Kythnos, une île des Cyclades à la fois proche et peu connue

Porte dans le village de Dryopida, Kythnos
Porte dans le village de Dryopida, Kythnos © Sophie B.

Kythnos est une petite île grecque située dans les Cyclades. Moins connue que sa voisine Kea, cette île vous charmera par son authenticité.

 

Paysages et géographie de Kythnos

L’île est sauvage. Elle offre le double avantage d’être relativement proche du continent (1h40 en ferry depuis le port de Lavrio) et d’être assez peu fréquentée, même en été.

Les murs de pierres sèches parcourent les nombreuses collines. Ça et là des chèvres et des ruches attestent de la présence d’une agriculture encore très traditionnelle. Quelques poches de verdure et quelques beaux villages blancs ponctuent ce paysage aride. En outre, l’île est réputée pour ses plages, nombreuses et encore très préservées. En revanche, elles ne sont pas toujours très accessibles en voiture. De nombreux voiliers profitent d’ailleurs de ces criques reculées pour y faire escale.

En été, les villages situés à l’intérieur de l’île comme Messaria ou Dryopida et les ports de Loutra et Merihas sont animés et c’est un vrai bonheur de déambuler dans les ruelles ou de s’installer en terrasse. On y trouve de nombreux cafés et tavernes, ainsi que quelques boutiques, notamment de produits locaux et de céramiques.

L’île est idéale pour des vacances familiales. A ce titre, nous y avons apprécié son calme, les multiples plages, les nombreuses petites tavernes où l’on peut se restaurer simplement à bon marché, et les activités diverses (sportives ou visites).

 

Les villages de Kythnos

La chef lieu de l’île de Kythnos, Chora appelé aussi Messaria

Chora Messaria Kythnos
© Sophie B.

La “capitale” de l’île est située dans les montagnes. C’est assez classique dans les Cyclades. En effet, cette situation permettait aux habitants de rester à l’abri des invasions de pirates.

Le village est charmant, et typique des Cyclades : maisons blanches et volets bleus, tracés blancs au sol. L’endroit idéal pour s’attarder le soir dans les rues animées et profiter d’un dîner dans un des nombreux restaurants de grillades. L’ambiance est familiale et animée. L’été, c’est également le lieu de nombreux événements et festivités.

A Messaria, vous trouverez des commerces : boulangerie, pharmacie, station-essence, supermarchés, boutiques de souvenirs, bars, restaurants et tavernes. C’est un bel endroit pour se loger et profiter de la vie du village. Néanmoins, vous devrez prendre une voiture ou emprunter le bus pour rejoindre la mer.


Le port de Loutra

Loutra Kythnos
© Sophie B.

Loutra est un petit village en bord de mer. Bien sûr, il possède un port de pêche et de plaisance, mais il est surtout réputé pour ses thermes. Les vertus des sources de Loutra sont connues depuis l’antiquité. Et l’endroit a vu se succéder à différentes époques des établissements tirant partie des bienfaits de ces eaux chaudes et ferreuses. Aujourd’hui encore vous pouvez profiter de ces eaux chaudes.

Le village est situé à 5km de Chora et ne possède que peu de commerces : superette, boulangerie et quelques jolies tavernes le long du port. C’est un bon endroit où loger si vous cherchez la proximité de la mer.

 

Dryopida, village caché au cœur de Kythnos

Dryopida Kythnos
© Sophie B.

Ce village, invisible depuis la mer, est situé en hauteur, entre deux collines au centre de l’île de Kythnos. Belle découverte quand on le voit finalement apparaître depuis la route. Il diffère un peu des traditionnels villages cycladiques car bien que les murs des maisons soient blancs, les toits sont rouges. On attribue cette particularité à l’utilisation intensive de la céramique (art traditionnel du village) jusque sur le toit des maisons.

Le village est parcouru de toutes petites ruelles, dans lesquelles on se perd avec plaisir et que les enfants adorent. Malgré sa rue commerçante et touristique, le village est encore très traditionnel. En effet, il n’est pas rare de croiser des “yiayia” (grands-mères) sur les marches de leur maison. Au milieu du village, se trouve la grotte de Katafyki, que l’on peut visiter. 

 

Le port de Merihas ou Mericha, arrivée des ferries

Il s’agit du port principal où arrivent les bateaux. Même si le village n’est pas le plus charmant de l’île, il est incontournable. En effet, on y trouve sur une distance de 500 mètres seulement : office du tourisme, supermarchés, loueurs de voiture et scooters, taxiboats (pour vous emmener sur les plages inaccessibles par la route) et bien sûr des tavernes au bord de l’eau…. bref tout ce dont vous aurez besoin pour votre séjour sur l’île de Kythnos. De plus, tous les matins, vous pourrez aller sur le port pour acheter du poisson frais au retour de la pêche.

La plage du port présente peu d’intérêt mais vous pourrez facilement accéder à pied à celle de Mericha-Martinakia beaucoup plus sympathique et ombragée. C’est pourquoi, si vous n’êtes pas véhiculé, Merihas est un village intéressant pour se loger, simple, pratique et bon marché.

 

Que faire à Kythnos ?

Les plages

Elles sont tellement nombreuses et belles, que nous leur avons consacré un article entier. Suivez le lien….

Les plages de Kythnos : loutra, potamia, apokrisis, matriakoni
Les plages de Kythnos © Sophie B.

Activités sportives

Plongée : à Kythnos, vous pourrez pratiquer facilement la plongée (masque et tuba ou bouteilles). Il y a plus de 30 sites de plongée répertoriés autour de lîle. Plusieurs agences proposent des sorties en mer. Nous avons testé celle de Loutra, très professionnelle et sympatique.

Bateau : Les 104km de côte de l’île sont fantastiques à découvrir en bateau. Kythnos bénéficie de plusieurs zones de mouillage, qui sont listées par l’office du tourisme.  

Randonnées : L’ île est parcourue par plusieurs sentiers et routes de terre. Nous vous conseillons tout particulièrement :

  • la balade de Apokrisi à la plage de Kolona (2.5km), une belle manière de découvrir ce site. 
  • la balade de Chora à Loutra, qui passe dans la campagne et les fermes (4km)

Visites

La grotte de Katafyki : cette grotte présente des concrétions rocheuses, stalagmites, stalagtites et drapées. Elle était anciennement exploitée pour le fer. C’est très agréable de la visiter en été car elle est très fraiche. La visite est guidée, il y a un départ toute les 40 minutes. (ouverture 10h-14h puis 18h-20h)

Le chateau d’Oria : situé au Nord de l’île, les ruines du chateau datent du 7ème siècle et témoigne de l’emplacement de l’ancienne capitale de l’île. Il fut détruit par les pirates turques en 1537. C’est à ce moment là que la capitale fut relocalisée dans les terres. (l’actuelle Chora / Messaria). La vue depuis le chateau est superbe !

Les thermes de Loutra

A Loutra, vous pourrez profiter des eaux ferreuses de la source naturelle. Soit gratuitement sur la plage, car les eaux arrivent directement dans la mer, dans un petit bassin de pierre. Soit en faisant une séance dans le spa , au charme un peu désuet.

 

Sophie B.

Laisser un commentaire