Une semaine pour visiter l’ Ouest de la Crète

visiter l' ouest de la crete - une semaine
© Sophie B Rethymon - Monastère d'Agia Triada - Plage d'Elafonissos

La Crète est la plus grande île de la Grèce. Elle mesure 280km de long. Il est donc préférable, si vous n’avez qu’une semaine de vacances sur cette île, de vous concentrer sur une seule région, au risque sinon de passer beaucoup de temps dans les transports. Nous vous proposons ici de visiter l’ Ouest de la Crète en une semaine.

Voici donc une suggestion d’itinéraire pour visiter l’ Ouest de la Crète :

Informations pratiques pour visiter l’Ouest de la Crête

Voici quelques uns des partenaires que nous utilisons à titre perso lors de nos escapades, car ils pratiquent des tarifs avantageux et offrent un bon niveau de service. Sachez qu’en passant par VivreAthènes, vous nous donnez un petit coup de pouce pour continuer à faire vivre ce site et que ça ne vous coûte pas plus cher.

Une journée à La Canée (Hania)

le port de la canée chania crete
Le port de Chania © Sophie B.

Impensable de ne pas consacrer au moins une journée à La Canée si vous visitez l’ Ouest de la Crète. La ville vous séduira par son style vénitien et sa douceur de vivre. Nous lui avons consacré un article complet, car c’est vraiment une ville qui mérite qu’on s’y attarde. Vous pouvez même choisir d’y séjourner quelques jours, car sa situation géographique est suffisamment centrale pour rayonner dans les alentours.


Conseils pratiques


Une journée sur le chemin des monastères

monastere agia triada agia governetou agia katoliko
Le monsatère d’Agia Triada © Sophie B.

Depuis La Canée nous vous recommandons chaudement de consacrer une journée aux monastères situés sur la presqu’île d’Akrotiri, à l’Est de Chania. Vous y découvrirez, à proximité de l’aéroport, de petites merveilles.

Agia Triada (Sainte Trinité)

Un monastère fondé au 17ème siècle par deux moines vénitiens reconvertis à l’orthodoxie. Situé au bout d’une allée de cyprès, au milieu de champs d’oliviers, ce monastère aux teintes orangées est superbe. A l’intérieur, cour fleurie, chats ronronnant à l’ombre des citronniers, cloître ombragé et une belle église à trois dômes… Tout ceci donne une atmosphère pleine de quiétude et de solennité. Un petit musée présente de jolies icônes et quelques manuscrits.

Agios Governetou

Perdu au bout d’une route tortueuse, ce monastère est simple, à l’image du moine qui vous y accueille avec quelques baklavas. L‘église carrée présente de belles proportions et fut érigée au 16ème siècle. A l’intérieur, vous pourrez découvrir une Vierge à l’enfant.

Monastère de Katolico 

Depuis le monastère d’Agia Governetou, vous pouvez accéder à un superbe chemin qui vous mène droit à la mer (il faut compter 30-45min pour la descente). Il passe d’abord par la grotte de Saint Jean l’ermite puis descend dans une gorge. C’est ici qu’était situé le monastère de Katolico. Il n’en reste aujourd’hui que quelques ruines, mais le site est incroyable. Coincé dans une gorge, le monastère a su se fondre dans cette nature sauvage. Les chapelles sont nichées dans des abris troglodytes, tandis qu’un pont permet d’enjamber le ravin. Au bout du chemin, on débouche sur la mer.


Conseils pratiques :

  • La presqu’île est mal desservie par les transports en commun, il faudra vous y rendre en voiture.
  • Prévoir un pique-nique et de l’eau car il n’y a pas de restauration sur place.
  • L’accès à la mer vous permettra de vous baigner au bout de la presqu’île, n’oubliez pas vos affaires de plage.
  • Pour la balade vers le monastère de Katolico, ne sous-estimez pas le temps pour remonter.

Une journée pour aller à Balos et sur l’île de Gramvoussa

plage de balos crete sable blanc
Plage de Balos © CC0 Creative Commons by Flikr

Visiter l’ Ouest de la Crète, c’est également profiter de paysages inédits. Le lagon de Balos et l’île de Gramvoussa en sont un bon exemple.

Située à l’extrème Nord-Ouest de la Crète, l’île d’Imeri Gramvoussa avait un situation privilégiée pour observer les navires. C’est la raison pour laquelle, un forteresse fut érigée au 16ème siècle par les vénitiens. On y accède uniquement par la mer, grâce à des bateaux de croisières qui partent de Kastelli Kissamos.

Un peu plus au sud et accessible aussi bien par la mer que par la terre, l’extraordinaire lagon de Balos. Il s’étend au pied de l’île de Tigani. Ces eaux aux dégradés de bleus et son sable blanc valent le détour. La plage est située au bout d’une piste de 8km et il faut encore marcher 2km pour trouver la plage.

Nous vous conseillons cette excursion organisée depuis La Canée : journée à Gramvoussa par la baie de Balos. Cette journée en bateau vous permettra de fouler le sable fin et blanc des plus belles plages que vous ayez jamais vues.


Conseils pratiques :

  • Il n’y a pas de restauration sur l’île de Gramvoussa, ni sur la plage de Balos. Il faut donc prévoir soit un pique-nique, soit une halte à Kastelli Kissamos.
  • Sur le chemin, vous pouvez également vous arrêter sur la plage de Phalassarna. Elle est agréable et l’on peut s’y restaurer.

Une journée à Elafonissi

plage d'elafonissos crete sable blanc
Plage d’Elafonissos © Sophie B.

Si vous venez du Nord, nous vous conseillons vivement la route surplombant les gorges de Topolia. N’hésitez pas à les admirer en faisant une halte dans la grotte de Agia Sofia. Non seulement elle offre un splendide panorama, mais elle est librement accessible et les enfants adorent y jouer aux explorateurs.

La plage d’Elafonissi est impressionnante. Là encore sable blanc (presque rose, à la lumière du soleil couchant) et une mer aux eaux cristallines. En face, une petite île est accessible à pied par le sable. La plage est cependant très prisée par les touristes et les parasols en été. D’autre part, elle peut être extrêmement ventée.

Un peu plus loin, et moins touristique, la plage de Kedrodassos, toute petite et sauvage.

Nous avons repéré cette excursion depuis La Canée : visite d’une journée à l’île d’Elafonisi. D’un prix accessible (et en plus c’est annulable jusqu’à 24h avant), cette journée sur la petite île d’Elafonisi vous permettra de profiter du soleil sur la plage de sable rose et de nager dans les eaux transparentes d’une réserve naturelle protégée.


Conseils pratiques :

  • A Elafonissi, vous pourrez vous restaurer sur place.
  • Il y a peu d’ombre et il fait très chaud. Préférez les fins de journée pour profiter de la mer.
  • Si vous souhaitez faire une boucle, vous pouvez revenir par la route de la côte Ouest, superbe au coucher du soleil.

Deux journées pour découvrir les gorges

gorges imbros crete randonnees
Gorges d’Imbros © Sophie B.

Pour les amateurs de randonnées, visiter l’ Ouest de la Crète est une aubaine et un formidable terrain de jeu. Les plus chevronnés voudront parcourir les fameuses gorges de Samaria. Elles sont spectaculaires, mais il faut être un bon randonneur (16km) et organiser un peu son excursion, car il n’est pas facile de s’y rendre (taxi, tour organisé, bus). D’autre part, elles ne sont pas ouvertes toute l’année, généralement à partir de mai. Nous vous recommandons le site suivant pour préparer votre randonnée, il est très complet. Et si vous souhaitez une excursion organisée dans les Gorges de Samaria à la journée depuis La Canée, voici un lien qui nous semble intéressant. On vous en dit plus dans notre article consacré aux Gorges de Samaria.

Mais il existe d’autres gorges également en Crète. Nous avons fait les gorges d’Aradena. Elles sont plus accessibles et plus simples. Les gorges d’Imbros offrent également une belle randonnée de 2.5heures, avec quelques passages spectaculaires. Pour ces deux dernières, il peut-être intéressant de loger à Hora Sfakion. Nous avons adoré Loutro, un bon point de départ pour des randonnées vers le plateau d’Anapoli.


Conseils pratiques :

  • Renseignez-vous bien avant de vous aventurer dans les gorges. Il est parfois simple de descendre la gorge mais pas forcément de la remonter.
  • Certaines gorges sont accessibles par bateau (Samaria, Aradena), un bon moyen de ne pas s’encombrer avec la voiture.

Une journée à Rethymnon

rethymon forteresse crete
Forteresse de Rethymnon © Sophie B.

Moins connue que La Canée, Rethymnon vaut le détour. La vieille ville est un bel exemple de mélange des cultures. Elle garde le charme des villes vénitiennes avec ses tons ocres, son port, ses maisons bourgeoises et sa forteresse impressionnante. Mais les turcs ont laissé également la trace de leur passage : mosquées et balcons de bois.

Ne manquez pas la visite de la forteresse et déambulez dans les ruelles. Avant de terminer votre visite sur le port.


Conseils pratiques

  • Les rues sont étroites, laissez votre véhicule si vous en avez un dans les parkings extérieurs. Et baladez vous en vélo dans la ville.
  • Réservez un hôtel dans la vieille ville pour profiter d’une soirée dans Rethymnon.

Sophie B.

Laisser un commentaire