La grotte de Pendeli ou Davelis Cave

© Jim DIM

La grotte de Pendeli (également connue sous le nom de Davelis Cave) est un lieu plein de mystère, plongé dans un environnement grandiose, un peu hors du temps. Cela tient sans doute aux multiples usages, parfois obscurs, qui en furent fait, ainsi qu’à sa position quelque peu reculée, qui donnerait presque un sentiment de malaise.

Des chèvres, des brigands, des ermites et des militaires… une histoire étrange

La grotte naturelle, située sur le haut du mont Pendeli, abritait tout d’abord, durant l’antiquité, un tombeau dédié à Pan, cette divinité qui protégeait les troupeaux et bergers. Les niches et les piédestals que l’on aperçoit dans la grotte servaient alors à recevoir des statues et des offrandes. On les retrouve aujourd’hui au Musée archéologique d’Athènes.

Ensuite, durant la période byzantine, la grotte accueillit des ermites et des moines. Ces derniers étaient nombreux. En effet, au 8ème siècle, on recensait sur le mont Pendeli plus d’une soixantaine de grottes et d’abris d’ermites.

La petite chapelle byzantine à l’entrée de la grotte date, quant à elle, de 1234. Coincée sous la roche, à  l’abri de la vue et des intempéries, elle a été construite dans le pur style byzantin. Une partie est  dédiée à Saint Nicolas et l’autre à Saint Spyridon. On ne peut pas y entrer, mais vous apercevrez par la fenêtre cassée une série d’icônes.

Après cette période mystique, le lieu connut une ère plus romanesque. En effet, au 19ème siècle, la grotte de Pendeli fut investie par un brigand du nom de Davelis, d’où le nom de “Davelis Cave” souvent utilisé. La légende dit que Davelis utilisait l’un des nombreux tunnels traversant la montagne pour se rendre de la grotte à la demeure de sa belle  (la duchesse de Plakentia) qui se trouvait à Pendeli.

L’histoire plus récente est, elle aussi, empreinte de mystère. Entre 1977 et 1983, des travaux ont été réalisés par des militaires grecs. Traces de cette période : le soutènement en béton en dessous de la chapelle, ainsi qu’une construction peu esthétique à l’entrée de la grotte. De grands tunnels ont également été construits en amont et aval de la grotte. La finalité de ces travaux reste floue. En 1990, ces travaux ont cessé et la grotte de Pendeli a été de nouveau ouverte au public.

Pas étonnant avec cette histoire mouvementée que l’on dise de cette grotte qu’elle serait le siège de phénomènes paranormaux et le refuge de créatures étranges… Votre imagination fera le reste!

davelis cave - grotte de pendeli
© Antonis GIAKOUMAKIS © Sophie BYE

Pour vous rendre à la grotte de Pendeli

Aucun transport public ne monte jusqu’à la grotte. Il faut donc prendre une voiture pour s’y rendre. Coordonnées GPS : 38° 04′ 14.80″ N, 23° 52′ 37.11″ E

Un conseil : garez-vous juste à l’embranchement du chemin, après avoir quitté la route. Le  chemin, s’il est carrossable, est en mauvais état.

Coordonnées GPS du parking : 38° 04′ 31.84″ N, 23° 52′ 10.34″ E

Ceci vous permettra par ailleurs de faire une jolie balade dans les pins et de profiter de la très belle vue sur Athènes. Jusqu’à l’arrivée à la grotte, suivre les pierres violettes sur un peu plus d’ 1km. La grotte est fléchée, de manière pas toujours très visible. Ouvrez donc l’oeil, elle se trouve sur votre gauche après avoir passé une ancienne carrière.

Quelques conseils pratiques

Prenez soin de ce lieu insolite, il est totalement ouvert et particulièrement vulnérable. De nombreux tags et traces de vandalismes sont malheureusement venus dégrader cet endroit magique.

N’oubliez pas de vous munir d’une lampe de poche pour explorer les coins sombres de la grotte et de bonnes chaussures pour éviter de glisser.

Une excursion qui devrait plaire à tous les curieux, petits et grands !

Et pour tout savoir sur les bonnes adresses de Pendeli, c’est ici

Sophie B.