au prix de 8,9€.

Visiter Olympie avec un guide officiel : seuls les guides officiels sont autorisés à accompagner les touristes sur le site. C’est un budget important, mais c’est passionnant. Les tarifs sont par groupe, mieux vaut être au moins quatre. Peu de guides parlent le français, vous pourrez réserver des visites en anglais ici sur GetYourGuide. Pour ceux qui arrivent par bateau depuis le port de Katakolon, vous pouvez réserver une visite privée en français depuis le port. Il existe aussi des solutions de visites en 3D en langue française, moins onéreuses.

Quelques repères historiques…

site d'olympie Grèce durant la période antique
Artist’s impression of Olympia, Greece, at the time of the ancient Olympic Games, from ‘El Mundo Ilustrado’, published Barcelona, 1880 by European School. Out of copyright.

Le site d’Olympie fait partie de ces sites mythiques de la Grèce. En effet, il s’agissait d’un sanctuaire dédié à Zeus.

Olympie fut habitée dès 3000 av. J-.C. On localise d’ailleurs des installation mycéniennes datant de 1400 av. J.-C., ainsi que de riches tombeaux. Mais les palais mycéniens furent détruits et le sanctuaire fut dédié à de nouvelles divinités.

Au 9ème siècle av. J.-C., Olympie est déjà un sanctuaire très fréquenté, suit ensuite la construction du temple d’Héra. Mais c’est vraiment à partir du 5ème siècle avant J.-C., qu’Olympie connait sa prospérité, avec la construction du temple de Zeus et d’autres édifices dans l’Altis sacrée.

Durant la période romaine, le site est toujours central pour la tenue des jeux olympiques dans l’empire romain. Le site s’enrichit de nouveaux temples.

Mais en 393 ap. J.-C., ont lieu les derniers jeux olympiques. Les jeux sont abolis par Théodose le Grand en 395 ap. J.-C. et Olympie est alors désertée. Le temple de Zeus brûlera quelques années plus tard.

Ce n’est qu’au 19ème siècle que commencent les fouilles par une équipe d’archéologues français puis par une équipe allemande.

Les jeux olympiques

flamme olympique à olympie tradition antique
Public Domain

Les jeux olympiques ont débuté dès 776 av. J.-C. et ont survécu jusqu’au 4ème siècle après J.-C., une tradition qui traversa les ans, les croyances et les empires.

Ils duraient un mois et rassemblaient des athlètes venant de loin. Les jeux étaient divisés en deux grandes catégories : les jeux gymniques et les jeux hippiques.

Au 19ème siècle, sous l’influence de Pierre de Coubertin, cette tradition est remise au goût du jour et les jeux olympiques modernes sont organisés pour la première fois à Athènes en 1896 dans le stade de marbre que l’on peut encore visiter de nos jours.

Depuis 1936, on vient chercher la flamme olympique sur le site antique d’Olympie et elle est ensuite transportée dans le pays d’accueil.

Une belle tradition qui se perpétue aujourd’hui encore…

Les principaux monuments sur le site d’Olympie

CHT285278 Olympia in the classical era, 1914 (colour litho)_ by Gaertner, Heinrich (1828-1909) (after); Private Collection; (add.info.: Site of the pan-hellenic Olympic games; Ancient Greece;); © Archives Charmet; German, out of copyright.

L’ entrée au sanctuaire se faisait par le Nord-Ouest. A droite de l’Altis s’ étendait une série d’ édifices destinés aux athlètes et aux visiteurs.

L’Altis

Un mur délimite l’ Altis au sud et à l’ ouest. Il s’agissait du cœur du sanctuaire. Voici quelques-uns des monuments à ne pas manquer à cet endroit :

  • Le temple d’Héra est l’un des mieux conservés sur le site, c’est pourtant l’un des plus anciens. C’est devant ce temple que la flamme olympique s’allume.
  • Le temple de Zeus : majestueux, il mesurait 64 mètres de long et 24 mètres de large. Il abritait une immense statue chryséléphantine faite d’or et d’ivoire représentant Zeus sur son trône. Elle fut érigée par le sculpteur Phidias, dont on retrouve les ateliers sur le site.
  • Le philippeion : construit par Philippe II de Macédoine, ce joli temple en rond abritait des statues de la famille.
  • Le pelopion : monument en l’honneur de Pelops

Installations pour les sportifs

  • Stade : on visualise encore très bien la piste ainsi que la ligne de départ faite de marbre au sol.
  • Gymnase : on devine encore bien l’emplacement du gymnase qui était couvert.
  • Léonidaion : un immense bâtiment carré à l’entrée du sanctuaire, abritant des multiples chambres autour de jardin. Il accueillait les  athlètes et hôtes de marque.

Les musées d’Olympie

Il existe deux musées à Olympie :

Le musée archéologique d’Olympie

© Laure M.

Dans les salles du nouveau Musée d’Olympie, construit en face du site archéologique, sont exposées par ordre chronologique les trouvailles faites dans la région.

Il y a de très belles pièces : artefacts de l’époque néolithique et mycénienne jusqu’à l’ époque archaïque. On peut également y admirer les sculptures du temple de Zeus. L’ œuvre la plus importante du Musée, est sans doute la statue d’ Hermes. Représenté nu, debout, il tient le petit Dionysos sur son bras droit.

Une autre statue très remarquable de l’ art grec classique est la statue de la Victoire de Paionios. Consacrée par les Messeniens et les Naupactiens, elle marque leur victoire contre les Spartiates en 425 av. J.-C., durant la guerre du Péloponnèse.

Musée des Jeux Olympiques

Ce musée expose des objets ayant trait aux Jeux Olympiques modernes ainsi qu’une collection de timbres unique au monde, ayant pour sujet les Jeux Olympiques.

Informations pratiques concernant Olympie

Comment se rendre à Olympie?

  • En voiture : Olympie n’est qu’à 3 heures de route d’Athènes par l’autoroute qui longe le golfe de Corinthe. Vous pouvez facilement louer une voiture en Grèce, comme nous l’expliquons dans cet article.
  • En bus : vous pouvez vous rendre à Olympie grâce aux bus KTEL . C’est un peu compliqué car il n’y a pas de bus directs.
  • Bus touristiques : certaines agences proposent un aller-retour sur Olympie dans la journée, c’est vraiment court, mais faisable. Préférez plutôt des formules sur deux ou trois jours, qui combinent plusieurs sites du Péloponnèse (Mycènes, Epidaure et Olympie). Ce sont des formules généralement assez économiques.
  • En bateau : Olympie est souvent un site de prédilection pour les croisiéristes qui font une halte à Katakolon. Sachez que certains guides proposent des visites privées en français au départ du port.

Où dormir à Olympie?

  • A Olympie : le site manque un peu de charme car très touristique, mais de nombreux logements sont disponibles. L’un de nos lecteur nous recommande fortement l’hôtel Europa (voir commentaire ci-dessous).
  • Dans la montagne : les montagnes du centre du Péloponnèse sont sublimes. L’accès est un peu plus long, mais on a adoré résider à Dimitsana et à Ampeliona, dans les hôtels suivants Proselinos (au cœur du village de Dimitsana) et à Abeliona Retreat (un lieu chaleureux dans une belle châtaigneraie).
  • Près de la mer : la côte près d’Olympie dispose de grandes plages de sables blancs. Les hôtels n’ont généralement pas un charme fou, mais l’accès à la mer est facile. Près de Kaiafa par exemple. Et si vous voulez vous faire plaisir, vous pouvez vous rendre au Dexamenes Seaside Hotel, un hôtel de luxe en bord de mer dans un ancien entreprot de vin, style industriel très réussi. Enfin, les familles apprécient généralement beaucoup le Grecotel La Riviera & AquaPark.

Ecrit par Sophie B. en collaboration avec Mania F. archéologue

6 Commentaire
  • Audrey

    Bonjour,

    Je voulais savoir le temps qu’il faut pour visiter le musée et le site archéologique et le musée historique des Jeux Olympiques (par nous même)

    Merci

    • sophie

      Tout dépend de votre appétence à l’histoire, mais pour vous donner une fourchette je dirais qu’il faut compter entre 2 et 3heures. Bonne visite. Sophie

  • Anne-Marie du Boispéan

    Je me permets de vous conseiller l’hôtel Europa sur la colline. C’est un hôtel superbe tenu par une famille qui a à coeur d’offrir le meilleur, chambres spacieuses, petit déjeuner fantastique fait maison, taverne avec une cuisine remarquable et une belle piscine, le tout très bien entretenu et une ambiance unique. Nous y séjournons tous les ans plusieurs jours et nous ne sommes pas les seuls. Il y a ceux qui viennent visiter le remarquable site et ses musées et ceux qui y sejournent tout comme nous. Les clients reviennent. Nous adorons et Dieu sait si nous avons arpenté la Grèce chaque année depuis des décennies et testé un grand nombre d’hôtels. Notre critère est l’authenticité, l’accueil, une piscine et un petit déjeuner grec. Si vous le souhaitez, nous avons des adresses en stock, nous connaissons des sites archeologiques méconnus, j’ai fait des études d’archéologie… grecque et byzantine.

    • sophie

      Nous vous remercions pour vos précieux conseils, nous allons ajouter cette adresse qui semble correspondre à merveille à notre type de tourisme. Merci. Sophie

      • Olivier

        Bonjour Anne-Marie,
        Nous espérons pouvoir visiter (trop rapidement) le Péloponnèse à la Toussaint et je vous remercie pour votre précieux conseil d’hébergement. Vous parliez de sites archéologiques méconnus; pourriez-vous nous en dire plus si vous repassez par ce site, s’il vous plait?

    • Elena

      Merci beaucoup Anne-Marie. Nous sommes en ce moment à l’hôtel Europa et franchement nous sommes tout à fait d’accord avec vous. Hôtel remarquable ! Personnel aux petits soins. Un bonheur !

Laisser un commentaire