Martis : le bracelet de mars en Grèce

Martis bracelet de mars en Grèce

Martis… Connaissez vous cette tradition grecque du mois de mars ?

Pour ma part, j’ai découvert cette jolie coutume quand mes enfants sont revenus de l’école avec ce petit bracelet fileté rouge et blanc à leur poignet.

C’est le ‘Martis’,… en référence au mois de mars en grec.

La tradition du bracelet de mars

Ces origines remontent à la Grèce antique, lorsqu’au cours des cérémonies des Mystères d’Éleusis, les initiés portaient un fil nommé « Kroki » autour de leur main droite et de leur pied gauche.

Aujourd’hui, la tradition se poursuit avec un bracelet fait de fils rouges et blancs torsadés qui s’attache à notre main au début du mois de mars et s’en détache à la fin du mois, à moins qu’il ne tombe avant. Sinon, on peut également attendre le soir de Pâques pour le brûler avec une flamme.

D’après la tradition, ce bracelet nous protège des premiers rayons du soleil du printemps, particulièrement nocifs, selon les croyances populaires.

Les Martis sont très populaires en Grèce. Cette tradition existe aussi dans d’autres pays. Ainsi, en Bulgarie, on appelle ces bracelets « martenitza ».

Donnez une deuxième vie à votre bracelet…
Une fois un des signes avant-coureurs du printemps repérés (arbres en fleurs, les premières hirondelles qui rentrent de la migration…) deux options s’offrent à vous : le jeter sur des rosiers afin que les hirondelles s’en servent pour construire leurs nids ou l’attacher sur les branches des arbres en fleurs pour qu’ils fructifient.

Vous pouvez acheter ces bracelets en boutique, en ligne ou le fabriquer vous-même pour partager en famille un moment empli de tradition hellénique !

Martis bracelet de mars en Grèce
Martis : bracelet de mars – © Laure M.

Faire soi-même son Martis

Voici la méthode simple que nous utilisons pour confectionner les nôtres :

  • Fils de coton rouge et blanc
  • Ciseaux
  • Mesurez approximativement deux fois la longueur de votre poignet avec un fil rouge et un fil blanc.
    Nouez vos deux fils à l’une des extrémités et scotchez-les sur une table.
    Tournez ensuite vos deux fils.
    Enfin, faites un petit nœud pour assembler les deux bouts et le tour est joué !

Et vous, avez-vous votre martis ?

Elodie H.

Laisser un commentaire