6 janvier : l’Épiphanie en Grèce

epiphanie en grèce - l’Épiphanie en Grèce
Epiphanie au Pirée - © Οικονόμου Στέφανος / Oik S at Ελληνικά Βικιπαίδεια

Le 6 janvier, jour de l’Épiphanie (Theophania en grec, ce qui signifie « Apparition de Dieu ») est un moment important en Grèce. Il donne lieu a une cérémonie très suivie dans les églises orthodoxes. Et l’Épiphanie en Grèce revêt une signification particulière.

En effet, ce ne sont pas les Rois mages qui sont fêtés le jour de l’Épiphanie. Les Grecs célèbrent ce jour là la venue de Jésus sur Terre ainsi que le baptême du messie par Saint Jean-Baptiste dans les eaux du Jourdain.

En outre, en Grèce, on ne partage pas de galette des rois le 6 janvier. Mais il existe cependant un équivalent de la galette des rois, appelée Vassilopita. Celle-ci est traditionnellement dégustée le 1er janvier.

Le 6 janvier marque également la fin des douze jours de Noël qui commencent dès le 24 décembre.

L’Épiphanie en Grèce : bénédiction des eaux et cérémonie de la croix

Chaque 6 janvier en Grèce, nombreux sont ceux qui se massent un peu partout dans le pays en bord de mer pour assister à la fameuse cérémonie de la Croix et à la bénédiction des eaux.

Durant cette célébration, le pope bénit les eaux de la mer (ou de la rivière) et jette une croix dans l’eau. Les hommes et les jeunes garçons téméraires se jettent alors à la mer (souvent très fraîche à cette époque de l’année) afin de récupérer la croix. Celui qui la ramène à la surface est béni par le pope. Et son exploit lui porte chance toute l’année. Cette tradition s’appelle Ta Fota.

Le pope bénit ensuite les nombreux bateaux de pêcheurs rassemblés dans le port.

L’Épiphanie en Grèce : une journée religieuse et familiale

Le 6 janvier étant un jour férié, les familles grecques ont l’habitude de se réunir en cette occasion. Dès la veille au soir, les enfants entonnent des chants appelés kalandas

Puis, le matin du 6 janvier, ont lieu les cérémonies religieuses. Les fidèles assistent à la messe et rapportent ensuite de l’eau bénite pour purifier leur demeure. Les membres de la famille boivent aussi un peu de cette eau chacun à leur tour. Dans les villages, les popes se déplacent après la cérémonie religieuse pour bénir les maisons des fidèles.

Puis la journée continue en famille autour d’un copieux repas traditionnel.

Les kallikatzaroi

Les eaux pures de l’Épiphanie permettent de nettoyer le monde après le passage des Kallikatzaroi.

Dans la tradition populaire grecque, les Kallikatzaroi sont des lutins maléfiques qui rongent l’arbre sur lequel la terre repose. Ils grignotent tellement l’écorce de cet arbre qu’au bout du compte, le monde est en danger car la terre menace de s’écrouler !

Heureusement, à Noël, les kallikatzaroi sont attirés par l’odeur des gâteaux. Ils montent ainsi à la surface de la terre pour dévorer les petits gâteaux confectionnés pour eux par les ménagères grecques. Puis, une fois rassasiés, ces horribles gnomes s’amusent à semer le désordre dans les villages, causant toute sorte de petits dégâts : jarre de vin ouverte, saucisses grignotés, objets volés ou renversés.

Enfin, après avoir fait des bêtises pendant toute la période des fêtes, le jour de l’épiphanie, ces vilains Kallikatzaroi retournent finalement sous terre pour continuer à grignoter l’écorce de l’arbre sur lequel la terre est posée. Mais voilà que pendant la période de Noël, l’arbre de la terre a eu le temps de se reconstituer. Alors le monde est sauvé ! ….jusqu’à l’année suivante.

Que faire en Grèce pour le 6 janvier ?

Le 6 janvier est un jour férié en Grèce. Néanmoins, la plupart des musées et sites archéologiques restent ouverts ce jour là.

Le jour de l’Épiphanie en Grèce, vous pouvez vous rendre dans une église orthodoxe pour assister à une célébration. Que vous soyez croyant ou non, il est intéressant d’assister à une liturgie le 6 janvier. Même si vous ne comprenez pas le grec, vous vous laisserez bercer par les chants et les rituels.

Et surtout ne manquez sous aucun prétexte le spectacle millénaire de la cérémonie de la croix et de la bénédiction des eaux. Rendez-vous dans le port du Pirée, dans le port de Thessalonique ou dans le port le plus près de l’endroit où vous êtes afin d’assister à ce rituel. Voir les milliers d’anonymes rassemblés en bord de mer et les jeunes gens se jeter dans l’eau pour récupérer la croix lancée par le pope est impressionnant. Cela constitue un moment fort. Et l’ambiance est alors très particulière. On ressent vraiment la ferveur du peuple grec.

Laure M.

4 Commentaire
  • CAELEN France

    Bonjour
    Y aura t il une benediction des eaux au Piree le 6/01/22 ? Si oui, où et à quelle heure?
    Par avance merci

    • sophie

      Bonjour,
      Malheureusement je ne dispose pas de cette information. Il se peut qu’au vue des conditions sanitaires, l’évènement n’ait pas lieu.
      Vous pouvez suivre l’actualité du Pirée ici sur leur page FB : https://www.facebook.com/DestinationPiraeus/
      Bonne journée,
      Sophie de VivreAthènes

      • arlette baudon

        Grâce à une jeune personne de mon entourage familial, je viens de lire ce qui précède. Et suis heureusement impressionnée par la ferveur des participants, ferveur ressentie au plus profond de mon coeur. J’ai été élevée dans la confession « catholique-romaine » et vécu dans mon enfance de merveilleux moments, tels que ceux décrits plus haut… avec bien sûr des différences. Les « rites » sont d’une importance capitale et heureux sont les peuples où ils perdurent. Bravo pour le texte.

Laisser un commentaire