Que faire à Astypalée (Astypalea) ? Notre top 10

que faire à Astypalée Astipalea ile grecque
© Laure M.

Trait d’union entre les Cyclades et le Dodécanèse, Astypalée (aussi appelée Astypalea ou Astipalaia) est une île très agréable et encore relativement méconnue.

Cette île en forme de papillon a un aspect désertique, les deux-tiers d’Astypalée étant encore vierges. On y trouve des paysages montagneux, de jolis villages blancs, une majestueuse forteresse vénitienne et partout une mer cristalline.

C’est une île à conseiller aux voyageurs curieux, en quête d’authenticité et qui veulent échapper au tourisme de masse. Car ici, même en plein d’août, on trouve aisément des plages qui ne sont pas bondées et des criques désertes. Un vrai luxe dans les îles grecques !

Voici notre top 10 des choses à voir et à faire à Astypalée (Astypalea).

1- Se perdre dans la Chora

© Laure M.

S’il n’y avait qu’une seule chose à faire à Astypalée (Astypalea) ce serait bien sûr d’aller flâner dans la Chora, le village principal de l’île. Se perdre dans le dédale de ruelles étroites est un vrai régal : petites maisons blanches aux volets bleus, escaliers tortueux, bougainvilliers fleuris et vues à couper le souffle.
Les moulins à vent alignés sur la place principale ajoutent du charme à l’endroit.
Les tavernes, cafés et restaurants font le plein en été. La ville est animée jusqu’à tard le soir.

Voici deux tavernes où nous avons bien mangé lors de notre séjour : Barbarossa (cuisine familiale et authentique) et Agoni Grammi.

2- Monter jusqu’à la forteresse vénitienne

que faire à Astypalée Astipalea ile grecque astypalée grece
© Laure M.

Bien sûr le kastro est lui aussi un incontournable parmi les choses à faire à Astypalée (Astypalea). Cette forteresse vénitienne domine la ville et est réputée pour être la plus belle du Dodécanèse. Son accès est libre en permanence. On y monte depuis Chora (c’est bien fléché).
C’était autrefois une véritable ville, habitée. On voit encore aujourd’hui les anciennes habitations en pierre.

Depuis le sommet du kastro, le panorama est superbe. Vous ne manquerez pas de prendre en photo les deux belles églises blanches avec leur dôme bleu à l’intérieur de la forteresse.

3- Visiter le musée archéologique

Ne vous attendez pas au musée archéologique d’Athènes ! Celui d’Astypalée (Astypalea) est de taille très modeste. Il ne compte qu’une seule salle. On y voit néanmoins quelques pièces intéressantes, notamment le contenu de tombes mycéniennes.

4- Flâner le long du port de Pera Gialos

© Laure M.

En bas de Chora, le port de Pera Gialos est bien calme. Désormais, la plupart des ferries n’arrive plus ici.
Une petite plage permet de se baigner. On y trouve aussi plusieurs hôtels et restaurants.

Lors de notre séjour, nous avons apprécié les tavernes suivantes :
– ARGO : des mezzes traditionnels. C’est bon et pas cher
– AKTI : un joli cadre avec de petites terrasses qui donnent sur la mer et vue sur la Chora. Cuisine traditionnelle et poissons frais.

5- Se détendre à Livadi

que faire à Astypalée Astipalea ile grecque astypalée grece
© Laure M.

Livadi est une petite station balnéaire toute proche de Chora (environ 1km). S’il y a du vent la plage est sympa et bien abritée. Elle offre en plus une jolie vue sur le Kastro.

On peut s’installer sur cette plage de galets soit à l’ombre des tamaris soit sur un transat. L’ambiance y est familiale.

Pour déjeuner ou pour dîner, on trouve à Livadi de bonnes tavernes en bord de mer. Nous avons bien aimé la taverne Astropelos et ses poissons frais.

6- Profiter des plages d’Astypalée

que faire à Astypalée Astipalea ile grecque astypalée grece
Blue Limanaki – © Laure M.

Parmi les meilleures plages à faire à Astypalée, nous vous recommandons :

  • Kaminakia : une plage de galets isolée au bout d’une baie. On y accède après 15 minutes de piste à travers un paysage lunaire. Sur place, on trouve une taverne ambiance ferme locale, un café, des chèvres et quelques arbres. Camping sauvage toléré.
  • Vatses : une plage à laquelle on accède après 2-3km de piste. En grande partie sauvage, avec quand même un beach-bar et quelques parasols. Ceux qui arrivent tôt pourront s’abriter à l’ombre des arbres.
  • Agios Konstantinos : jolie plage ombragée avec très belle vue sur la Chora et la forteresse. Café en bord de mer. Quand il n’y a pas de vent, c’est l’une de nos plages préférées sur l’île.
  • Red Rocks : une plage accessible en bateau. Possibilité de plonger sous la falaise. Pour les enfants, c’est un peu impressionnant mais faisable (il faut pouvoir faire 5 à 6 brasses en apnée en plongeant à 2 mètres maxi de profondeur, de préférence avec un adulte derrière).
  • Steno (Steno signifie « étroit » en grec) : une plage agréable bordée d’arbres et de chaises longues/parasols. L’eau est translucide, très agréable pour aller nager. Ambiance calme et familiale. La balançoire dans l’eau fait le bonheur des enfants… et mais aussi des instagrameurs. Très fréquentée en été.
  • Blue Harbor ou Blue Limanaki (Mple Limanaki) – apres Steno et avant Maltezana : coup de cœur pour cette petite crique aux eaux absolument magnifiques. Il faut impérativement arriver tôt car la plage ne peut pas accueillir plus d’une quinzaine de personnes. Il n’y a pas d’ombre. Pensez à prendre de quoi vous abriter du soleil ainsi que de l’eau.

7- Passer une journée à Agio Ioannis Makris

Nous vous conseillons d’aller passer une journée à Agio Ioannis Makris. Vous verrez là-bas une église et les ruines d’un château surplombant une plage. L’accès se fait par une piste aux paysages somptueux. La vue est magnifique.
De là, descendez à la plage en suivant le sentier balisé en rouge. Au départ, le chemin part sur la gauche (pas du tout dans la direction de la plage) mais il faut le suivre. Comptez 45 minutes de descente assez accidentée mais faisable avec de bonnes chaussures, même avec des enfants. Rivière et plage magnifiques vous attendent a l’arrivée. Généralement, cette plage est déserte et l’eau superbe.

En revanche, attention car il n’y a pas d’ombre avant 15h (sauf à s’installer sous les falaises ce qui n’est pas recommandé en cas de chutes de pierres). Au retour, la remontée se fait en 45 minutes et est assez physique. Mais ça en vaut la peine !

Les jeunes Grecs y descendent le soir et dorment sur place.

8- Faire excursion en bateau

Si vous passez quelques jours de vacances à Astypalée, nous vous conseillons vivement de faire une croisière d’une journée à Koutsomitis et Kounoupes, deux îles voisines. Cette journée en bateau est très agréable : ambiance farniente, plages désertes et mer transparente. La plupart des prestataires proposent le déjeuner à bord. Vous verrez, l’eau est incroyablement bleue !!!

Nous vous conseillons par exemple cette excursion en bateau à la journée depuis Astypalée vers les îles de Koutsomitis et Kounoupes, avec un arrêt à Red Rocks.

9- Gouter la gastronomie de l’île

Profitez de votre séjour à Astypalée pour découvrir le gastronomie de l’île. Voici quelques spécialités locales :

  • les fruits de mer frais
  • la chèvre cuisinée en ragoût ou farcie
  • poungia : petits feuilletés au fromage
  • chlori : un fromage local
  • xirotigana : des petits gâteaux sucrés, frits et arrosés de miel
  • kitrinokouloura : des biscuits secs au safran

10- Découvrir les villages d’Astypalée

que faire à Astypalée Astipalea ile grecque astypalée grece
© Laure M.

Maltezana aussi appelé Analipsi : un petit port à une dizaine de kilomètres de Chora. On peut voir ici une statue en l’hommage d’un combat naval de 1827 ou deux marins Français ont brillé par leurs exploits. Il y a aussi une plage de sable ombragée. L’idéal est d’y aller tôt le matin pour assister au retour des pêcheurs dans leurs caïques.

Au nord-est de l’île se trouve le village de Vathi , en fait composé de deux villages : exo Vathi et messa Vathi. Règne ici une atmosphère de bout du monde. À conseiller à ceux qui veulent se sentir loin de tout et en dehors des sentiers battus. De là, vous pouvez visiter la grotte du Dragon (Drakospiloa).
A titre personnel, nous n’avons pas été conquis par le charme du lieu et avons trouvé que cela faisait beaucoup de route pour au final rien d’extraordinaire à l’arrivée. Il est aussi possible de s’y rendre en bateau depuis Maltezana mais nous n’avons pas testé.

*****

Voici donc nos coups de cœur parmi les choses à voir et à faire à Astypalée. Si vous aussi vous vous rendez sur cette île, partagez-nous vos recommandations en commentaires ci-dessous.


Laure M.

Laisser un commentaire