Le Palais de Nestor en Messénie – Site Archéologique d’Ano Eglianos

La vue de la baie depuis le Palais de Nestor
La vue de la baie depuis le Palais de Nestor - Photo Evi S.

La route grimpe en serpentant entre les oliviers. A chaque moment la vue sur la baie de Navarino est époustouflante. Des panneaux indiquent des tombes mycéniennes en plein milieu des oliveraies… Un dernier virage et vous voilà arrivés : Site Archéologique d’Ano Eglianos. Bienvenue à la demeure du roi sage de l’Iliade, au palais de Nestor. Une immersion dans la Grèce mycénienne vous attend !

Le roi Nestor, une des grandes figures homériques

Le site d’Ano Eglianos se trouve à 17 km de la charmante ville de Pylos, en Messénie, au sud-ouest du Péloponnèse. On y visite le palais de Nestor, le plus important vestige de cité mycénienne avec Mycènes et Tyrinthe. Le corps principal du palais a été construit au 13e siècle av. J.C. par ce roi vénérable, fils de Nélée et petit-fils du dieu Poséidon. D’après Homère, il était respecté par tous les chefs grecs de la guerre de Troie pour sa sagesse et sa perspicacité.

La baie de Voïdokilia en Messénie, en forme de fer à cheval, en Grèce
La baie de Voïdokilia © Evi S.

On retrouve le roi Nestor dans la rhapsodie III de l’Odyssée : Télémaque, fils d’Ulysse, parti à la recherche de nouvelles de son père, arrive à Pylos. Là, sur la fameuse baie de Voïdokilia selon plusieurs théories, Nestor et « les Pyliens, sur le rivage de la mer, faisaient des sacrifices à Poséidon ». Le vieux roi accueille Télémaque. Il le conduit alors « dans sa belle demeure » où tous les honneurs dignes d’un prince lui sont prodigués. « La belle Polykastè, la plus jeune des filles de Nestôr Nèlèiade, baigna Tèlémakhos et, après l’avoir baigné et parfumé d’une huile grasse, elle le revêtit d’une tunique et d’un beau manteau ». Eh bien, le bassin où Télémaque se baignât se trouve toujours dans le palais du roi Nestor ! Tout du moins, une baignoire de cette époque et en très bon état est visible sur place.

La baignoire et le foyer du petit « Mégaron » au Palais de Nestor en Messénie, Grèce
La baignoire et le foyer du petit « Mégaron » © Evi S.

Le palais de Nestor, une immersion dans le monde mycénien

Le site a été rénové récemment et, même s’il reste peu de choses du palais initial, la visite est vraiment intéressante. Une structure abrite les vestiges, protégeant ainsi constructions et visiteurs du soleil et des intempéries. Les archéologues ont pu faire une reconstitution fidèle du bâtiment. Ainsi, à chaque partie du palais, un panneau permet de visualiser l’aspect d’origine des lieux. Dans une bâtisse adjacente, on peut voir des vidéos sur les fouilles et les objets trouvés sur place, avec des explications pas du tout rébarbatives !

Panneaux explicatifs au palais de Nestor en Messénie
Des panneaux explicatifs très complets © Evi S.

La salle du trône, où l’on peut voir l’emplacement du trône du roi, est construite sur le modèle architectural des palais mycéniens, le Mégaron : un grand foyer circulaire au centre de la pièce avec une ouverture sur le toit pour que la fumée puisse s’échapper, quatre piliers qui tiennent la charpente et des murs recouverts de fresques colorées. Avant d’accéder au roi, il fallait traverser une série de salles d’attente et d’antichambres où se tenaient les gardes. Tout au fond, derrière la salle du trône, se trouvaient les entrepôts où l’on stockait le vin et l’huile. Des jarres incrustées au sol sont encore visibles. Des salles d’archives, le tribunal, un deuxième « mégaron » plus petit, la fameuse salle de bains de Télémaque et des ateliers complètent l’ensemble. On aperçoit également le début des escaliers qui menaient à l’étage.

Jarres à vin et huile d'olive au palais de Nestor en Messénie, dans le Péloponnèse en Grèce
Les jarres de l’entrepôt de vin et d’huile d’olive © Evi S.

Un incendie destructeur nous fait découvrir un monde

Une grande partie de la structure était faite en bois. Alors, l’incendie qui éclata vers 1180 av. J.C., détruisit la totalité de l’étage et des piliers. Des murs, il ne reste que les soubassements. Mais cette catastrophe a eu une conséquence heureuse, pour nous au moins. Dans les entrepôts du palais, plusieurs centaines de tablettes en argile crue portant des informations de comptabilité pour la plupart, ont été cuites par le feu. Ces inscriptions, écrites en Linéaire B, système d’écriture utilisé dans le Péloponnèse mais aussi en Crète, ont été déchiffrées en 1953 par l’architecte anglais Michael Ventris. Ses travaux ont fourni de précieuses informations sur la Grèce de l’Age du Bronze. Ils ont également prouvé que la langue parlée par les Mycéniens, déjà au 14e siècle av. J.C., était du grec. Et que la ville s’appelait déjà Pylos !

Tablette de linéaire B
Une tablette de Linéaire B – Photo Wiki-commons

Le site d’Ano Eglianos, un infini terrain de fouilles

Depuis la passerelle de visite au-dessus des vestiges ou depuis le jardin autour du site archéologique, on aperçoit la mer, la baie de Navarino et la lagune de Gialova. Ainsi que les montagnes et les collines avec des oliviers centenaires, l’endroit est magnifique. D’ailleurs, pendant l’antiquité, l’emplacement des cités et des sanctuaires était très important. Il devait à la fois charmer les habitants et les visiteurs, mais aussi assurer la surveillance de la plus large étendue possible. Les grecs anciens savaient allier l’utile à l’agréable !

Tombe à coupole mycénienne au palais de Nestor, Messénie
Tombe à coupole mycénienne © Evi S.

Tous près du palais, on visite une tombe à coupole, Tholos en grec. Construite vers 1500 av. J.C., elle a servi au moins à 17 funérailles sur 2 ou 3 siècles. Aujourd’hui des fouilles sont toujours en cours sur le site d’Ano Eglianos. D’ailleurs en 2015, des archéologues américains ont trouvé une tombe importante. Le palais de Nestor n’a pas fini de nous livrer ses secrets !

Infos pratiques, complément d’informations

Site d’Ano Eglianos, Chora Messinias, Tel. +30 27630 31437Palais de Nestor sur Google Maps

Horaires d’ouverture : tous les jours sauf le mardi (jours fériés se renseigner)

  • Du 1er avril au 31 août : 8h00-20h00
  • Du 1er au 15 septembre : 8h00-19h30
  • Du 15 au 30 septembre : 8h00-19h00
  • Du 1er au 15 octobre : 8h00-18h30
  • Du 15 au 31 octobre : 8h00-18h00
  • Du 1er novembre au 31 mars : 8h30-15h30

Tarifs : Plein tarif 6€

L’entrée du site d’Ano Eglianos ou palais de Nestor en Messénie, Grèce
L’entrée du site d’Ano Eglianos © Evi S.

La plus grande partie des objets trouvés au palais de Nestor sont exposés au musée de Chora, à 4km du site archéologique. Ce musée est en cours de rénovation et sa réouverture est prévue courant 2026. On peut voir certains objets, ainsi que des tablettes en écriture linéaire B au musée Archéologique d’Athènes.

Découvrez les environs du palais de Nestor

Pour compléter la visite des sites liés au roi Nestor :

  • La baie de Voïdokilia : Outre la plage qui figure parmi les plus belles de Grèce, on peut visiter les vestiges de la tombe mycénienne de Thrasymède, fils du roi Nestor, sur le promontoire qui la surplombe. Prendre le sentier à l’entrée de Voïdokilia. Il reste vraiment peu de choses mais il y a une très belle vue sur les environs
Le fort de Palaiokastro et la vue sur la baie de Pylos en Messénie
Le fort de Palaiokastro et la vue sur la baie de Pylos © Evi S.
  • Le fort de Palaiokastro : Au bout de la baie, monter sur les dunes et suivre le sentier (parfois un peu raide) jusqu’au château vénitien. C’est là que l’on situe Koryfassion, l’acropole de Pylos. On comprend que le site avait une grande importance stratégique, puisqu’il domine la baie, les passages maritimes et la mer ionienne à une grande distance. A mi-chemin, on peut rentrer dans la grotte de Nestor. A ne pas manquer ! Chaussures de marche fortement recommandées
  • Niokastro, la citadelle de Pylos : au musée, à l’intérieur du fort, exposition sur la civilisation mycénienne et les différents sites de la région, très bel endroit à visiter également.

Evi S.

La Messénie est une région méconnue mais qui mérite vraiment d’être visitée. Vous trouverez dans nos articles :

Laisser un commentaire