Découvrir les îles grecques de l’archipel du Dodécanèse

iles du dodecanese grece - Symi
L'île de Symi - © Laure M.

Didier, l’un de nos lecteurs, qui est aussi le fondateur du site Dodeca.online, nous fait partager sa passion pour les îles du Dodécanèse, cet archipel d’îles grecques situées à proximité des côtes turques.

L’histoire des îles du Dodécanèse

La légende veut que lors de la création du monde, au 7ème jour, il resta quelques cailloux dans les mains de Dieu. Il les jetta par dessus son épaule et ainsi seraient nées la Grèce et les îles grecques.

Durant 19 siècles, les îles du Dodécanèse ont pris l’empreinte des invasions ottomane, byzantine, vénitienne, italienne, de pirates avec de nombreuses forteresses bâties pour diverses batailles. La plus forte empreinte est celle des croisés, les chevaliers de l’ordre de Saint-Jean qui se sont réfugiés à Rhodes après leur défaite à Jérusalem. Ils ont clairement marqué de leur empreinte toutes les îles du Dodécanèse, notamment Patmos.

Beaucoup plus tard, Winston Churchill considéra que l’archipel était stratégique pour le levant. Les britanniques s’engagèrent dans de violents combats pour libérer ces îles de l’occupation italienne qui débuta en 1912. Les îles du Dodécanèse ne furent rattachées à la Grèce qu’en 1947 et 1948 . Une histoire grecque récente…

L’archipel du Dodécanèse

« Dodeca » signifie douze en grec tandis que « nisia » est le mot grec pour « îles ». Le Dodécanèse est donc l’archipel de douze îles qui s’étend du nord au sud le long des côtes turques vers Bodrum. En réalité, il y a plus de 160 îles mais seulement une vingtaine est habitée.

Les 14 îles majeures de l’archipel du Dodécanèse sont très différentes les unes des autres. Lorsque vous changez d’île vous changez de monde. Les modes de vie, les organisations, la cuisine, les fêtes, les chansons, les danses, beaucoup de choses sont différentes.

A la suite de la crise, le Dodécanèse a été regroupé administrativement avec les Cyclades dans la peripheria (la région) Aigiou Notos (sud de la mer Egée).

Le Dodécanèse est la région la plus ensoleillée et la plus chaude d’Europe avec plus de 250 jours de soleil par an. Il y a une vraie différence de température entre le Nord et le sud de l’archipel.

Rhodes ile grecque dodecanese
Les moulins à vent de Rhodes

Voyager dans le Dodécanèse

S’il est facile de se déplacer entre les îles avec le réseau de catamarans du Dodekanisos Seaways, il est en revanche plus difficile d’y accéder facilement en avion.

Les avions atterrissent sur l’île de Kos. Il s’agit essentiellement de charters mais il y a également des vols réguliers depuis Athènes. Pour vos vols, nous vous conseillons à titre perso de consulter les horaires, comparer les tarifs et réserver sur Opodo.

La seule alternative à l’avion est d’emprunter le ferry. Ainsi, BlueStar Ferries propose environ 4 trajets par semaine. La durée oscille entre 8 et 15 heures selon votre île de destination.

Horaires et réservations des bateaux sur Ferry Hopper.

Rhodes et Kos, les deux îles principales du Dodécanèse

La principale île et la capitale de l’archipel est Rhodes, appelée Rodos par les grecs. Elle compte ses 85.000 habitants. C’est une très belle île avec toutes les commodités d’une métropole européenne et une histoire très riche.

Rhodes est devenue le « pôle d’attraction » de tous les grecs de l’archipel et aujourd’hui 15% de la population de cette île est étrangère et européenne. Ces îles éloignées sont encore relativement préservées du tourisme de masse pour la plupart et vivent traditionnellement. Des visiteurs tombent littéralement amoureux de certaines et y reviennent jusqu’à s’y installer une bonne partie de l’année.

Iles grecques dodécanese kos
Ile de Kos
© Didier Pesson

Kos est la seconde île du Dodécanèse. Une île riche et variée avec l’émergence de nombreux hôtels sur la partie est de l’île. En revanche, l’ouest est encore très sauvage.

Kos dispose de plages absolument somptueuses notamment à l’ouest. A Kos, il y en a pour tous les goûts : culture, farniente, plages sauvages et aménagées, tavernes typiques, restos touristiques, la mer et la montagne…

Au sud de Kos, une curiosité avec l’île de Nissiros. On l’appelle l’île volcan avec la forme si particulière de son cratère, de sa géologie unique avec la faune et la flore d’une terre différente. La mythologie révèle la naissance de l’île par le jet d’un morceau de l’île de Kos par Poséidon pour écraser le titan Polybotes, générant ainsi le volcan.

Les eaux chaudes à 65°C de la plage de Therma Loutra à Kos viennent des galeries de Nissiros à plus de 40 kilomètres. Saisissant.

Les autres îles de l’archipel du Dodécanèse

Pserimos

Entre Kos et Kalymnos se trouve l’île quasi déserte de Pserimos. Aavec son ambiance particulière et ses plages, elle mérite incontestablement une excursion en caïque.

Kalymnos

Quand vous arrivez à Kalymnos, vous sentez le poids de la tradition travailleuse de l’île. C’est traditionnellement l’île des pêcheurs d’éponges. Aujourd’hui, l’île est connue pour son spot d’escalade de renommée mondiale, idéal avec le climat doux de l’île. Kalmynos est très accidentée et on y vit qu’à l’ouest.

Iles grecques dodécanese kalymnos
Kalymnos
© Didier Pesson

Leros

Au nord, il y a l’île de Leros. C’est l’une des plus traditionnelles de l’archipel. Le Kastro domine l’île avec ses nombreux petits villages et la petite chapelle sur la mer d’Agios Isidoros est une petite merveille. Le tourisme est minimal mais il y fait bon vivre.

Au nord de Leros, il y a de nombreuses petites îles magiques pour une excursion comme Arkiou, Marathi, Aspronissi. Il y également l’île de Lipsi, une petite île avec des plages quasiment polynésiennes, un petit village avec une très belle ambiance. L’île est très prisée des plaisanciers.

Iles grecques dodécanese leros
Leros
© Didier Pesson

Patmos

Patmos est surnommée la Jérusalem de la mer Égée. Avec un patrimoine œcuménique très riche, l’île attire de nombreux fidèles pour visiter et communier dans la Grotte de l’Apocalypse de Saint-Jean et le monastère de Saint-Jean. L’île a ses inconditionnels qui s’y installent de nombreux mois dans l’année pour profiter de la vie grecque et des plages.

Patmos une île grecque dans le dodécanèse
© Didier Pesson

Karpatos

Karpatos est une île assez fermée et très traditionnelle. Elle n’est pas facile d’accès surtout sur sa partie nord. L’île a une diaspora très importante et très influente en Amérique du nord . Il se dit même que celle-ci aurait fait plier le gouvernement pour avoir un aéroport afin d’y revenir très régulièrement.

Kasos

L’île de Kasos à proximité est elle extrêment sauvage et très ventée avec une faune intéressante.

Symi

Symi est le joyau du Dodécanèse. C’est une toute petite île à quelques encablures de la Turquie avec des eaux cristallines. Encore relativement peu d’hôtels, une ancienne île très prospère avec une magnifique architecture et des couleurs uniques. De nombreuses vedettes hollywoodiennes en ont fait leur lieu de villégiature dans le calme et la discrétion. Enfin, la chapelle de Panormitis est magique.

Kastelorizo

Autre toute petite île Kastelorizo, elle, est à quelques centaines de mètres de la Turquie. Elle est souvent oubliée sur une carte de Grèce par les grecs eux-mêmes ! Pourtant c’est la plus belle des îles avec ses eaux cristallines, ses grottes et ses petits phoques bleus.

Une architecture très orientale pour cette île qui fut pendant de nombreuses années la partie de la plus orientale de l’Union Européenne.

Pour poser l’empreinte de la Grèce si loin d’Athènes, il a été construit un aéroport dont l’atterrissage reste un des plus délicats d’Europe.

Iles grecques dodécanese kastelorizo
Kastelorizo

Astypalea

Astypalea est la petite méconnue de l’archipel à quelques kilomètres des Cyclades. Elle est très difficile d’accès même s’il y a des avions à présent.

L’île a une forme de papillon. Elle était le refuge des pirates qui pouvaient y cacher leurs bateaux. Un seul village perché au sommet d’une falaise et de nombreuses plages sauvages.

Tilos

Réservons une place particulière pour l’île de Tilos, située entre Rhodes et Kos. On y trouve en effet une population différente dans la solidarité et l’accueil des migrants ainsi qu’un modèle de développement durable que toute l’Europe envie de ce petit bout de terre. La limitation du nombre de mariages d’étrangers et du nombre de touristes tranchent avec toutes les autres habitudes de tourisme en Grèce. Et pourtant, les touristes qui la visitent en gardent un souvenir indélébile !!

Imia

Enfin, bien que inhabité, l’îlot d’Imia à quelques kilomètres de la Turquie au niveau de Kalymnos est la source de tensions vives entre la Grèce et la Turquie. Il y a également autour de cette île une zone interdite de navigation et de pêche qui donne régulièrement lieu à des altercations entre navires de pêche grecs et turcs.

Pourquoi choisir le Dodécanèse ?

Les îles du Dodécanèse sont un excellent choix pour des séjours inoubliables. Elles sont en effet différentes des autres îles grecques mais aussi différentes les unes des autres. Nous vous recommandons, si toutefois  vous voulez en visiter plusieurs, de garder suffisamment de temps pour les percevoir. Elles ne sont guère ouvertes au tourisme de masse pour notre plus grand bonheur. A vous de les découvrir…

*****

Pour profiter de votre séjour dans le Dodecanèse, savoir un peu parler, savoir quoi manger, que boire et où ?, quelles plages ne pas rater, et d’innombrables infos, rendez-vous sur le site DODECA.ONLINE.

Didier Pesson

2 Commentaire
Laisser un commentaire