Que faire à Tinos, l’île sacrée des Cyclades

L'île de Tinos : que faire à Tinos
© Laure M.

Si vous vous demandez que faire à Tinos, voici un tour d’horizon des merveilles à découvrir sur cette île.

Tinos la pieuse

Tinos est l’une des plus grandes îles des Cyclades. Sa capitale possède une Eglise « la Panagia » comparable à  notre Dame de Lourdes.  Pour la petite histoire, sachez qu’en 1822, une nonne du couvent Kekronouvio fit un rêve lui indiquant où était cachée une icône miraculeuse de la Vierge à l’Enfant, peinte selon la légende par l’Evangéliste Luc. Une fois trouvée, on attribua rapidement à cette icône des vertus curatives extraordinaires et, aujourd’hui, « Tinos-ville » connaît un tourisme religieux important. Hormis cette église, Tinos est  parsemée de plus de 750 églises et chapelles aux clochers singuliers, soit plus qu’au Vatican ! Une grande partie d’entre elles sont catholiques. Incontournables : l’Eglise de Sacré Cœur à Xombourgho et le couvent des Ursulines à Loutra.

que faire à Tinos - L'Eglise Panagia de Tinos
La Panagia

Le paradis des randonneurs

Que faire à Tinos ? Une randonnée bien sûr !

Cette île aux mille pigeonniers est traversée dans toute sa longueur par une chaîne de montagnes aux cimes escarpées, dont le plus haut sommet, le mont Tsikna, culmine à 725 mètres. Ses paysages accidentés, ses petits sentiers rocailleux et ses grands espaces naturels, en font un site d’exception pour les randonneurs. Les éditions « Terrain Maps » ont de très jolies cartes : « randonnées à Tinos » éditées par l’association culturelle « Archipelagos ». Des criques sauvages attendent les randonneurs pour des baignades rafraîchissantes !

que faire à Tinos
© Laure M.

Nous vous conseillons de grimper au sommet de l’Exombourgo, un gros rocher qui culmine à 640 mètres avec à son sommet les vestiges d’une citadelle vénitienne qui fut assiégée et détruite en 1715. La vue sur la mer Egée et les îles à proximité est impressionnante ! Le sentier de randonnée (ça grimpe mais c’est facile) part du village de Xinara.

Tinos et ses villages

Parmi les choses à faire à Tinos, la visite des villages est incontournable.

Tinos compte environ 45 villages pittoresques, ayant conservé leur caractère traditionnel et leur architecture vernaculaire distincte. Ils sont serpentés de venelles et arcades. Leurs maisons chaulées aux lignes sobres, présentent un toit plat orné d’une belle cheminée, consistant souvent en un pot en terre retourné, percé et décoré. Le dessus des portes est souvent agrémenté de lampions en marbre, et de linteaux en marbre ajouré et sculpté. Parfois, la partie supérieure des façades est embellie de décorations faites en ardoise, rappelant celle des pigeonniers. Ces derniers, bien que présents dans d’autres îles des Cyclades, représentent une œuvre d’art typique de Tinos. Les plus beaux se situent dans la partie centrale de l’île et datent du 18 et 19ème siècle (arrêtez-vous au village de Tarampados). Les villages, les plus intéressants sont ceux de Falatados, Kardiani, Dio Choria, Pirgos. Volax, Isternia et Agapi.

Volax et son paysage lunaire avec ses gigantesque galets venus de nul part.
Kardiani/Isternia : deux jolis villages qui offrent des panoramas extraordinaires sur la mer Egée.
Pirgos, le village des marbriers où se situe notamment le musée du marbre et son petit port Panormos.

Les pigeonniers de Tinos - que faire à Tinos
Les pigeonniers de Tinos
© Laure M.

Que faire à Tinos ? Profiter de la vie culturelle tiniote !

Au niveau culturel, nous vous recommandons vivement le musée de l’artiste grec Tsoklis à Kambos et le musée du marbre à Pyrgos. Ainsi que le Musée Archéologique à Chora, celui du sculpteur Yiannoulis Chapelas à Pyrgos, l’espace archéologique de Kionia et les ruines du Château de Xombourgho pour ne citer qu’eux.

Le musée du marbre expose le cycle de la vie du marbre, de la carrière jusqu’à son travail à l’atelier. Ce musée est vraiment très intéressant et pour les enfants mais pas que, il est possible via une application de faire un jeu de piste dans le musée. Entrée (tarif 2021) : 4 euros.

Les mois d’été sont animés par de très nombreuses manifestations culturelles. Théâtre, chants, concerts, fêtes de villages, expositions de peintures, sculptures… possibilité de suivre des cours d’art plastique, céramique.

que faire à Tinos - Le musée Tsoklis à Tinos
Le musée Tsoklis
© Laure M.

Dans ce deuxième article : les recommandations de restaurants, les produits incontournables, ainsi que les plus belles plages…

Tinos est une île grecque située au Nord des Cyclades, entre les îles d’Andros et Mykonos.

Informations pratiques pour Tinos

Comment se rendre sur l’île de Tinos ?

On y accède en bateau.

Le site Ferry Hopper vous permet de faire vos réservations et de payer en ligne.

  • liaisons avec le port du Pirée  : entre 3h et 4h20 de traversée
  • liaisons avec le port de Lavrio (à 60km au sud-est d’Athènes) : entre 2h20 et 3h40 de traversée
  • liaisons avec le port de Rafina (à 30km à l’est d’Athènes) : entre 1h45 et 3h45 de traversée
  • liaisons avec les îles de Mykonos, Andros, Syros, Paros, Naxos

Les ports au départ d’Athènes

Rafina ? Le Pirée ? Pour en savoir plus sur les ports d’Athènes (d’où partir, comment s’y rendre, informations pratiques), consultez notre article sur les ports d’Athènes.

Où loger à Tinos ?

Plusieurs solutions s’offrent à vous :

Cet article a été écrit par Myriam Elice

Laisser un commentaire