Balade sur les collines de Filopappou, de la Pnyx et des Nymphes

Vue depuis la colline du Pnyx
Vue depuis la colline du Pnyx © Laure M.

Envie de prendre de la hauteur et de vous extraire des petites rues bruyantes de Plaka ou Monastiraki? Que vous soyez touristes ou résidents à Athènes, c’est toujours un grand plaisir de grimper sur ces collines de Filopappou (Philopappos), des Nymphes et de la Pnyx. Non seulement elles offrent un point de vue incroyable sur la ville et le Parthénon. Mais elles recèlent de jolies découvertes. Les athéniens aiment venir s’y promener, avant de terminer en taverne et de profiter des quartiers animés de Monastiraki, Thissio et Psiri.

Filopappou, Nymphes et Pnyx : un de nos tours préférés…

Voici pourquoi nous l’aimons :

  • Idéal en pour une balade en famille, car les enfants adorent découvrir les petits chemins et raccourcis ainsi que les “vieilles pierres” qui les jalonnent.
  • Ombragé et frais, même s’il faut prévoir un bon chapeau au sommet, car les arbres se font rares.
  • En plein cœur d’Athènes, ce qui permet d’alterner promenade, musées, restaurant et shopping.
  • C’est beau ! Et vous serez surpris de faire des photos dignes des plus belles cartes postales.

Cet itinéraire fait partie d’une de nos recommandations pour « Découvrir Athènes en quelques jours« .

guide d athènes à télécharger pdf ebook

Pour vous rendre sur les collines de Filopappou et de la Pnyx

En voiture, nous vous conseillons de vous garer du côté des rues Rovertou Galli, Garivaldi. Car il y a souvent des places. Sinon, mettez la voiture au parking, il y en a plusieurs dans les rues Falirou et Dimitrakopoulou.

En métro, descendez à la station Acropoli ou Sigrou.

Ensuite à pieds, passez devant le parking des bus, rue Robertou Galli. Et empruntez la rue pavée, à l’ombre des pins.

Avant de bifurquer sur votre gauche pour rejoindre les chemins qui mènent en haut de la colline de Filopappou (Philopappos), arrêtez-vous à la petite chapelle d’Agios Dimitrios Lombardiaris.

Filopappour et Agios Dimitrios
Chemin pavé menant à la colline de Filopappou et Agios Dimitrios
© Sophie B.

Agios Dimitrios Lombardiaris

Cette église byzantine date de 1656 … et a une belle histoire. Le gouverneur militaire ottoman ne souhaitait pas que Agio Dimitriou (Saint Dimitri) soit célébré. C’est pourquoi il menaçait de bombarder les fidèles de la chapelle avec un canon surnommé Lombarda. Il n’eut pas l’occasion de le faire car il fut foudroyé la veille de l’intervention par un terrible éclair.

Aujourd’hui, la chapelle est souvent le lieu de mariages et baptêmes festifs. Prenez le temps d’observer, c’est souvent très amusant.

En montant au sommet

Sur le chemin qui mène au monument de Filopappou, vous passerez à côté de renfoncements dans la roche. Elles auraient accueilli selon la légende la prison de Socrate.

Le point culminant se situe à 147m. Il est surmonté d’un monument à la gloire du consul Romain Caius Julius Antiochus Philopappus, construit après sa mort en 114 après JC. Les frises entourant le monument montrent ses chars arrivant dans Athènes en l’an 100. Le lieu est également appelé le colline des Muses, car elle abritait le sanctuaire de Musée (disciple d’Orphée), dont on peut encore apercevoir quelques ruines.

Une colonne en béton couverte de tags a été érigée au sommet. Elle fait un superbe piédestal à ceux qui veulent poser façon “cariatide” devant l’Acropole.

Colline des Nymphes

Pour redescendre, nous vous conseillons de passer par la colline des nymphes.

L’endroit est encore plus calme. D’abord, les chemins pavés passent à côté d’une route antique (5eme) commerçante longeant un ravin. Celui-ci accueillait la commune de Koile, puis la route continuait jusqu’au Pirée. Vous débouchez ensuite sur un magnifique point de vue plus sauvage et aride ouvrant sur l’Ouest d’Athènes.

Colline des nymphes - vues
Colline des nymphes
© Sophie B.

De là vous pouvez rejoindre l’ancien observatoire. Vous découvrez alors la ville coté Nord avec en toile de fond le Lycabette et le Parthénon. Nous vous suggérons de descendre par les rues en pente de Thissio, pour retrouver ensuite l’animation de la place Thisiou, proche du métro.

La colline de la Pnyx

Plus touristique mais également grandiose, vous pouvez terminer votre tour par la colline de la Pnyx. Pour regagner ensuite la grande promenade piétonne.

Au sommet de la colline, un amphithéâtre naturel accueillait, aux 5ème et 4ème siècles avant JC, les grands rendez-vous citoyens. On y discutait alors des lois et politiques de la ville et tout un chacun pouvait s’exprimer. L’ecclésia, cette assemblée démocratique, se réunissait 40 fois par an. Elle attirait des milliers de personnes, mais le quorum était fixé à 6000 citoyens. Malheureusement, avec la domination romaine, cette assemblée a peu à peu disparu.

Forme de grand rendez-vous populaire d’un autre type, le lieu accueille en été des spectacles de son et lumière qui illuminent l’Acropole.

Si cette balade a plu à vos enfants, n’hésitez pas à faire le jeu de piste de Céline. Il permet de se promener dans Athènes et d’apprendre plus de choses concernant la Grèce antique.

jeu de piste avec des enfants en français à athènes

Sophie B.

 

6 Commentaire
  • Dominique

    Une balade magnifique, ou on se sent à la fois loin de tout, mais avec une vue magnifique tout en haut sur l acropole. Merci de votre guide, j ai découvert ainsi le génial musée des inventions de l antiquité.

    • Laure

      Merci Dominique d’avoir pris le temps de nous laisser un message. Nous aimons beaucoup les balades sur les collines d’Athènes, cela permet de découvrir la ville autrement. Et le musée des inventions de l’antiquité est effectivement une endroit très chouette, un peu insolite, hors des sentiers touristiques habituels.
      Bonne fin de séjour en Grèce 🙂

  • Victoria

    Bonjour, j’aimerais savoir combien de temps durerait cette balade environ ?

  • Martine Rigolet

    Merci pour cette page très intéressante.

Laisser un commentaire