Lesbos, Mytilène, top 10 à faire, à voir !

carte de Lesbos villes
Céline P. - Canva Pro

Lesbos (ou Lesvos, ou encore Mytilène en français) est une île à quelques encablures des côtes turques. Lesbos est grande, la troisième île grecque, et ne laisse personne indifférent. En effet, il n’y a pas de tourisme de masse sur cette île. La précieuse Lesbos cultive sa différence avec ses trésors cachés comme la forêt pétrifiée. D’ailleurs, la richesse ne se trouve pas du côté de la mer mais du côté de la terre, des villages. Ce qui explique que l’île est le berceau de l’ouzo pour son anis si particulier à Plomari. Elle a sa propre cuisine, ses plats. L’histoire commence il y a bientôt 3000 ans avec Sapho. Artiste de génie, elle s’affirme comme le chantre des amours entre les femmes à Eresso où elle est née. Alors, voici Lesbos, Lesvos, Mytilène, notre top 10 à faire, à voir !

1. Découvrir la ville de Mytilène

photos de Mytilène Lesbos
Montage Canva Pro-Céline P.

Mytilène est la ville principale de l’île de Lesbos. De même, elle prend souvent le nom de l’île. En bateau ou en avion, c’est à Mytilène que l’on arrive. Il s’agit de la pointe sud de l’île.

Construite sur sept collines, la vieille ville de Mytilène nous charme de ses belles demeures néoclassiques. Ces constructions cosmopolites reflètent son passé mouvementé. Dans l’antiquité, Mytilène est déjà la capitale grecque mais parfois perse…ensuite elle est byzantine, puis génoise, turque et redevient grecque en 1821.  

Nous vous conseillons de vous promener le long de la rue piétonne Ermou jusqu’au vieux port. Dans le quartier du vieux port, dans les petites ruelles se cachent de très beaux cafés, du street-art, des vieilles épiceries…

Où manger ?

On a testé et on vous transmet les bonnes adresses ! Voici quelques cafés et tavernes que nous avons particulièrement appréciés :

Que visiter à Mytilène?

  • Pour la partie culturelle, la visite du château est très riche (catacombes, réservoirs d’eau, les entrepôts de poudre à canon…). Il date du 6ème siècle et a été rénové par les Génois en 1373.
  • De même, la visite de la cathédrale orthodoxe de Saint Athanasios est intéressante avec son dôme baroque. C’est le bâtiment le plus imposant qui domine le port.
  • Enfin, un très joli musée consacré au fameux peintre Théophilos se trouve en banlieue de Mytilène, à Varia. Il se compose de quatre salles où sont exposées 86 peintures de Théophile. Ses peintures pleines de vie et d’esprit grec sont inspirées de l’art populaire, de l’histoire et de la mythologie. Ils représentent également des scènes du quotidien, des costumes, des paysages, etc…
Mytilène cathédrale, chateau et Theophilos
Copyright Céline P.

2. A faire : Les thermes de Gera

Le Spa « Therma » de Lesbos est dans un excellent emplacement surplombant le magnifique golfe de Geras, à quelques kilomètres de Mytilène, dans la région de Therma. Ainsi en partant de Mytilène, il est possible de faire une pause bien méritée aux thermes. C’est une eau thermale qui provient des entrailles de la terre. En effet, d’une profondeur de plus de 2500 mètres, l’eau arrive à la surface autour des 40 degrés Celsius. L’eau arrive directement dans deux piscines. D’ailleurs, elle est réputée pour ses qualités thérapeutiques indiquées pour les rhumatismes, l’arthrite, les névralgies, les maladies gynécologiques et les plaies chroniques. C’est un petit coin de paradis, idéal pour se retrouver et se régénérer.

Le spa propose divers massages entre 20 et 35 euros. Il dispose également d’un café et l’accès à la plage est direct.

les thermes de Lesbos Spa
Copyright Céline P.

3. Visiter Agiasos

Plus au nord, à une petite trentaine de kilomètres, se trouve la petite ville d’Agiasos. Alors, on change complétement de décor, et on découvre la partie montagneuse de Lesbos. Il s’agit d’un gros bourg traditionnel, sur les pentes du mont Olympos. Agiasos est l’une des ressources forestières protégées les plus importantes de l’île. Elle est d’ailleurs incluse dans le réseau Natura 2000 . En effet, il y a de nombreux platanes, des pommiers, des châtaigniers, des poiriers et des cerisiers. Ce bourg se caractérise par ses ruelles étroites pavées et ses maisons de pierres avec le décrochement en bois au niveau du balcon. Pendant de nombreuses années, la ville était connue pour sa poterie. Même si la visite du village si traditionnel est très agréable, le plus important c’est l’église. Eh oui, Agiasos est surtout connu comme le centre religieux de l’île de Lesbos. Pourquoi?

Réputée dans toute la Grèce pour son unique église de Panagia Agia Sion (d’où le nom de Agiasos), Agiasos est la deuxième église après Tinos pour les pèlerins qui viennent s’agenouiller devant Panagia Brefokratousa (la Vierge Marie et l’Enfant Jésus), une icône miraculeuse apportée à Agiasos de Jérusalem par Agathon l’Ephèse en l’an 803.

Aussi, n’hésitez pas à vous laisser tenter par les mets d’Agiasos tels que les châtaignes, le fromage à l’huile, les hachles (une forme de trachana façonnée comme un bateau), les noix, les légumes de montagne, les dolmades avec du riz, les fleurs de potimarron. De même, il est difficile de résister aux cafés traditionnels du village où le café grec que vous boirez est accompagné d’une cuillerée de douceurs.

Agasios village de Lesbos
copyright Céline P.

4. A voir : Plomari

Plomari, je ne vous le cache pas, c’est ma ville de cœur, un de mes endroits préférés de la Grèce. En fait, c’est de manière très improbable que j’ai découvert ce pays par Plomari. C’est direction plein sud, depuis Agiasos. Deuxième ville de Lesbos, Plomari se situe en bord de mer. L’ensemble du village est assez pittoresque avec de belles maisons et des cours colorées, des rues étroites et de belles églises. Sur les petites places autour du village se trouvent des tavernes traditionnelles et de jolis cafés à l’ombre des arbres.

Plomari n’a rien d’exceptionnel, mais c’est un endroit dans toute son authenticité. N’essayez pas de chercher des coins magnifiques. Plomari, c’est la beauté de sa simplicité. Entourée d’une nature exceptionnelle, Plomari a ce petit quelque chose de si hellène, de si proche de sa nature et d’une plante, l’anis ! Plomari, c’est le berceau de la boisson nationale : l’OUZO. Il y a deux musées de l’ouzo à Plomari, qui ont été créés par deux des sociétés d’ouzo les plus célèbres de la région, Ouzo Varvagianni et Ouzo Isidorou Arvanitou.

Mais c’est sans compter les belles plages à Plomari , où vous pourrez vous baigner dans les eaux bleues de la mer Égée :

Photos de Plomari - Lesbos : port et ouzo
copyright Céline P.

5. Eresos

Skala Eressos est incontournable. C’est une des plus belles plages de l’île et sans doute la plus animée. L’ambiance est « super cool ». De même, si vous aimez le beach volley, il y a beaucoup de terrains où tout le monde est bienvenu. Aussi, vous pouvez louer des vélos. Les tavernes de poissons et les cafés s’enchainent le long de la plage dans une atmosphère festive de jour comme de nuit.

Où manger ?

Soulatso : taverne de poissons, avec de délicieuses sardines grillées !

Aigaío : taverne de poissons, une valeur sûre !

La grande poétesse Sapho est née à Eressos. De surcroît, il se trouve encore des vestiges de l’ancienne ville. En effet, dans l’Antiquité, Eressos était un important centre commercial. Ainsi, aujourd’hui cette ville est une « Mecque » en attente pour les « lesbiennes » du monde entier. Mais c’est aussi une destination familiale populaire, sans oublier un lieu de prédilection pour les jeunes mariés. En bref, tout le monde se sent très bien à Eresos, les gens de Lesbos, les touristes et les Grecs. Il est possible de faire également des randonnées ou de visiter les villages voisins.

La ville est vivante avec des événements culturels et des activités pendant l’été comme le Festival de la femme . Beaucoup d’artistes étrangers séjournent à Eressos et proposent leurs créations. Il y a beaucoup de concerts organisés l’été le long de la plage et un cinéma en plein air, le cinéma Sapho.

En conclusion, cette ville balnéaire est un coin de paradis hors du temps et hors du monde…les voitures ne sont pas autorisées. Les enfants sont en totale sécurité ! Cette immense plage aux eaux cristallines est un magnifique lieu de liberté et de bien-être.

photos d'Ereso Lesbos
copyright Céline P.

6. Explorer Sigri et sa forêt pétrifiée

Mais au-delà de la longue histoire de l’île, je suis aussi impressionné par les gens qui l’habitent. Là où on les croit aussi secs que leurs astipia et leurs chênes, on découvre à l’intérieur des sucs spirituels, des trésors précieux et cachés comme l’argent de leurs oliviers. Là j’irai vivre, Angel, sur ton île. Mais à l’ouest, sur le rocher nu du pittoresque village de pêcheurs. Qui sait… peut-être pour toujours… »

ALBERT CAMUS A propos de Sigri

Sigri est un village côtier pittoresque tout en simplicité et en charme. Avant tout, son petit port avec ses petits bateaux de pêche et son château ottoman du 17ème siècle offrent un décor des plus enchanteurs.

Le village possède également le meilleur restaurant de l’île : Cavo Doro . Ce restaurant propose des plats « nouvelle cuisine » délicieux. Ouvert seulement en été, il faut estimer environ 30 euros par personne. De plus, Sigri a des plages préservées sauf celle qui jouxte le port.

Sigri le port et restaurant Lesbos
Copyright Céline P.

Mais surtout, Sigri a une réputation mondiale grâce à sa forêt pétrifiée. C’est un lieu unique au monde. Attention, il s’agit d’un immense plongeon dans l’histoire de la Terre. Il y a moins de 20 millions d’années, ‘Lesbos’ est recouverte d’une forêt tropicale. A la suite d’une éruption volcanique en mer Égée, les arbres, surtout de très gros séquoias et la végétation se retrouve fossilisés. Deux magnifiques activités s’offrent à vous :

Vous pouvez aussi visiter la forêt pétrifiée en bateau à partir de Sigri.

Foret pétrifiée de Lesbos à Sigri
copyright Céline P.

7. Molivos, la perle de Lesbos

Complétement au nord-ouest de Lesbos, Molivos ou de son ancien nom Mythimne, est un très joli bourg médiéval. Dominé par son château, on y accède par des ruelles pavées qui serpentent le long de maisons traditionnelles. C’est un château construit par les Génois, sans doute au 14ème siècle.

C’est très vivant et pittoresque, il y a de nombreux hébergements, des tavernes en bord de mer et des cafés très sympathiques. Nous vous conseillons de prendre votre repas dans le petit port si romantique en bas de Molivos. Nous avons apprécié une petite taverne très traditionnelle : Octopus. C’est une très belle escale d’une journée. De plus, la route pour s’y rendre est exceptionnelle par ses paysages et sa nature si sauvage.

A Molivos (ou Molyvos), on profite au calme de diverses attractions marines comme louer un voilier ou un yacht ou encore visiter un centre de plongée. L’occasion idéale de faire son baptême de plongée ou une journée de plongée en bateau pour les expérimentés (2 plongées). La saison des vents, qui attire les amateurs de planche à voile, commence à la mi-août.

Le Festival international de musique et le Festival de guitare d’Arion font également de Molyvos sa célébrité à l’échelle internationale.

A quelques kilomètres de Molyvos se trouve Eftalou, un endroit magnifique avec de belles plages isolées de petits galets et ses sources chaudes.

paysages de Molivos Lesbos
Copyright Céline P.

8. L’écotourisme à Lesbos

L’écotourisme est un terme un peu tendance et vite galvaudé. Mais si il y a un endroit dédié à l’écotourisme, c’est Lesbos. Toute l’île est dominée par la nature. Si vous souhaitez visiter Lesbos, ce n’est que sous l’angle de l’écotourisme. Par exemple, les visiteurs peuvent participer à différentes activités d’écotourisme comme la randonnée à travers des espaces naturels uniques. C’est l’occasion de découvrir l’incroyable richesse botanique avec plus de 1300 espèces végétales différentes. De plus, il est possible de faire du vélo, de la voile, du surf, des visites en bateau, de la plongée sous-marine, de l’escalade et une grande variété d’activités qui permettront de découvrir des trésors naturels cachés.

Et les trésors cachés sont juste sous nos yeux, les oiseaux. C’est une réserve naturelle mondiale exceptionnelle. Une grande variété d’oiseaux passent par Lesbos au printemps pour leur migration.

oiseaux à Lesbos : ibis, cigogne noire...
Canva Pro – Céline P.

9. Le monastère Moni Limonos

Au cœur de l’île, au nord de Kalloni, se trouve un haut lieu de la culture grecque. C’est le monastère le plus important et le plus grand de l’île de Lesbos – Moni Limonos. Il date du 16ème siècle et constitue un des symboles de la résistance culturelle grecque pendant la domination ottomane. Le monastère abrita alors une école secrète et maintient un lieu de connaissances grâce à une bibliothèque exceptionnelle où se retrouvaient les savants grecs.

Évidemment, le monastère se distingue par ses nombreuses chapelles et par son église principale consacrée à Saint Ignace. C’est un lieu d’une immense sérénité, reculé de tout, dans une nature enveloppante. L’accueil des moines est chaleureux et les paons qui se promènent entre les visiteurs participent à cette visite ressourçante.

vue d'ensemble du monastère Moni Limonos à Lesbos
Copyright Céline P.

10. Comment aller et se déplacer à Lesbos

Eh oui ! Comment atteindre l’île de Lesbos ? Alors, pour séjourner à Lesbos, on y va soit en avion soit en bateau.

Ensuite, pour se déplacer à Lesbos, il est fortement recommandé de louer une voiture sur place. Il y a beaucoup de lieux à visiter, pas toujours proches les uns des autres. Pour cela nous vous recommandons Rentalcars pour avoir un aperçu rapide des différents loueurs et tarifs. Sinon, vous pouvez également profiter d’une excursion en 4×4 au Mont Olympe aux environs du village Agiassos ou dans la montagne Lepetymnos à la rencontre des chevaux sauvages.

Lesbos en ferry :

Il y a des ferries réguliers entre Lesbos et le Pirée, pour Athènes, avec un temps de trajet de 11-12 heures. Il existe également des liaisons par ferry entre Lesbos et d’autres îles de la mer Égée, notamment Chios (environ 3 heures), Lemnos (30 minutes) et Samos (environ 90 minutes). Des ferries occasionnels relient également Lesbos aux ports grecs continentaux de Thessalonique (11-12 heures) et Kavala (10-11 heures).

Pour réserver nos billets de ferry, nous passons toujours par la plateforme Ferry Hopper. Elle est en français, simple d’utilisation et rapide. Et en plus, il n’y a aucun frais supplémentaire !

Lesbos en avion :

Mytilène bénéficie d’un aéroport international. Il existe plusieurs vols par jour depuis Athènes mais aussi depuis des capitales européennes. De même, il y a des liaisons entre certaines iles comme avec Rhodes par exemple. L’avion est une bonne solution pour aller sur l’île de Lesbos car il vous faudra moins d’une heure depuis Athènes pour rejoindre l’aéroport. L’île est desservie par les compagnies grecques Sky Express, Olympic Air et Aegean Airlines, avec plusieurs vols par jour en haute saison.

Nous vous conseillons de regarder les différents vols avec le comparateur de vols Ulysse.

*****

Enfin, pour vous loger à Lesbos (ou Mytilène), vous trouverez de nombreux logements sur Booking, que ce soit des hôtels, des appartements ou même des maisons gérées par des particuliers. Sinon, Airbnb propose également des locations.

Et voilà, vous êtes parés pour visiter Lesbos, Lesvos, Mytilène ! En espérant que notre top 10 des choses à faire et à voir vous aidera à préparer de belles vacances sur cette île de la mer Egée du Nord !

Céline P.

Powered by GetYourGuide

Mis à jour le 20 Février 2024

1 Commentaire
Laisser un commentaire