Agistri : une petite île pleine de charme

ile-agistri-angistri-grece
© Sophie B. - Port d'Aponissos

Agistri (ou Angistri ou Myli) est une île grecque méconnue des touristes. Et c’est d’ailleurs ce qui fait son charme et sa rareté. Si vous n’avez que peu de temps, vous pouvez même y aller à la journée, en voilier depuis Athènes (voir cette excursion tout compris à Agistri depuis Athènes)

Agistri : un petite île grecque, pleine de charme

Cette petite île, située à seulement une heure au Sud d’Athènes dans le golfe saronique, est idéale pour passer quelques jours.

Bien que petite par la taille, Agistri présente de nombreux atouts :

  • Proche, elle n’est qu’à une heure de bateau depuis le port du Pirée
  • Préservée, elle offre un paysage peu pollué par les constructions ou les routes
  • Petite, on peut la parcourir facilement à pied, à vélo ou à scooter
  • Multiple, elle nous ravit par la diversité de ses paysages : villages, plages et criques, forêts.

Les ports animés de Skala et Mylos

Lorsqu’on arrive en bateau, on découvre l’île par la côte Nord. Les deux villages principaux, Skala et Megalochori (aussi appelé Mylos) ont chacun un port. Ils sont séparés par une jolie plage de 2km.

Le paisible port de pêche de Mylos aux maisons blanches ne manque pas de charme avec ses rues étroites, ses maisons traditionnelles et sa petite église centrale.

Le village de Skala est davantage tourné vers le tourisme avec de nombreux bars et tavernes. Le village abrite également une très jolie plage de sable à côté du port. En prenant la route qui longe la mer par l’Ouest, on découvre de petites criques plus sauvages comme Skliri. Certaines sont malheureusement privatisées par les hôtels qui les bordent.

ile agistri
1. Plage de Mariza 2. Port d’Aponissos 3. Sur la route menant à Limenaria
© Sophie B.

La face cachée d’Agistri

Derrière cette façade avenante, l’île recèle une face méconnue, beaucoup plus sauvage. Après ce front de mer dégagé, la forêt de pins vient vite couvrir les reliefs et s’étend sur tout le massif escarpé avant de se jeter dans la mer sur la côte Sud.

Le massif est traversé par de jolis chemins de randonnée ombragés, d’où l’on peut apercevoir ça et là le scintillement de la mer. Quelques accès à la mer permettent de profiter de l’eau bleu turquoise. C’est le cas par exemple de la plage nudiste de Chalikiadas.

Pour se rendre de ce côté là de l’île en voiture, scooter ou vélo, il faut emprunter une route en lacets qui grimpe fort, avant de redescendre dans le pittoresque village de Limenaria.

Le village tranquille de Limenaria

Le centre du village avec son aire de jeux, son église et sa taverne, constitue une halte très agréable. Bien que proche de la mer, Limenaria est davantage tourné vers les terres. Ici, l’accès à la mer se fait par de petits sentiers qui débouchent sur des criques découpées aux couleurs somptueuses. Vous découvrirez, entre autres, la plage de Mariza située en contrebas du village.

Depuis Limenaria, empruntez la route qui mène à Aponissos. Le paysage se transforme alors : les pins disparaissent au profit  de champs d’oliviers et de vignes. Avec, à l’extrémité, un lac.

Le port d’Aponissos : extrémité de l’île

Cette extrémité de l’île est un petit joyau. Un minuscule port côtoie une taverne ainsi qu’une presqu’île transformée en plage privée avec des eaux cristallines. En face, l’îlot de Dorousa est surmonté d’une improbable église toute blanche (Profitis Ilias) qui apporte encore un peu plus de poésie à cet endroit.

Booking.com

Dormir, manger et se déplacer à Agistri

Il est assez simple de se loger à Agistri. Les deux villages offrent de nombreuses solutions d’hébergements, disponibles sur Booking, Airbnb ou Abritel ou Homelidays. Vous trouverez également de nombreux logements sur le site d’Agistri. Nous vous conseillons plus particulièrement Rosy’s little village, superbement situé et très adapté aux familles.

Pour vous rendre à Agistri, vous pouvez soit prendre un ferry (2h30, dans lequel vous pouvez embarquer votre voiture), soit un hydroglisseur qui permet de faire la traversée en moins d’une heure. Vous pouvez réserver facilement sur Ferry Hopper qui pratique le paiement en ligne. Attention car sur les plateforme de réservation, l’île d’Agistri apparaît sous le nom de Myli… ne soyez pas surpris.

Autre option : vous pouvez opter pour une excursion tout inclus à Agistri au départ d’Athènes, en voilier.

Pour se déplacer sur l’unique route qui traverse l’île, de multiples loueurs proposent vélos ou scooters. On peut également compter sur les taxis ou bus pour rejoindre les points clés.

Mais, le plus simple, le moins coûteux et le plus adapté est encore la marche à pied. Les distances sont petites, les chemins nombreux et vous aurez alors tout loisir de découvrir de jolies criques cachées.

L’île est également superbe en bateau, car vous découvrirez alors à de magnifiques sites de baignade,  accessibles uniquement par la mer. Renseignez vous sur les ports de Skala et Mylos pour les excursions.

Côté restauration, vous trouverez un nombre impressionnant de tavernes à Skala et Mylos. Nous vous recommandons chaudement la taverne Toxotis à Skala. De petits supermarchés et boulangeries sont aussi bien pratiques pour ceux qui souhaitent pique-niquer.

Agistri avec des enfants

Avec des tout-petits, ce n’est pas évident de  se déplacer dans l’île. Vélos et scooters sont peu adaptés. Côté plages, les criques escarpées n’offrent pas la tranquillité des plages de sable fin en pente douce.

En revanche, si vos enfants marchent d’un bon pas et savent faire du vélo (attention forts dénivelés), ils seront ravis de jouer les aventuriers sur cette île pleine de découvertes.

Sophie B.

5 Commentaire
  • Audrey

    Bonjour, je me rends en Grèce en famille du 24 avril au 2 mai. Pour la dernière journée je souhaitais aller à Agistri (du 30 avril 2019 au 1er mai 2019).. Connaissez-vous les horaires des ferry qui font le transport (aller/retour) Le pirée – Agistri ?
    Je vous remercie d’avance,
    Audrey

    • Laure

      Bonjour Audrey, si vous vous rendez sur le site GTP, rubrique « ferry Schedules », vous trouverez les horaires des ferries.
      Le 30 avril, il y a trois départs : 8:50, 12:50 et 16:50.
      Attention au 1er mai, il y a généralement une grève des bateaux ce jour là (souvent annoncée à la dernière minute) et vous pourriez restés bloqués sur l’île. Mieux vaut repartir le 30 avril ou le 2 mai.

  • Katell Favennec

    Ça fait bien envie… pour le déconfinement. Bon courage à vous. #restezchezvous

  • Katherine

    Merci pour vos conseils si précieux!
    Super séjour sur cette petite île pleine de charme

Laisser un commentaire