Santorin, l’île mythique

L'île de Santorin en Grece : le meilleur des iles grecques
© Pixabay

Santorin fascine. Cette île grecque de 83km² et 15.000 habitants, située dans l’archipel des Cyclades, est connue dans le monde entier. Elle attire, chaque année, des millions de touristes.

Une île volcanique

A l’origine, Santorin était dénommée « Stronghyle », ce qui signifie « ronde », en raison de sa forme circulaire. Elle était prospère et une civilisation brillante s’y était développée (peut-être la légendaire Atlantide ?). Puis, autour de 1600 avant J.-C., le volcan se réveilla et provoqua le plus grand cataclysme de l’Antiquité. Une explosion d’une violence à nulle autre pareille pulvérisa l’île dont le centre s’effondra, ne formant plus qu’un croissant de lune. Un raz-de-marée submergea la région jusqu’aux côtes crétoises et des fragments de roche furent retrouvés jusqu’en Egypte.

L’activité volcanique est encore existante aujourd’hui, comme en attestent les vapeurs de souffre qui s’échappent de l’îlot de Nea Kameni. L’île a connu récemment des secousses d’une intensité variable. En 1956, un violent séisme fit une cinquantaine de morts et de nombreux blessés. L’île fut alors abandonnée avant de connaître une nouvelle prospérité au début des années 1970 grâce au tourisme. Aujourd’hui, l’activité du volcan est surveillée de près afin de prévenir toute nouvelle catastrophe.

Nous vous conseillons d’ailleurs d’aller voir le volcan. ça vaut vraiment le coup. Nous avons par exemple repéré cette journée d’excursion qui a l’avantage d’être pas trop chère. En plus, votre réservation est intégralement annulable sans frais jusqu’à 24h du départ.

l’îlot volcanique de Nea Kameni et une plage de sable noir
L’îlot volcanique de Nea Kameni (© Laure M.) – Une plage de sable noir

Santorin : la star des Cyclades

Santorin possède des villages magnifiques, une architecture typiquement cycladique avec de petites maisons blanches et des églises aux dômes bleus (devenues l’un des symboles de la Grèce), des paysages impressionnants, des eaux transparentes. Et aussi un site archéologique majeur, de superbes randonnées, des panoramas à couper le souffle, une gastronomie réputée et une vie nocturne animée… Néanmoins, si beaucoup de voyageurs sont émerveillés, d’autres en reviennent déçus. Certaines personnes regrettent même que l’île soit devenue une sorte de « Disneyland » pour les voyageurs du monde entier.

Alors, qu’en est-il ? Santorin est-elle une île chic, chère et (trop) touristique ? Ou une île magique et époustouflante ? Et bien, à vrai dire, un peu tout cela à la fois. Oui, c’est vrai, la foule est dense pour une île de cette taille là et les prix pratiqués par les hôtels et les restaurants peuvent atteindre des sommets indécents. Il n’en reste pas moins que Santorin est aussi absolument magnifique et compte parmi les sites à avoir vu au moins une fois dans sa vie.

En bref, si vous êtes à la recherche d’authenticité, de simplicité et de repos, si vous voulez découvrir la Grèce sauvage et hors des sentiers battus, passez votre chemin. En revanche, si vous avez envie de découvrir une île spectaculaire, qui ne ressemble à aucune autre, et acceptez en contrepartie la présence de nombreux de touristes à vos côtés, armés de leurs appareils photos et perches à selfies, foncez ! Car Santorin est grandiose et offre un spectacle naturel unique !

Coucher de soleil à Santorin
© Laure M.

Où loger à Santorin ?

Nous ne pouvons que vous conseiller de loger sur la caldeira car cela constitue incontestablement une expérience magique. En revanche, sachez que les tarifs sont particulièrement élevés. Voici une sélection d’hôtels à Imerovigli (ici), Fira (ici) et Oia (ici).

Parmi de nombreux autres, nous vous conseillons par exemple les hôtels suivants :

  • Kapari Natural Resort : un eco-lodge idéalement situé à Imerovigli, un luxe épuré, une vue imprenable sur la caldeira
  • Grace Santorini : à Imerovigli également, perché à 300 mètres de hauteur, il offre une vue fantastique sur la caldeira.
  • Mystique : à Oia, un style minimaliste tendance hippie
  • Perivolas : des maisons troglodytiques sculptées dans la falaise, avec une vue incroyable
  • Coup de cœur pour les maisonnettes Thermes Luxury Villas And Spa, à Megalochori : vue incroyable, maisons avec piscine privée, emplacement calme

Peut-être moins cher et assurément plus convivial si vous êtes nombreux : la location d’une maison sur l’île de Santorin (voici une sélection sur ce lien).

Vous trouverez également un très grand choix de logements sur le site Airbnb.

Retrouvez également nos conseils pratiques pour loger à Santorin dans cet article.

Santorin en pratique

Mieux vaut éviter de visiter l’île en juillet et août car elle est alors surpeuplée. Les meilleures périodes pour découvrir Santorin sont probablement les mois d’avril-mai et de septembre-octobre car il fait beau, pas trop chaud et il y a moins de monde qu’en été. Vous pouvez aussi faire le choix d’y aller complètement hors-saison, en novembre ou février par exemple. Vous pourrez alors profiter des paysages spectaculaires en toute tranquillité… mais sachez que la plupart des restaurants et magasins risquent d’être fermés et qu’il peut faire froid en raison du vent.

Vous pouvez vous rendre à Santorin :

  • En avion : plusieurs lignes proposent des vols directs depuis Athènes, Paris ou d’autres villes de province. Nous utilisons souvent le site Opodo pour trouver les vols les moins chers.
  • En ferry : l’arrivée est spectaculaire ! Il existe des liaisons quotidiennes avec le port du Pirée (entre 4h et 7h de traversée selon les bateaux et la force du vent). Il y aussi des liaisons avec de nombreuses îles (Ios, naxos, Paros, Mykonos, Folegandros, Milos, Syros, la Crète, Rhodes). Informations et réservations en ligne sur le site Ferry Hopper. Ce site est très pratique car il permet de comparer les offres des différentes compagnies maritimes en un clin d’œil (et offre en plus une interface facile d’utilisation). Mais surtout, il ne facture ni commissions ni frais cachés.

Pour circuler dans l’île :

  • le réseau de bus fonctionne bien. Mais sachez que les horaires affichés ne sont pas toujours très fiables et qu’en pleine saison, les bus sont bondés
  • il existe de nombreux taxis, plutôt onéreux (environ 15€ Fira – Oia, 18€ Fira – Akrotiri). Nous vous recommandons de réserver votre taxi avant votre arrivée à l’aéroport. La compagnie Welcome PickUps est sérieuse et offre un bon service, à des tarifs compétitifs.
  • nous vous recommandons de louer un véhicule afin d’être libre de découvrir tous les recoins de Santorin à votre rythme. Le réseau routier est de bonne qualité mais il faut être prudent car il y a beaucoup de voitures, quads et scooters et la conduite est quelque peu aléatoire. Pour une voiture, compter environ 35€/jour. Le site Rental Cars recense les différents loueurs, ce qui permet de comparer facilement les prix et de choisir la meilleure offre.

Pour faire une excursion sur le volcan ou en catamaran

C’est l’un des musts de Santorin !

Pour en savoir plus

Que faire ? Que voir à Santorin ? On vous dit tout ici

Laure M.

Laisser un commentaire