Grèce du Nord : visiter le site de Vergina (Aigai)

Le site de vergina en Grèce du Nord
Photo de gauche : Rufus210 / Public domain - Photo de droite : Sarah Murray / CC BY-SA (https://creativecommons.org/licenses/by-sa/2.0)

La Grèce du Nord possède un site exceptionnel : Vergina (Aigai ou Aigeai) où l’on voit les tombes monumentales de la famille royale de Macédoine, membres de la famille d’Alexandre le Grand.

Lors de notre dernier séjour à Thessalonique, nous avons quelque peu hésité à aller à Vergina (cela nous obligeait à louer une voiture, nous nous demandions si le site méritait réellement le détour, s’il allait intéresser les enfants, etc). Nous avons finalement décidé de nous y rendre pour une journée. Et heureusement. Il aurait été tellement dommage de passer à côté de cette merveille ! Vergina est un site majeur en Grèce qui mérite absolument d’être vu.

Où est Vergina et comment s’y rendre ?

Située à 70km de Thessalonique (1 heure en voiture), Vergina est l’ancienne capitale de la Macédoine.

  • Il est très facile de s’y rendre en voiture sur une journée au départ de Thessalonique. Vous pouvez louer un véhicule à Thessalonique, dans la ville ou directement à votre arrivée à l’aéroport. Vous trouverez des nombreuses offres sur le site Rental Cars. Il faut compter une heure de route. Le site est relativement facile à trouver. Il suffit de suivre les panneaux marrons indiquant « Royal Necropolis » ou de taper sur Google Maps «Musée des tombeaux royaux d’Aigai ».
  • Une autre option est de choisir une excursion organisée depuis Thessalonique. Le gros avantage est que vous n’avez pas à vous soucier du transport. Vous trouverez différentes options sur le site GetYourGuide. Nous ne l’avons pas testée mais cette excursion d’une journée depuis Thessalonique à Vergina et à Pella nous semble intéressante car le programme est complet et le prix raisonnable.
  • Le site est aussi accessible en transports en commun, mais cela prend du temps et les liaisons ne sont pas très pratiques. Il y a des bus entre Vergina et Veroia. Et Veroia est accessible depuis Thessalonique en bus et en train.
Le site de vergina en Grèce du Nord
L’Enlèvement de Perséphone par Hadès – peinture murale découverte dans le site de Vergina

Découvrir le site et le musée de Vergina

Le site de Vergina a été mis à jour récemment, en 1977. Les archéologues y ont découvert le tombeau du roi Philippe II de Macédoine (le père d’Alexandre le Grand) ainsi que d’autres tombes royales. Au total 11 tombes ont été mises à jour dont 4 tombes monumentales datant du 4ème siècle avant J.-C. Il s’agit d’une découverte majeure sur le plan archéologique et pour les visiteurs, Vergina est devenu un site incontournable en Grèce.

Outre les tombeaux, les archéologues ont également découvert de nombreux objets en or qui sont aujourd’hui exposés dans le musée de Vergina. Celui-ci se situe en sous-sol, dans le tumulus reconstitué qui abritait les 4 tombes monumentales. Son caractère souterrain et sa semi-obscurité lui donnent une atmosphère très particulière, un brin mystique. Y sont exposés les objets retrouvés à l’intérieur des tombes royales, incroyablement bien conservés. On peut par exemple admirer une cuirasse et un carquois ayant appartenu à Philippe II, des couronnes et bijoux en or, des armures complètes, des vases et urnes funéraires, mais aussi des objets de la vie quotidienne, de la vaisselle d’or et de bronze. L’état de bonne conservation est frappant. Et la muséographie est vraiment intéressante.

Le musée plaît à toutes les générations. Les adultes admirent la beauté unique des pièces exposées et la richesse de ce musée exceptionnel. Quant aux enfants, ils sont émerveillés par les bijoux en or et les armures. C’est très parlant pour eux.

Les tombes des rois de Macédoine

Le clou de la visite est incontestablement le tombeau de Philippe II, père d’Alexandre le Grand. Avec son imposante porte en marbre, ses colonnes et ses fresques, il est imposant et majestueux. La tombe du Prince Alexandre IV, fils d’Alexandre le Grand, est elle aussi somptueuse.

Dans le musée, des maquettes reconstituant les chambres funéraires permettent de mieux se rendre compte de leur importance. Chaque tombeau comprenait en effet plusieurs pièces et était orné de colonnes et de fresques.

Le site de vergina en Grèce du Nord - Verigna Aigai Aigeai
Façade de la tombe de Philippe II – Panegyrics of Granovetter (Sarah Murray) / Public domain

Vergina en pratique

  • Horaires : Le site de Vergina est ouvert tous les jours sauf le mardi de 9h à 17h en hiver (1er novembre – 31 mars) et de 8h à 20h en été. Toutefois, les horaires changent régulièrement donc mieux vaut vérifier sur le site internet quelques jours avant votre visite.
  • Tarifs : 6€ en hiver (1er novembre – 31 mars), 12 € en été. Gratuit pour les moins de 25 ans (pour les personnes originaires d’un pays de l’UE). Le billet donne accès au musée ainsi qu’aux tombes royales.
  • Possibilité de billet combiné avec le musée byzantin de Veroia et le musée archéologique de Veroia
  • Le site est ouvert gratuitement au public tous les premiers dimanches du 1er novembre au 31 mars.
  • Si vous voulez dormir sur place, la Guesthouse Olympia est située à 5 mn à pied du site de Vergina.

Pour prolonger la journée

Vous pouvez prolonger la journée par la visite de Veroia (se prononce Veria), à 12 kilomètres de Vergina. La ville n’a pas un intérêt majeur mais elle constitue une halte agréable pour une pause-déjeuner. On peut y voir quelques jolies églises byzantines et de vieilles maisons ottomanes. Il y a aussi un musée archéologique qui abrite des objets provenant des fouilles.

Les passionnés peuvent aussi se rendre à Pella, lieu de naissance d’Alexandre le Grand et ancienne capitale du royaume de Macédoine. Un très joli site archéologique avec des sols en mosaïques noires et blanches et des colonnes. Il y a aussi un grand musée archéologique qui abrite notamment des trésors funéraires.

Laure M.

Laisser un commentaire