La grenade en Grèce, de la mythologie à l’assiette

La grenade en Grèce
Image par Steve Buissinne de Pixabay

La grenade “το ρόδι” (“to rodi” en grec) est un fruit reconnaissable entre mille grâce à sa couleur rouge vif et à ses nombreuses graines pulpeuses que l’on nomme les arilles.

C’est en arrivant en Grèce que nous l’avons réellement découvert. Avant, nous l’assimilions plutôt à un fruit exotique ! 

Et pourtant, la grenade est l’un des plus anciens fruits connus. Elle est récoltée depuis des millénaires sur tout le pourtour méditerranéen. La grenade est le fruit du grenadier, un arbre originaire de Perse. Il est aujourd’hui cultivé sur quasiment tous les continents.

En Grèce, durant la pleine saison, d’octobre à janvier, les étalages de fruits en regorgent. Une grenade en Grèce pèse environ 300 g. Le fruit, en forme de grosse pomme, d’abord vert, passe au rouge orangé lorsqu’il mûrit. Soyez vigilants, les fruits sont non-climactériques c’est-à-dire qu’ils ne continuent pas à mûrir après la cueillette.

Vous connaissez sans doute, la grenade pour ses bienfaits sur la santé. En effet, elle contient de nombreux nutriments notamment des vitamines C, B5, B6 et des minéraux aux effets bénéfiques. 

La grenade et le mythe des saisons…

Dans la mythologie grecque, la grenade était attribuée aux divinités des Enfers

Hadès, le dieu des Enfers enleva Perséphone à sa mère Déméter et l’emmena aux Enfers.  Zeus, le père des dieux, obligea Hadès à ramener Perséphone auprès de sa mère.  Mais, peu avant son départ, Perséphone, tombée amoureuse d’Hadès, mangea des grains de grenade. Et comme vous pouvez l’imaginer, la loi des enfers est stricte : si on mange des aliments des enfers, on est condamné à y rester.  Hadès le fit remarquer à Zeus, qui autorisa les amants à se retrouver seulement une partie de l’année, en automne (car elle n’avait mangé qu’une partie de la grenade). Perséphone devait rejoindre sa mère durant l’autre partie de l’année. Cela explique pourquoi nous trouvons les grenades en automne, fruit des enfers.

Ce mythe est aussi à l’origine de la naissance du cycle des saisons

La grenade en Grèce, signe de prospérité et fertilité

Aujourd’hui encore, la grenade en Grèce a toujours une symbolique forte

Pour exemple, le jour du Nouvel An, la tradition est de jeter une grenade devant le seuil de sa porte, après l’avoir préalablement fait bénir. N’hésitez pas à en mettre de partout car plus il y a des graines répandues par terre et plus la prospérité pour l’année à venir est assurée ! Cette coutume appelée “podariko” est très répandue en Grèce.   

Il en est de même au cours des festivités du mariage pour souhaiter bonheur et fertilité aux nouveaux mariés. 

On trouve aussi souvent, dans les maisons grecques, des grenades en céramique, elles portent bonheur. Cela peut d’ailleurs être un joli souvenir de Grèce. Vous en trouverez dans les magasins de souvenirs ou de céramiques. Par exemple, si vous êtes à Athènes, vous trouverez de très jolies grenades en céramique chez Mon Coin.

céramiques à Athènes Mon coin studio
Grenades en céramique © Mon Coin Studio

Comment se déguste la grenade en Grèce ?

De manière générale, en Grèce, dans les tavernes, les graines de grenade agrémentent les salades vertes et les salades de fruits pour apporter acidité et couleur. 

Si vous aimez la cuisine grecque, vous allez adorer le livre “La cuisine grecque d’Evi”. En parcourant les pages de ce livre, vous serez avec Evi dans sa cuisine et vous verrez toutes les recettes qu’elle prépare pour sa famille et ses amis au quotidien ou pour les jours de fête. Avec bien sûr quelques recettes à base de grenade !

Livre de cuisine grecque - livre de recettes grecques
Le livre de cuisine d’Evi : 80 recettes grecques… / © Vivre Athènes

Vous pouvez également trouver très facilement dans les rues d’Athènes du jus de grenade frais (pur ou mélangé avec du jus d’orange) : Un jus frais, sucré et légèrement acidulé, un vrai bonheur pour démarrer la journée !  

Enfin, si vous souhaitez cuisiner vous même la grenade, tout d’abord, choisissez des fruits dont l’épiderme vire du brun orangé au rouge. Plus le fruit est lourd, plus la pulpe sera juteuse. Préférez les fruits avec une écorce bien lisse, brillante, non desséchée et exempte de taches brunes. 

Astuce pour préparer facilement votre grenade : 

  1. : Partager la grenade en deux (horizontalement).
  2. : Au-dessus d’un grand bol, prenez une moitié de grenade dans une main.
  3. : Avec l’autre main, tapez l’arrière de la grenade avec le dos d’une cuillère en bois.
  4. : À chaque coup de cuillère, les arilles tombent au fond du bol. 

Mais, faites attention, le jus de grenade tâche ! 

Ensuite, vous pourrez la déguster selon vos envies. Le parfum de la grenade se marie parfaitement avec des saveurs sucrées, comme salées. Ses couleurs vives apportent un rayon de soleil dans vos assiettes ! 

Nous vous conseillons également de préparer un vrai sirop de grenadine. Nos enfants en raffolent et c’est tellement simple à réaliser! (de la grenade et du sucre).

Pour conclure, la grenade en Grèce est bien plus qu’un simple fruit ! 

A consommer sans modération…

Elodie H.

Laisser un commentaire