Cyclades, que faire à Andros ?

Cyclades, que faire à Andros ?
© Elodie H.

Andros (Άνδρος) est l’île la plus au nord des Cyclades et la deuxième par sa superficie après Naxos. C’est une « grande » île, de forme allongée présentant une importante diversité de paysages.
Car, Andros, c’est une végétation luxuriante, des sources, des côtes rocheuses mais aussi des plages de sable fin et un immense patrimoine culturel.
C’est également une des îles les plus proches d’Athènes. Depuis le port de Rafina, deux heures de traversée en Ferry suffisent pour la rejoindre et seulement 55 minutes en speed-boat. Et malgré sa proximité avec l’Attique, Andros est une des îles les moins visitées.
Cette île verdoyante et fertile, préservée du tourisme de masse est la destination nature, idéale pour quelques jours !
Alors, si vous vous demandez que faire à Andros, voici un tour d’horizon des merveilles à découvrir sur cette île.

Découvrir Chora, la capitale de l’île

© Laure M.

Profitez de votre passage dans cette ville pittoresque pour en parcourir les ruelles.
Admirez les demeures des riches armateurs grecs, de styles byzantin, vénitien et néoclassique aux toits de tuiles.
Et surtout détendez vous dans les nombreux cafés et tavernes de la place principale, une belle place ombragée où trône une large fontaine en marbre datant de l’époque ottomane.
Profitez en également pour commander un Frappé et goûtez les pâtisseries typiques de l’île : les fruits confits au sirop.

Chora est construite sur une péninsule qui se termine par une petite île sur laquelle on peut deviner les ruines d’un château vénitien du 13ème siècle, entièrement détruit lors de la seconde guerre mondiale.
Les plus téméraires oseront certainement traverser l’étroit pont en pierre…

© Elodie H.

En face, se trouve le phare Tourlitis, le seul phare dans le monde qui soit construit sur un rocher, dans la mer. Édifié en 1887, il a été détruit pendant la guerre et reconstruit en 1994.

Andros est une île dotée d’un immense patrimoine culturel. L’île compte pas moins de 10 musées et/ou fondations : musée archéologique, musée d’art moderne, musée maritime, musée de l’olive, musée folklorique, musée numérique,… Il y en a vraiment pour tous les goûts !
La plupart d’entre eux se trouvent à Chora.

Vous pouvez retrouver sur ce site, en français, la liste des musées et fondations à Andros.

Faire étape à Gavrio et Batsi

Gavrio, étant le port principal, c’est par ce village que vous allez débarquer sur l’île. A l’exception du débarcadère, cette ville conserve tout de même du charme, grâce à ses tavernes typiques.
Ne manquez pas d’y déguster la spécialité culinaire de l’île, la Froutalia, une omelette préparée avec des pommes de terre coupées en tranches fines et des saucisses. Un régal !

Image par VioletaBoneva de Pixabay 

Ensuite, baladez vous dans la principale station balnéaire de l’île : Batsi
Accroché à la colline et situé dans une petite baie, c’est le village le plus touristique de l’île. Son bord de mer aménagé, son port de pêche avec ses barques, sa petite plage et ses ruelles marchandes en font un village animé.

© Laure M.

Visiter Pitrofos et le « Cyclades Olive Museum »

Pitrofos, village bâti sur le flanc de la montagne est connu pour sa végétation luxuriante. C’est probablement le plus beau des villages de l’île.
Notre coup de cœur à faire à Andros : vous rendre au « Cyclades Olive Museum ».
C’est un ancien moulin à olives restauré et transformé en musée. Le propriétaire, un vrai passionné, sera votre guide et vous expliquera toutes les étapes de la production d’huile d’olive dans les Cyclades. La visite en anglais s’accompagne d’une projection vidéo d’images de l’époque.
De plus, il ne manquera pas de vous donner des conseils avisés pour vos prochains achats en matière d’huile d’olive.
L’entrée du musée est gratuite.
Les horaires du musée varient en fonction de la saison, vous pouvez les consulter ici.

© Elodie H.

Déguster du vin à Menites

Menites est un village qui doit son nom aux ménades, les adoratrices du Dieu Dionysos, Dieu du vin et de la fête considéré dans l’antiquité comme le patron de l’île.
Vous pourrez admirer de nombreuses et étonnantes bouches de sources en forme de têtes de lions !
Maintenant, prenez le temps de vous asseoir à la terrasse d’un café et écoutez le bruit de l’eau qui coule, les chants des oiseaux et le bruissement des feuilles des noyers tout en dégustant un verre de vin ! Le spectacle est grandiose…

Cyclades, que faire à andros ?
© Elodie H. Les bouches de sources en forme de têtes de lions

Remplir vos gourdes de l’eau minérale « Sariza » à Apikia

Au village d’Apikia se trouve la source « Sariza », une eau minérale réputée pour ses vertus médicinales (elle contribue à l’élimination des calculs rénaux). À quelques mètres à l’ouest de la source se trouve l’usine où sont mises en bouteilles l’eau naturelle et l’eau gazeuse du même nom.

Cyclades, que faire à Andros ?
© Virginie W.

Dans ce même village, empruntez le sentier 2a pour vous rendre à la cascade de Pithara. Ses abondantes eaux cristallines forment de petites cascades et de ravissants lacs qui sont le décor d’une riche vie aquatique. Comptez 15 minutes de marche pour arriver à votre destination.

Cyclades, que faire à Andros ?
© Virginie W.

Farniente sur les magnifiques plages d’Andros

Que faire à Andros durant votre séjour ? Découvrir ses belles plages, évidemment ! Et ce n’est pas ce qui manque, il y en a tout autour de l’île.
Andros compte 28 plages : aussi bien des plages pour les familles, parfaitement organisées et faciles d’accès, que des plages plus isolées. Vous n’avez que l’embarras du choix ! A cela s’ajoutent de nombreuses petites criques sauvages.

Entre Gavrio et Batsi se trouvent plusieurs plages de sable fin, souvent aménagées avec des parasols et transats. Idéales pour des familles. Bars et/ou tavernes à proximité. Ce sont en autres, les plages d’Agios Petros beach, Golden Sand ou Paralia Kipri.

Mais les plus belles plages se trouvent sur la côte Est. Le problème c’est qu’elles sont très exposées au vent…et sont pour certaines accessibles uniquement à pied ou en bateau.
Il s’agit par exemple de la plage de Tis Grias To Pidima, la plage la plus photographiée d’Andros qui se caractérise par l’impressionnante roche qui surgit des flots.

Laure. M Plage de Tis Grias To Pidima
© Laure. M La plage de Tis Grias To Pidima

Mais aussi, Achla, Zorkos et Syneti, des havres de paix aux eaux translucides.
Ces plages ne sont pour la plupart pas aménagées donc pensez à prévoir de la nourriture et surtout de l’eau.

Et voici un site en français, qui recense la totalité des plages d’Andros.

Andros, un paradis pour les randonneurs

Que faire à Andros si vous aimez marcher ? De la randonnée bien sûr… et là encore un grand choix se présente à vous.
En effet, Andros fait partie des meilleures destinations Européennes pour la randonnée avec ces 24 sentiers pédestres ! De difficulté variable, ils s’adressent aussi bien aux randonneurs expérimentés qu’aux novices.
Pour vous aiguiller, l’île dispose d’un site Internet en français recensant les itinéraires, leurs difficultés, temps et distances : Andros Routes.

Une autre façon de visiter Andros :

Plusieurs excursions sont organisées pour visiter Andros. En effet, nous avons notamment repéré :

Excursion d’une journée à l’île d’Andros avec un guide local (anglais, grec). Billets de ferry inclus. Annulation jusqu’à 24 heures à l’avance pour un remboursement intégral.
Andros : visite d’une journée complète en minibus climatisé, en français. Annulation jusqu’à 24 heures à l’avance pour un remboursement intégral.
Point de départ de la visite à Gavrio.

Et pour visiter Andros et ses côtes depuis la mer, vous pouvez opter pour une croisière en voilier avec Athenian Yachts. Il propose des locations de voilier ou catamaran, avec ou sans skipper, pour une semaine inoubliable.

Comment se rendre à Andros ?

Le ferry est le seul moyen de se rendre à Andros.
Pour aller sur l’île, vous devez rejoindre le port de Rafina, situé à l’Est d’Athènes, à une trentaine de kilomètres du centre-ville.
Ensuite, il vous suffira de prendre un ferry reliant Rafina à Gavrio (Andros). Le trajet est rapide : 2h00 de traversée, voir même 55 minutes en speed-boat.
Le billet coûte 19,50€ (prix indicatif 2021).
Pour réserver vos billets, nous vous conseillons le site Ferry Hopper qui a une interface facile d’utilisation, en français. Le paiement se fait en ligne et ce n’est pas plus cher qu’au port !
Si besoin, nous vous donnons également quelques conseils dans notre article « Comment réserver votre ferry ? ».

https://www.ferryhopper.com/fr/#search

Un véhicule est indispensable pour visiter l’île. Vous pouvez facilement louer une voiture à l’arrivée, les agences de location se trouvant sur le quai.
Un conseil : si vous venez en haute saison, réservez votre véhicule avant votre arrivée sur l’île. A titre personnel, nous passons toujours par le site RentalCars qui permet de comparer les offres des différentes agences de location en un clin d’oeil, ce qui permet d’obtenir des tarifs intéressants.

Où loger à Andros ?

L’île dispose d’une large offre hôtelière.Vous pouvez soit loger dans les villes principales ou choisir un établissement niché dans les montagnes, au bord d’une plage déserte ou dans un village pittoresque pour davantage d’authenticité ou de tranquillité.
Pour cela, nous vous conseillons de faire un tour sur le site Booking.com qui regroupent de nombreuses offres de locations de toutes sortes : hôtels, appartements mais aussi maisons et villas. Le site Airbnb propose également des logements.

Pour poursuivre votre séjour…

Enfin, si vous souhaitez poursuivre votre séjour dans les Cyclades, Andros est également relié aux îles de Tinos et Mykonos.

Nous espérons avoir répondu à votre question que faire à Andros ? Nous vous souhaitons une belle exploration de cette magnifique île !
Et n’hésitez pas à nous partager vos expériences.

Elodie H.

Laisser un commentaire