Déméter, déesse de l’agriculture

Démeter déesse
Montage Canva Pro - Céline P.

Dans la mythologie grecque, Déméter (ou Cérès dans la mythologie romaine), déesse de l’agriculture est aussi la déesse de la terre cultivée, de la terre fertile et des moissons.

Qui est Déméter, déesse aux deux visages?

La déesse Déméter est la fille de Cronos et de Rhéa. Dans la mythologie grecque, elle se présente comme ayant deux natures.

  • D’un côté, elle est la divinité de la fécondité de la terre, celle qui offre surtout le blé – la nourriture de base des hommes.
  • De l’autre, elle est étroitement liée au monde des ténèbres et de la mort, puisque les profondeurs mystérieuses de la terre donnent vie aux plantes.

Les grands cadeaux de Déméter aux humains

Puisque le blé était considéré comme le cadeau le plus important de la déesse aux hommes, c’était évident qu’ils attribuent à Déméter l’invention des outils agricoles et l’enseignement des différents travaux pour cultiver la terre. Elle a d’ailleurs introduit la culture des légumes, en particulier de la fève, ou des fruits, comme la figue. A Sicyone, on attribuait à la déesse l’invention du moulin dont elle aurait enseigné l’usage elle-même aux habitants.

Déméter et sa fille Perséphone (Coré)

Déméter, déesse de l’agriculture est étroitement unie à sa fille Perséphone et toutes deux forment un couple souvent appelé simplement « les Déesses ». Les aventures de Déméter et de Perséphone constituent le mythe central de leur légende, celui dont l’initiation aux Mystères d’Eleusis révélait la signification profonde.

Déesse Déméter blé figue grenade
Canva Pro – Céline P.

L’enlèvement de Perséphone, le mythe

C’est Hésiode qui raconte le premier, le mythe de l’enlèvement de Perséphone, la fille chérie de Déméter, par Hadès, le maître des ténèbres. Perséphone, la fille de Zeus et de Déméter, jouait dans un pré avec ses amies. Au moment où la jeune fille cueillait un Narcisse, la terre s’ouvrit et Hadès l’entraîna dans un royaume des Enfers. C’est LE mythe qui incarne de manière imagée le changement des saisons.

Déméter à la recherche de sa fille

Déméter désespérée, cherchait partout Perséphone, en parcourant la terre. Pendant neuf jours et neuf nuits, sans rien manger ni boire. De plus, elle demandait des renseignements sur la disparition de sa fille. La déesse errait par le monde, un flambeau allumé dans chaque main. Finalement, Hélios, le soleil qui voit tout, lui a révélé ce qui s’était passé.

L’intervention de Zeus donne la solution

Pendant l’absence de sa fille, la terre était stérile et l’ordre du monde était bouleversé. Finalement, Zeus ordonna à Hadès de rendre Perséphone. Mais entre-temps la jeune fille avait mangé un grain de grenade, ce qui la liait définitivement au monde des ténèbres. Il a fallu donc en venir à un compromis. Perséphone partagerait l’année entre les Enfers et sa mère.

Le compromis

Ainsi, ce compromis conclu entre Déméter et le maître des ténèbres permet aux anciens d’expliquer le changement des saisons sur terre. Chaque printemps, Perséphone s’échappe du séjour souterrain et monte sur terre pour retrouver sa mère. Elle, toute heureuse, remplit la terre de fleurs et de fruits. Quand l’hiver arrive, Perséphone s’enfuit à nouveau parmi les ombres, au moment des semailles. Déméter affligée, laisse le sol stérile et c’est la saison triste de l’hiver.

Thesmophories, processions en l'honneur de la déesse Déméter en Grèce
‘Thesmophoria’_by_Francis_Davis_Millet,_1894-1897

Le culte de Déméter

Dans l’antiquité, le sanctuaire de Déméter à Eleusis était un des centres religieux les plus importants du monde antique, puisque c’était là où avaient lieu les Mystères Éleusiniens. En effet, une procession solennelle partait d’Athènes pour arriver à Eleusis. Les participants s’initiaient au cours des Mystères aux secrets que cache la terre. Ce rituel est lié au secret de l’éternelle succession de la vie et de la mort dans la nature, pareille aux changements de la nature, personnalisés dans le mythe de Perséphone.

Les grands sanctuaires de Démeter

  • Situé à une vingtaine de kilomètres à l’ouest d’Athènes, le site archéologique d’Éleusis (Elefsina en grec) était un lieu de culte important durant l’Antiquité. C’est là qu’étaient organisés les fameux Mystères d’Éleusis, des fêtes d’initiation qui attiraient des pèlerins venus de tout le monde grec.
  • Sur l’île de Naxos, Déméter est honorée par un sanctuaire que les Grecs ont construit à l’extérieur du village de Sangri. Vers le sixième siècle avant JC, le temple de Déméter est construit. Ils la vénéraient, la louaient et l’exaltaient pour préserver la fertilité de la terre.

Pour en apprendre plus sur la mythologie, voici quelques articles :

Laisser un commentaire