Visiter l’île de Thassos avec Pascaline : plages, randonnées, villages…

visiter l'ile de thassos en Grèce

Pascaline nous emmène à la découverte de l’île de Thassos. Dans l’article précédent, elle nous donne de bonnes adresses et beaucoup d’informations pratiques. Celui-ci est consacré à la découverte de ses villages, plages et endroits secrets pour visiter l’île de Thassos et en tomber amoureux. Pascaline propose des stages de dessin sur cette île et sur d’autres. Vous pouvez les découvrir ici.

Vous pouvez faire le tour de l’ile (95km) dans la journée, par une route qui longue la mer et offre de superbes points de vue panoramiques. Mais vous n’aurez alors respiré qu’un soupçon de tous ces parfums. Il faut vraiment plusieurs jours pour découvrir la vraie nature de cette ile ronde et abrupte à la fois. Et je dirai même plusieurs années car moi-même y séjournant régulièrement depuis mon enfance, je me surprends à m’étonner devant de nouveaux paysages cachés, en retrait, protégés du tourisme de masse.

Pascaline B.

Limena

LIMENA, capitale de l’ile, est le port principal, le centre administratif et commercial. En face du quai, le restaurant « Mouses » est parfait pour un repas juste avant le départ, ou en descendant du bateau, bons petits plats originaux sur une terrasse très fleurie. Autrement ce nouveau quartier n’a rien d’intéressant, autant se diriger directement vers le vieux port, personnellement je conseille à pied (15-20mn) car c’est très difficile de se garer, surtout en pleine saison touristique. Il y a des parkings à l’entrée de la vieille ville mais souvent pris d’assaut.

La ville est construite sur la cité antique, selon les archéologues, si la ville moderne ne s’était pas développée à partir des années 60, on aurait un site archéologique présentant la plus grande cité de Grèce.

On peut voir à travers les rues des vestiges sauvegardés et les murailles de la ville. L’agora et l’acropole avec son théâtre antique est le plus grand site. Au sommet de l’Acropole, les quelques ruines sont principalement celles du fort vénitien construit en 1204.

À proximité le magnifique musée archéologique reflète la civilisation antique de l’île et ses origines dès le paléolithique. Il abrite de vastes collections de richesses uniques, du VIIe siècle av. J.-C. au VIIe siècle après JC. : une variété de céramiques, de bustes et sculptures impressionnantes.

Ne pas manquez le monastère « Vatopédiou ou Kalogériko » qui organise des expositions, le long du vieux port. En pleine saison un festival de spectacles est organisé au théâtre antique. Et aussi, n’hésitez pas à visiter l’atelier de céramiques de Kosti, troisième génération de potiers.

Plages proches de Limena

A partir de Makryammos commence un chemin recouvert de poussière blanche qui mène aux carrières de marbre mais surtout à trois plages impressionnantes par la couleur turquoise de la mer. Toutefois, elles sont très prisées : attention aux embouteillages de baigneurs ! Il s’agit des plages de Salaria, Marmara Beach et Porto Vathi Beach. Cette dernière la plus reculée était encore secrète et vierge de transat jusqu’à 2020, j’y avais ma tente aux mille étoiles… Mais un hôtel s’y est construit dans cet endroit paradisiaque. 

Les restaurants à Limena :

  • A ne pas louper !! « FTAPODI » jeune chef, menu frais et créatif, excellente cuisine méditerranéenne, déco colorée, à l’ombre des muriers après le vieux port
  • Restaurant « Simi » cuisine traditionnelle depuis 1952, réserver : 694 599 5987
  • Pour l’apéritif ou un café « Karanti café »

Panagia

PANAGIA, village pittoresque de montagne à 300m d’altitude. C’est un incontournable pour visiter l’île de Thassos. Les maisons aux toits de lauzes, sont petit à petit rénovées après une période catastrophique dans les années 80-90. A cette époque, l’aluminium soi-disant moderne aux yeux des habitants, a remplacé les portes et fenêtres en bois. Les matériaux authentiques reprennent leurs droits doucement.

Une abondante source jaillit en haut du village entre les platanes, dommage que l’aménagement du site lui donne un côté kitsch.

Que faire à Panagia?

  1. Se perdre dans les petites rues autrefois pavées qui font le tour du village. Ici, différentes boutiques touristiques proposent du miel de pins réputé dans toute la Grèce.
  2. La visite de l’Écomusée « Sotirelis Olive Oil Museum » est très intéressante et un petit magasin propose de l’huile et des bracelets en noyaux d’olives et pierres fines. L’accueil est très sympathique, l’huile d’olive de Thassos est fameuse. Georgos Sotirelis vous accueille également dans son hôtel HERMES.
  3. L’atelier Argilos propose des céramiques faites main, peintes dans un style figuratif aux couleurs joyeuses.
  4. Prendre le sentier qui va jusqu’à la grotte DRAGON CAVE.

Bonnes adresses à Panagia

Aleko Kafe Thassos par Pascaline Bossu
Aleko Kafe © Dessin réalisé par Pascaline B.
  • Chez Elena, taverne familiale
  • Café RETRO chez Aleko pour prendre un ouzo
  • La taverne Sotiris est la première de la baie, la plus authentique et traditionnelle, excellente cuisine de Sotiris et sa femme, à ne pas louper !
  • Très bonne pizzéria Playa do Oro servant également de délicieuses pates fraiches en face du camping
  • Taverne de poissons Krambousa
  • Soirées avec musique traditionnelle grecque à l’Alkioni Taverna

Plages proches de Panagia

gloden beach thassos grèce
Golden Beach © Ronald Saunders from Warrington, UK, CC BY-SA 2.0, via Wikimedia Commons

Panagia domine la grande plage de GOLDEN BEACH, Xrysia Amoudia, trois kilomètres de sable d’or, qui aujourd’hui est construite tout le long, dommage que l’architecture traditionnelle n’a pas été respectée pour sauvegarder ce site exceptionnel, une plage de sable fin d’une si grande ampleur, au lieu de ça vous avez une myriade de styles différents, du baroque néo-classique au moderne pavillonnaire. Dans les hauteurs et en retrait du centre touristique.

Je vous conseille l’hôtel Dionysos, tenu par une famille très accueillante de Panagia, la vue est magnifique et la petite plage du port de plaisance est plus tranquille. https://www.hotel-dionysos-thassos.gr, ils font également restaurant.

Péricles et Karl proposent des sports nautiques sur la plage.

De l’autre côté de la baie, Skala Potamia est une station balnéaire familiale.

Potamia

Le village de Potamia est aussi traditionnel, un petit musée de l’artiste Polygnotou Vagi, sculpteur, présente ses œuvres.

Sous l’ombre du platane, dégustez la cuisine authentique de la taverne Platanos.

Demandez le départ pour le chemin de randonnée qui grimpe au mont Ypasarion, superbe sentier qui traverse les jardins, monte au refuge de montagne avant d’atteindre le sommet. La vue sur l’ile est exceptionnelle.

Kinira

La plaine de KINIRA est beaucoup plus tranquille, les plages étroites ne sont pas aménagées, la vue sur l’ile de Kinira donne envie de traverser avec masque et palmes mais attention les courants sont forts et la distance tout de même importante. Des chemins de randonnées montent aux sources de Vlachos, et on peut même rejoindre le village de Théologos.

Bonnes adresses et Plages proches de Kinira

Chez Christos aux Loutrou Beach Bungalows : bungalows, plage et petits restau familial. Demandez-lui ses crevettes sakanaki, à la sauce tomate ou le calamar farci !

Trois tavernes sont aussi à découvrir durant ce séjour à Kinira :

  • Agorastos
  • Sta Kala Kathoymena, si vous avez de la chance vous pourrez peut-être vivre une soirée en musique avec le chanteur Stephanos.
  • Faros, taverne de poissons, sur une petite péninsule avec une vue superbe.

Plages proches de Kinira

La plage PARADISIO est par contre une des plus aménagée et choisie par les touristes, deux Beach bars de chaque côté de la baie, musique, parasols, transats pour une crique qui était effectivement un véritable paradis.

En continuant la route sinueuse, vers le sud, la plage d’Aghios Ioannis présente un site archéologique mais un grand complexe hôtelier a complètement envahi le site.

Visiter l’île de Thassos et la péninsule d’Aliki

Aliki beach Thassos Grèce
Aliki Beach – FlickR

La péninsule d’Aliki est un site à couper le souffle, ancienne carrière de marbre antique, exploitée probablement au VIIe siècle av. J.-C, ;;la presqu’île offre des contrastes entre la mer et la blancheur du marbre, le graphisme de la pierre, des colonnes, traces du travail de l’homme qui a rongé la terre. Une promenade dans les ruines du petit sanctuaire d’Apollon dont l’établissement remonte à la colonisation de l’île par les Pariens, puis de la basilique double de l’époque paléochrétienne, permet de faire le tour des anciennes carrières, le coucher de soleil sur les blocs de marbres à fleur de l’eau offre des reflets dorés magnifiques.

Le sol de Thassos étant pratiquement constitué de marbre et de schiste, toutes les plages sont d’un bleu-vert étincelant, reflet du ciel sur un sable blanc.

La plage est également très prisée, celle du site archéologique n’est pas aménagée et du coup moins encombrée. Vous pouvez vous restaurer à la taverne

Vous pouvez aussi pousser un peu plus loin sur la petite crique de Skidia très agréable. En plus, il y a une petite taverne sympa Kékes Beach Skidia Taverne, c’est beaucoup plus tranquille, les plats sont délicieux.

Le monastère Archangelou, construit à flanc de falaise domine la plage de Livadi, l’église est du XIIème siècle, le panorama est superbe. Livadi est une plage sauvage mais les inondations ont bien abimé les oliviers, la petite crique d’Arsanas Beach est très jolie, avec des formations de stalactites dans les rochers. Aménagée avec quelques transats et parasols mais dans une ambiance familiale et détendue avec une petite taverne. L’accès est par une route de terre.

Pointe sud de l’île

Giola Lagoon

Giola Lagoon piscines naturelles Thassos
arjenD, CC BY-SA 3.0, via Wikimedia Commons

GIOLA lagoon est la carte postale de Thassos, piscine naturelle, le lieu était magique quand il était sauvage ou alors totalement hors saison. Si vous voulez voir une horde de baigneurs sur les rochers autour de cette goutte d’eau troublée, passez faire un tour mais attention au soleil, aucune ombre en vue !

Cap Salonikios

En direction du cap SALONIKIOS, un chemin de terre d’environ 1,7km entre les pins conduit à une ravissante petite crique de sable, pas très fréquentée. Un petit bar sympa propose des rafraichissements et sandwichs, limonade au gingembre fait maison, et gère des transats à l’ombre de tentures, un côté bohème pour un moment de détente. Parfait pour la plongée, les poulpes et poissons sont au rendez-vous.

Theologos

Depuis la station estivale animée de Potos, une route remonte toute la vallée jusqu’à l’ancienne capitale de l’ile : THEOLOGOS.

Randonnées proches de Théologos

A mi-chemin se trouve le départ pour la randonnée qui conduit au hameau abandonné de Kastri et du site préhistorique Larnaki. Magnifiques paysages, une source permet de se désaltérer, la vue sur toute la vallée depuis le site archéologique est superbe, une balade vivifiante à faire hors saison ou en fin d’après-midi. Comptez 2 à 3 heures.

A l’entrée du village, je vous conseille de remonter la route sur la gauche, pour vous garer dans les hauteurs près du cimetière, vous pouvez poursuivre sur un chemin de terre jusqu’aux sources d’Aghia Vassiliki, 10mn à pied. La taverne Watermill-Neromilos propose un menu simple mais avec des produits de leur ferme, construit sur plusieurs terrasses à l’ombre des platanes, c’est un moment de pure fraicheur.

Départ pour le chemin de randonnée au sommet jusqu’à la chapelle Aghia Kiriaki, avec un panorama sur toute la plaine de Kinira, vous pouvez poursuivre vers le Mt Ypsarion.

Visiter Théologos

Il faut prendre le temps pour véritablement découvrir Théologos, deux petites routes traversent le village aux maisons traditionnelles, le musée folklorique présente une belle collection dans un habitat ancien. Le 24 aout les habitants reconstituent en musique, une fête de mariage en costumes, qui se termine par un spectacle de danses.

Vous pouvez gouter la chèvre chez Stelios Taverne, ou des mezzés au kafénion ouzerie Tsiknas, et un café au Old Museum Café Bar.

Un passage par la boutique de sandales en cuir faites main depuis trois générations est à prévoir dans vos visites.

Une promenade dans le quartier en ruine, abandonné suite à une attaque des pirates vers 1800, donne un autre point de vue du village, une belle marche méditative. Les cascades « Kefalogourna » permet un petit bain durant les périodes chaudes de l’été.

Région de Limenaria

Limenaria

LIMENARIA, deuxième plus grande ville de l’ile, elle a prospéré à la fin du 19eme siècle grâce à l’exploitation minière (cuivre, fer et plomb) de la compagnie allemande Speidel, elle a été le centre administratif qui figure aujourd’hui en la place du PALATAKI construit en 1900 et malheureusement laissé en ruine.

Toute la baie est une grande plage, la petite crique de Tripiti est la plus jolie. Un centre de plongée sous-marine et des sports nautiques sont proposés sur la plage de Pefkari, un camping sous les pins est aussi très agréable.

randonnées theologos kastro thassos
randonnées © Pascaline B.

Kastro

Prendre la direction de Kalivia et monter au plus haut village de Thassos : KASTRO, forteresse construite par Oberto Grimani en 1434 lorsque Thassos était gouvernée par les Génois. Il n’en reste aujourd’hui que quelques pierres, une chapelle et son ossuaire mais le point de vue est stupéfiant. La route étant asphaltée depuis peu, les maisons sont maintenant rénovées avec plus ou moins de goût, je préférais son authenticité dû à son isolement, mais cela reste un des plus beaux lieux. Le Café de Kosta propose des plats très simples dans une ambiance sympathique, demander la clé de l’église, la plus ancienne de l’ile Aghios Athanasio. Un chemin de randonnée d’environ 1/2h conduit aux cascades d’Apostolus, une après-midi dans un havre de paix.

Sakla Marion

La plage de Fari est la seule à rester encore sauvage, il n’y a pas d’ombres mais au moins pour une fois : pas de transats ! Des fouilles archéologiques ont mise à jour un atelier de céramique antique, on voit quelques pierres. La petite crique aménagée d’Atspas est jolie, on trouve sur le port de bonnes tavernes de poissons mais les constructions en béton ont dénaturé ce petit port de pêche.

L’ouest de l’île de Thassos

Visiter l’île de Thassos c’est aussi découvrir les villages de montagnes. Ils sont nombreux sur l’île.

Maries

Monter au cœur de l’ile par MARIES permet de se rafraichir aux piscines naturelles en amont du petit lac artificiel. Des apiculteurs viennent parfois s’installer pour proposer leurs miels, celui de pins mais aussi de châtaignes et de fleurs. C’est par ces routes de terre que l’on peut accéder au sommet de l’YPSARION en voiture.

Kallirachi

Le village de KALLIRACHI offre quelques chemins de randonnées, notamment vers l’église Métamorfosi Sotiros qui a un beau point de vue et le site de Kastania qui fait une boucle en passant sur un petit aqueduc en pierres.

Sotiros

SOTIROS est un tout petit village, la taverne Platanos, sous l’arbre centenaire, sert des plats traditionnels. La vue de la terrasse est magnifique surtout au coucher du soleil.

Skala Prinou et Prinou

SKALA PRINOU est le port pour se rendre directement à Kavala. Le cap Prinou est très vert surtout au printemps on peut observer de belles variétés d’orchidées sauvages. Le parc forestier est protégé « Dasilio Prinou ». Le camping municipal est bien végétalisé, les infrastructures très bien avec une plage où la mer est toujours calme.

PRINOU est un petit bourg commercial, avec surtout le centre médical de Thassos, ouvert 24/24 tél : 2593 350000.

De ce versant de l’ile les couchers de soleil sont flamboyants.

Kazaviti

kazaviti Thassos village montagne grèce
Gerhard Haubold, CC BY-SA 3.0 , via Wikimedia Commons

Il faut traverser Prinou pour trouver la route qui grimpe vers le village protégé depuis les années 70 et donc le plus authentique : KAZAVITI. Difficile de se garer sur le parking du village, mieux vaut s’arrêter avant et marcher.

Très belles demeures en pierre et en bois de style macédonien, la place principale aux platanes gigantesques est parfaite pour un repas au restaurant « Kazaviti ». Pour un bon café accompagné d’un pruneau au miel, s’arrêter au « Café Anhfori », une belle terrasse juste devant l’église aux douze apôtres, observez la toiture en lauze fine.

Très belles randonnées au-dessus du village, principalement vers la chapelle Aghios Ioannis, une clairière avec des platanes aux griffes de sorcières qui nous envoutent, juste magique. Des incendies en 2017, ont malheureusement ravagé le massif forestier et certaines parties de la promenade peuvent paraitre plus désœuvrées. Plusieurs villas et hôtels vous permettent de profiter, en prenant le temps, de ce village pittoresque (notamment la Casa Rodia que je vous conseille).

Sur la route vers Skala Rachoni, on peut s’arrêter pour visiter le musée de l’olive, une exposition complète avec des anciennes presses, un documentaire vidéo…

Ainsi qu’un musée du vin « Wine Cellar Museum » au village d’Aghios Georgos, dans un décor rustique, goûtons si les fameux vins de l’Antiquité se retrouvent dans ces cépages.

Côte vers Limena

Toute la côte jusque Limena est parsemée de criques : Glyfneri, Glykadi, Papalimani, Scala, Glyfada… sur la plage de Pachis, la taverne de « Pefkospilia » littéralement « les grottes de pins » est comme son nom l’indique : un refuge sous les pins entremêlés au bord de l’eau turquoise, on sert de très bons poissons avec de la musique certains soirs.

Pour une bonne visite, munissez-vous de la carte d’Anavasi.

Bonne route et belles rencontres

Article rédigé avec passion par Pascaline

Laisser un commentaire