Avli, une taverne authentique et cachée qui évoque la Grèce d’antan

La taverne AVLI à Athènes Psyri. Un lieu insolite
La taverne AVLI / © Laure M.

Avli (αυλή en grec) est une minuscule taverne grecque bien cachée au cœur du quartier de Psyri, dans le centre d’Athènes. L’extérieur est quelque peu surprenant. Une porte en fer taguée, pas très engageante. Nous étions passées plusieurs fois devant sans même savoir qu’un restau se cachait derrière. Nous avons hésité : on y va ?  On n’y va pas ? Finalement nous nous sommes lancées et nous avons poussé cette fameuse porte. Pour notre plus grand bonheur car il aurait été dommage de passer à côté de ce petit trésor caché.

 

Avli, un taverne à l’ambiance traditionnelle

Après avoir franchi la porte d’entrée, un étroit couloir mène à une minuscule cour pleine de charme. D’ailleurs le terme « avli » signifie « cour » en grec.  Pavés au sol, chaises en paille, tables en fer bleu, vieilles photos accrochées au mur. Le lieu évoque une taverne traditionnelle des îles grecques avec ses murs blanchis à la chaux et ses volets peints en bleu. Le poste de radio diffuse en arrière-fond de vieilles chansons populaires grecques.

Ici, le temps semble s’être arrêté. On a la sensation de débarquer dans la Grèce des années 1950-1960

Dans le temps, cette cour intérieure était entourée de logements occupés par des familles modestes. On voit encore les portes des anciennes habitations et l’escalier qui permettait de monter à l’étage. Les habitants se réunissaient le soir dans la cour pour dîner, bavarder et boire un verre. Un peu l’équivalent des courées du Nord de la France. Bien que les logements ne soient plus habités aujourd’hui, la cour dans laquelle est installée la taverne Avli a gardé son esprit convivial.

L’endroit est bien connu des habitants du quartier et fréquenté essentiellement par une clientèle d’habitués A l’heure du déjeuner, Avli affiche vite complet. Mieux vaut y aller tôt (vers 13h) pour être sûr d’avoir de la place.

Avli est un lieu plein de vie, le midi à l’heure du déjeuner (autour de 14 heures) mais surtout le soir. Les deux caractéristiques qui rendent cet endroit si spécial sont l’authenticité et la simplicité.

La taverne AVLI à Athènes Psyri. Un resturant insolite à athènes.
Avli à Athènes
© Laure M.

 

Une nourriture simple et bon marché

On vous prévient, on ne vient pas chez Avli pour déguster une cuisine gastronomique. Mais si en revanche vous cherchez un petit coin de rue, un endroit sans chichis, alors vous serez heureux d’avoir franchi cette porte cachée.

Le menu est simple : boulettes de viande, saucisses, poulet, porc aux poivrons, mezzes, salades, tzatsiki, omelettes, fromage frit (saganaki), croquettes de fromage ou de tomates…

A titre personnel, nous ne vous conseillons pas particulièrement les assiettes d’assortiments (pikilia), sans grand intérêt. En revanche, laissez-vous tenter par les keftedes (boulettes de viandes) : elles sont délicieuses, avec une croûte croustillante et un intérieur moelleux et fondant. Nous vous recommandons également les boulettes de courgettes. Pour les amateurs, sachez que le foie frit est réputé pour être l’un des meilleurs d’Athènes !

Une suggestion : prenez plusieurs plats à partager. Au-delà de l’aspect convivial, cela permet de goûter un peu à tout.

Avli est une taverne particulièrement bon marché. Ce n’est vraiment pas cher et, si l’on partage plusieurs plats au centre de la table, on peut manger pour 5€ par personne (hors boisson).

Bref, la cuisine d’Avli est simple et ne présente rien de rare mais c’est rapide, savoureux, copieux et pas cher. On arrose le tout de raki, d’ouzo ou de tsipouro.

 

En conclusion, si on vient ici c’est pour l’ambiance et l’authenticité du lieu. Et à ce titre, Avli mérite un détour !

 

Laure M.

3 Commentaire
  • Catherine Bécour

    Délicieux, il faut y aller !

  • Emma

    Kalispera,
    Merci une très bonne adresse, peut être victime de votre succès , vu le monde ce soir et pas que des grecques …. Quasi autant de franchis qu’à Monasteraki . Suivant vos conseils, nous avons finis la soirée par une glace chez Kokklion, ( j’avais repéré que c’était à côté ) mais là un peu déçus. Pas une chaise pour déguster tranquillement. S’assoir sur le trottoir c’est sympa à 20 ans. Et les parfums pas vraiment marqués à part caramels beurre salé, très en vogue en France.. Déçue par la Bergamote
    Sans rancune, avrio 😉 on teste votre balade dans plaka et central market.
    Emma

    • Laure

      Kalimera Emma,
      Merci pour votre retour. Effectivement Avli a du succès… mais honnêtement je n’y ai jamais vu beaucoup de Frenchies. Ce doit être l’effet « vacances d’été » 😉 il y a beaucoup de touristes français en ce moment à Athènes.
      Quant à kokklion, nous avions honnêtement bien aimé ce glacier (nous sommes totalement indépendantes et ne recommandons que ce qui nous plait). Mais d’une personne à l’autre, les goûts ne sont pas nécessairement les mêmes. Je suis désolée de savoir que vous avez été déçue.
      J’espère que votre balade dans Plaka et au marché central vous plaira.
      Bon séjour à Athènes
      Laure

Laisser un commentaire