Visiter Céphalonie (Kefalonia), les infos incontournables

visiter céphalonie kefalonia vue depuis l'acropoli de same
© Virginie W.

Céphalonie ou Kefalonia en grec, est la plus grande des îles Ioniennes avec ses 780 km2. Pour la visiter, vous aurez besoin de plusieurs jours, idéalement 4 ou 5 jours. En effet, les temps de trajets sont assez longs pour relier le nord au sud (environ 1h45 de Skala à Fiskardo) et l’est à l’ouest (au moins 1 heure pour traverser les 2 parties de l’île).

On vous donne donc quelques conseils et bons plans pour vous aider à bien préparer votre séjour sur Céphalonie et trouver votre point de chute idéal pour rayonner sur l’île : Y aller, se déplacer, où dormir, où manger, quoi voir … On vous dit tout pour visiter Céphalonie-Kefalonia en Grèce !

Comment y aller ?

En avion

Céphalonie (Kefalonia) possède un aéroport international (EFL) nommé « Anna Pollatou ». Celui-ci permet notamment de relier l’île avec d’autres aéroports grecs comme Athènes, Zante (Zakynthos), Preveza ; et aussi quelques liaisons internationales en saison touristique. A titre indicatif, Céphalonie est à environ 1 heure de vol d’Athènes.

Pour regarder les différents vols, nous utilisons régulièrement le comparateur de vols Ulysse. Simple d’utilisation et en français, il a également l’avantage de bénéficier d’un vrai service client.

En ferry

Et quoi de mieux qu’un trajet en ferry pour se mettre dans l’ambiance d’un séjour sur une île grecque ! D’ailleurs, l’île de Céphalonie possède plusieurs ports dont Sami, Poros, Pessada et Fiskardo.

trajet en ferry en grèce
© Virginie W.

Depuis le continent :

  • Si vous venez d’Athènes, vous devrez d’abord rejoindre par la route les ports de Patras (2h30 de route) ou de Kyllini (3H30 depuis Athènes), tout à l’Ouest du Péloponnèse. Ces 2 ports sont également accessibles en bus depuis la gare routière de Kifisos près d’Athènes. De là, un ferry de Levante Ferries (voiture acceptée) vous emmènera sur Céphalonie (Kefalonia). Comptez 3h30 de Patras à Sami et 1h30 de Kyllini à Poros sur Kefalonia.
  • Si vous êtes dans le Nord de la Grèce, le port d’Astakos relie le continent au port de Sami à Céphalonie (Kefalonia) en 2H20 avec la compagnie Ionio Pelagos.

Pour plus de renseignements sur les horaires et tarifs, je vous conseille de regarder sur le site Ferry Hopper. Très pratique pour acheter vos billets en ligne, il a aussi l’avantage d’être en français. Et pas besoin de remplir noms, prénoms, date de naissance de toute la famille et plaque d’immatriculation pour avoir un prix !

Depuis d’autres îles :

Céphalonie (Kefalonia) est également accessible depuis d’autres îles Ioniennes comme Zante (Zakynthos), Ithaque, Lefkada, Corfou ou encore Paxos.

Vous trouverez certaines liaisons sur le site Ferry Hopper. D’autres sont assurées par Ionio Pelagos comme certains trajets depuis Zante, Ithaque ou Lefkada. Dans ce cas, vous pouvez consultez les informations (tarifs et horaires) sur le site Ionio Pelagos. Mais pour acheter les billets, il faudra vous présenter à l’agence sur le port car les billets sont au format papier et manuscrits. Pour information, en plein mois d’août, je n’ai eu aucun souci pour acheter les billets que je souhaitais, 4 jours seulement avant le départ.

Se déplacer sur l’île

En voiture – Comme sur la plupart des îles et encore plus sur cette grande île, la voiture est le moyen de locomotion idéal pour se déplacer librement en Céphalonie. Si vous n’avez pas mis votre voiture sur le ferry, nous vous conseillons alors de louer une voiture sur place. Nous avons l’habitude de réserver via Rental Cars, un comparateur des différents loueurs de voitures de l’île.

En quad – Vous trouverez également quelques quads à la location. Compte tenu de la grandeur de Céphalonie, ce n’est pas le moyen de locomotion idéal pour visiter l’île. Par contre, pour partir en safari dans les montagnes, explorer la faune et la flore et découvrir les vieux villages de l’île, c’est parfait. On a d’ailleurs repéré cette excursion proposée par Manawa qui nous tente bien !

En bus – L’île de Céphalonie (Kefalonia) est également plutôt bien desservie en bus lors de la saison touristique, par le biais de son réseau de bus local Ktel-Kefalonias. Il relie notamment l’aéroport à la capitale Argostoli, les principales villes de l’île comme Sami, Poros, Skala, Lixouri ou encore Fiskardo, ainsi que les points d’intérêts principaux de l’île.

En bateau – Certaines plages sont isolées et seulement accessibles en bateau, pour cela, nous vous conseillons Click&Boat. En fonction des modèles, vous pourrez au choix louer un petit bateau à la journée (pas forcément besoin d’avoir le permis bateau), ou alors un voilier, avec ou sans skipper… Et si vous êtes dans la région d’Argostoli, un autre moyen pour accéder à la partie ouest de l’île est d’emprunter la navette de Argostoli qui vous emmène en face à Lixouri (traversées quotidiennes). D’ici, vous pourrez alors rejoindre facilement la plage de sable roux Xi Beach.

Où loger à Céphalonie-Kefalonia ?

L’île est grande et nécessite un séjour d’au moins 4 à 5 jours si vous voulez visiter tous les points d’intérêts de l’île et prendre le temps de lézarder sur les belles plages de l’île. Pour éviter trop de perte de temps dans les trajets, je vous conseillerais alors d’opter pour 2 points de chutes pour dormir sur l’île : un dans le nord de la Céphalonie comme Asos par exemple, et un autre plutôt dans le sud comme Argostoli.

village d'Asos au nord de Céphalonie-kefalonia
Village d’Asos © Virginie W.

Argostoli, la capitale de Céphalonie (Kefalonia), est idéale pour visiter le sud de l’île. Pour visiter le sud-est, il faudra environ 1 heure pour rejoindre Skala. Et pour visiter la péninsule à l’ouest, vous pourrez emprunter la navette qui relie le port d’Argostoli à Lixouri.

Asos, ce charmant village aux allures vénitiennes est parfait pour explorer la partie nord de l’île. Il est situé à seulement 20 mins de la plage de Myrtos, 35 mins de Fiskardo, ou encore 40 mins de Sami et ses fameuses grottes.

Voici d’autres villages où loger à Céphalonie (Kefalonia) :

Sami, cette ville portuaire située à l’est de l’île, est assez grande et avec toutes les commodités nécessaires (commerces, cafés, tavernes…). C’est également le point de départ de plusieurs ferries. Aux environs de Sami, ne manquez pas les grottes, l’ancienne Acropole et la plage Antisamos.

Poros, autre village portuaire qui bénéficie de plusieurs liaisons de ferries. Assez grand, il est également très proche de la montagne et de gorges. C’est un point de chute parfait entre randonnées et plages.

Skala ou Fiskardo sont aussi des choix intéressants mais plus excentrés car situés aux extrémités de Céphalonie. Vous passerez donc un peu plus de temps en voiture à admirer les jolis paysages de l’île.

Argostoli © Virginie W.

Pour choisir votre logement, je vous conseille de regarder sur les sites Booking et Airbnb. En été, les logements sont rapidement indisponibles donc n’hésitez pas à vous y prendre en avance.

Où manger ? Nos bonnes adresses

Pour tester toutes les spécialités culinaires de Grèce et plus spécifiquement de Céphalonie, il faut bien sûr manger en taverne. Et ce n’est pas le choix qui manque ! Voici quelques unes que nous avons testées ou qui nous ont été recommandées :

A Sami :

  • Arrêtez vous au Mezedopoleio « To Rahati » qui bénéficie d’un emplacement idéal sur le port. La taverne spécialisée dans les mezzes (petites portions) propose des plats traditionnels à déguster face à la mer. Nous nous sommes régalés avec une salade de mavromatika (ces haricots blancs à l’œil noir), des tyropitakias (petits feuilletés au fromage), une loukaniko (la saucisse traditionnelle, un régal! ), ou le succulent poulet au miel et balsamique. Et tout cela à un prix très correct (10€ maxi par personne, boissons comprises).
Visiter Céphalonie-Kefalonia : Où et quoi manger ? Kreatopita, tyropitakia, gigantes, kalamaria le tout arrosé de Mythosthos
Spécialités de Céphalonie et de la Grèce © Virginie W.

A Skala : 

  • La taverne traditionnelle Ta Pytharia est située un peu en retrait de la grande rue piétonne de Skala. C’est un très bon choix pour goûter une cuisine grecque typique : kreatopita (cette pita de viande est une spécialité de Kefalonia), imam (à base d’aubergines), peinirli (mini pizza-bateau), ou encore du boeuf stifado, le tout arrosé du vin blanc local Robola. Bon rapport qualité/prix (entre 10 et 15€ par personne avec les boissons)
  • Une autre taverne que nous avons bien aimé : Mi Abeli, dans la rue principale piétonne qui possède une grande terrasse. Très bon plats et prix très corrects : saganaki tyri (fromage frit), bougiourdi (feta au four avec poivron), spetzofai (saucisses aux poivrons),ou encore gigantes me loukaniko (grands haricots secs et saucisse traditionnelle)…

Sur la route de Fiskardo :

  • A Markandonata, sur le route qui mène à Fiskardo, nous avons testé Astragalia, un très bon restaurant qui mélange grec et italien (à l’image de ses propriétaires). Si vous voulez changer des tavernes grecques, ici on propose notamment des plateaux de charcuteries et fromages, dont un fromage au lait de chèvre fait par le gérant lui-même. Original pour la Grèce et délicieux ! Toutefois, si vous voyagez avec vos enfants, attention au tarif élevé de l’assiette de pâtes.

Idées de tavernes avant, pendant ou après la plage :

  • A côté de la fameuse plage Makris Gialos près de Argostoli, nous avons déjeuné à la taverne Tzogia’s. Le restaurant dispose d’une grande terrasse à l’ombre et d’un parking. Malgré son aspect « repère à touristes », la nourriture y est très bonne et pas chère. Et le dessert est offert !
  • A Petani beach, on nous a recommandé mais non testé, la taverne Erasmias, très bonne taverne, des plats délicieux et une superbe vue sur la mer turquoise…
  • Le restaurant « Akrogialia Tou Kosta » à Agia Kiriaki pour un bon repas face à une plage paradisiaque.
  • Ou encore le restaurant familial Alexandros, sur la route qui descend à la plage Myrtos, une cuisine traditionnelle de Kefalonia, avec poisson frais et viande grillée.

Que voir et que faire à Céphalonie (Kefalonia) ?

Enfin, il y a tellement de choses à faire et voir sur cette grande île : plages, grottes, villages colorés aux influences vénitiennes, randonnées…

On en a d’ailleurs fait un article dédié pour visiter Céphalonie (Kefalonia) : Top 10 des incontournables de Céphalonie.

Virginie W.

1 Commentaire
Laisser un commentaire