Balade et visite du marché aux puces de Monastiraki

athènes le dimanche - marché aux puces de monastiraki athènes
© Sophie B.

Vous ne ferez pas un séjour à Athènes sans passer par Monastiraki. Ce quartier est un lieu central… le cœur d’Athènes depuis plusieurs siècles. Aujourd’hui, la place Monastiraki est connue pour être le point de départ pour les visites de Plaka, Psyri, du marché central mais aussi du célèbre marché aux puces de Monastiraki.

La place Monastiraki

visiter Athènes - place Monastiraki Acropole
© Laure M.

La visite de Monastiraki commence d’abord par un 360° de la place. Elle est un véritable croisement des époques et des cultures. En effet, il suffit de faire un tour sur soi-même pour apercevoir en un seul coup d’œil plusieurs époques.

Les cinq époques remarquables d’Athènes

  • L’époque antique grecque (du 8ème s. av. JC au 4ème s. av. JC), avec l’Acropole bien sûr
  • La période romaine (3ème s. av. JC – 4ème ap. siècle) avec la bibliothèque d’Hadrien
  • L’époque ottomane (1453 à 1830) avec la mosquée de Tzistarakis
  • L’époque byzantine (de 395 à 1453) aussi avec l’église Pandanassa (la petite EGlise sur la place)
  • Et enfin la période néoclassique (1830 – 1930), magnifiquement représentée par la station de métro, qui relie encore aujourd’hui Athènes au port du Pirée.

D’où vient le nom Monastiraki ?

Monastiraki signifie littéralement en grec « petit monastère« . L’église de Pandanassa que vous apercevez au centre de la place était au 11ème siècle un « grand monastère ». Mais durant la guerre d’indépendance, il a perdu toute sa fortune et a donc été « rétrogradé » en « petit monastère ».

Avez-vous remarqué le ruisseau qui coule à vos pieds ?

Sous la place au niveau des rambardes, vous remarquerez des vestiges antiques, mais également le cours d’un ruisseau. On le voit encore couler en hiver ; en été il est parfois asséché. Cette rivière Iridanos traversait la cité sacrée d’Athènes et s’écoulait vers Elefsina. A la sortie de la cité (le site de Keiramikos), la vie s’organisait. De nombreux potiers avaient leurs ateliers et commerces au bord du cours d’eau qui fournissait l’argile et l’eau nécessaire au métier.

Histoire du marché aux puces de Monastiraki

Le marché aux puces de Monastiraki est aussi appelé Gioussouroum. Il s’agit en réalité du nom du premier antiquaire (Noé Gioussouroum), qui avait son magasin sur la place. Ce marchand s’est installé en 1863, et venait de Smyrne (Izmir). Il avait une échoppe pleine d’objets divers originaires de cette région. Petit à petit, les ateliers d’artisans furent remplacés par des antiquaires et brocanteurs. En 1922, une fondation des antiquaires de Monastiraki dotée d’un président fut établie. Et elle est encore existante aujourd’hui.

Marché aux puces de Monastiraki :  influences orientales

Sur le marché aux puces vous trouverez des influences orientales fortes. En effet, la Grèce de part son histoire et sa situation géographique a toujours bénéficié d’un mélange de cultures.

Karaghiozy, marionnette du théâtre d’ombres

karagiozy théatre d'ombre guidnol grec
Karaghiozy © Sophie B.

Cette marionnette est une belle illustration de cette influence. Vous l’avez sans doute aperçue dans de nombreuses boutiques. Il s’agit d’une marionnette aux grands yeux noirs, héros d’un théâtre d’ombre, très populaire en Grèce. C’est un peu le Guignol local et il n’est pas rare de voir dans les jardins ou les places publiques des spectacles de Karaghiozy. Le héros Karaghiozy est pauvre et cherche par tous les moyens à survivre. Son bras droit est plus grand que son bras gauche, car c’est celui qu’il utilise pour donner des claques et voler !

Le Bouzouki

bouzouki musique grecque instrument de musique
Bouzouki © Sophie B.

Dans la rue Ifestou, vous passerez devant une boutique de Bouzouki et guitares. Le Bouzouki est à la fois le nom utilisé pour désigner l’instrument (sorte de luth) et le style musical. Il s’agit d’une musique grecque traditionnelle amenée par les réfugiés grecs d’Asie mineure en 1922. Elle a très vite été intégrée à la culture grecque. Aujourd’hui encore de nombreux endroits proposent des soirées Bouzouki, où musiciens et chanteurs animent les soirées. Les grecs dansent également sur ces airs de musique jusque tard dans la nuit.

Place Avissinas : le cœur du marché aux puces de Monastiraki

[modula id= »42122″]

Le nom de la place vient de l’Abyssinie, cette région d’Ethiopie d’où étaient originaires certains antiquaires.

La place fait la part belle aux « vrais » antiquaires. Ils présentent des objets provenant à la fois de Grèce mais aussi d’Orient ou d’Occident. Ils étaient traditionnellement rapportés par les navigateurs, qui revenaient de leur voyage en Méditerranée avec des antiquités des différents endroits qu’ils avaient traversés.

Vous y trouverez à la fois des meubles, mais aussi beaucoup d’objets pratiques, insolites, inutiles et décoratifs. Parmi nos préférés, les ex-voto, que l’on retrouve dans les églises. Ces illustrations frappées dans le métal illustrent une jambe, des yeux, des maisons… en fonction de la prière que l’on veut adresser (guérison, fertilité, chance…).

Brocante dans la rue Normanou

marché aux puces de monastiraki esprit brocnte
© Sophie B.

Dans cette rue, on retrouve plutôt l’esprit « brocante ». Ce sont d’avantage des objets des années 1950-60. Les amateurs apprécieront les disques, affiches, jouets et même motos de ces années là.

Il y a aussi un bar TAF, qui vaut le détour pour boire un verre. En fait, c’est aussi une galerie d’art moderne, qui se loge parmi les anciennes maisons du quartier. Il y a même un arbre qui pousse à l’intérieur !

Les objets du quotidien dans la rue Karaiskaki

[modula id= »42138″]

Vous pouvez ensuite traverser la rue Ermou et remonter par la rue Karaiskaki. Autre ambiance encore… Les boutiques sont de véritables bazars dans cette rue. Vendeurs de chaises ou objets du quotidien, vous trouverez entre autres des carafes à vin en étain, des briki (pour faire le café grec).

Au bout de la rue, la Place Iroon

psyri athènes place iroon
© Sophie B.

C’est l’endroit rêvé pour faire une pause. Si vous avez une petite faim, vous pourrez déguster un Koulouri (les petits pains ronds au sésame) chez Koulouri tou Psyri. Ou bien une bougatsa (feuilleté à la crème) sur la place Iroon.

Et si vous avez une grosse faim, il y a de nombreuses tavernes (à découvrir dans les adresses de notre article sur Psyri).

Une visite guidée de Psyri et/ou du marché aux puces

Vous avez envie d’une visite guidée en français pour découvrir le marché aux puces, les quartiers de Monastiraki et de Psyri ? Dans ce cas, nous vous recommandons chaudement Katerina, une athénienne parfaitement francophone qui vous fera découvrir sa ville avec passion. Pour en savoir plus et réserver, il suffit de cliquer ICI.

Et si, d’une façon générale, vous souhaitez une visite guidée d’Athènes, n’hésitez pas à nous contacter en remplissant le formulaire ci-dessous.

    Vous cherchez une visite d'Athènes adaptée à vos envies et votre budget ? Contactez-nous !

    Sophie B.

    Laisser un commentaire