LE FESTIVAL D’EPIDAURE 2019 : LA PROGRAMMATION THÉÂTRALE

theatre epidaure en grece
Le théâtre antique d'Epidaure où se déroulent les représentations théâtrales

Le festival d’Athènes et d’Epidaure est un événement culturel important, qui bénéficie d’une renommée internationale. Il accueille chaque année de nombreux artistes renommés venus des quatre coins du monde.

Voici la programmation théâtrale à Epidaure pour cette année 2019 qui s’annonce particulièrement riche ! Avec notamment la présence de la comédie française les 26 et 27 juillet 2019 (avec Denis Podalydès dans le rôle de Ménélas).

Vous trouverez les informations pratiques concernant les points de vente des billets ainsi que la manière de se rendre à Epidaure dans cet article.

La présence de la Comédie Française au festival d’Epidaure 2019

Cette année 2019 est marquée par la présence exceptionnelle de la Comédie Française au Festival d’Epidaure les 26 et 27 juillet avec Electre/Oreste d’Euripide (mise en scène : Ivo van Hove). Avec notamment Denis Podalydès dans le rôle de Ménélas. 

Après l’immense succès des Damnés, créés dans la Cour d’honneur du Palais des papes en ouverture de l’édition 2016 du Festival d’Avignon, et repris Salle Richelieu, Ivo van Hove retrouve la troupe de la Comédie-Française avec une nouvelle grande fresque liée à la famille des Atrides. Cette deuxième collaboration avec l’un des grands maîtres de la mise en scène mondiale, autour d’une tragédie grecque antique, est l’occasion idéale saisie par Éric Ruf, administrateur général de la Comédie-Française et Vangelis Theodoropoulos, directeur artistique du Festival d’Athènes et Épidaure, pour réunir ces deux institutions du théâtre européen.

Pour la première fois, la troupe la plus ancienne en activité au monde jouera dans l’exceptionnel Théâtre antique d’Épidaure. Un évènement exceptionnel ! 

Précisant que tous ses projets naissent d’un « coup de foudre » pour un texte, Ivo van Hove, présent déjà au programme du Festival d’Athènes 2018 avec Persona et Après la répétition de Ingmar Bergman, associe cette fois deux pièces d’Euripide qui racontent l’histoire d’Électre et d’Oreste dans sa continuité, ou comment un frère et une sœur se retrouvent et s’unissent dans la vengeance qu’ils fomentent contre leur mère Clytemnestre et son amant Égisthe.

Pour en savoir plus sur la présence de la Comédie Française à Epidaure, consultez cet article.

festival athenes epidaure
Ivo Van Hove
© photo Michiel Hendryckx

LES PIÈCES QUI SE JOUERONT DANS L’ANCIEN THÉÂTRE D’ÉPIDAURE

21 et 22 juin

Œdipe
mise en scène de Robert Wilson
Coproduction : ConversAzioni – Teatro Olimpico Vicenza – Pompéi Theatrum Mundi – Teatro Stabile di Napoli

L’histoire emblématique d’Œdipe s’anime dans la série de tableaux vivants créés par Robert Wilson. Le célèbre metteur en scène suit ici chronologiquement l’histoire d’Œdipe, sans pour autant adapter fidèlement l’Oedipe Roi de Sophocle. Deux «témoins», un homme et une femme, racontent son histoire, la vie et l’époque d’Œdipe, au fil des siècles.

festival athenes epidaure
Oedipe mis en scène par Robert Wilson
© photo Lucie Jansch

28 et 29 juin

Orestie d’Eschyle par le théâtre National de Grèce

  • Agamemnon mise en scène de Io Voulgaraki
  • Les Choéphores mise en scène de Lilly Meleme
  • Les Euménides mise en scène de Georgia Mavragani

Un concept original et audacieux créé par le Théâtre national de Grèce : Orestie, la seule trilogie théâtrale ancienne encore existante, est présentée à Epidaure dans une performance unique de trois metteurs en scène.

Agamemnon : dans cette première partie de la trilogie d’Eschyle, le roi Agamemnon retourne à Argos, peu après la fin de la guerre de Troie. Clytemnestre accueille son mari mais échafaude un plan bien orchestré afin de se venger du meurtre de leur fille Iphigenie, sacrifiée par Agamemnon une dizaine d’années auparavant.

Les Choéphores : dans la deuxième partie de la trilogie d’Eschyle, Electre occupe le devant de la scène, pleurant son père assassiné et anticipant avec obsession le retour de son frère, Oreste, son symbole d’espoir, avec lequel elle compte se venger d’Agamemnon.

Les Euménides : la troisième partie de la trilogie tourne autour de la poursuite d’Oreste et du procès auquel il doit se soumettre. Cette pièce est souvent considérée comme une pièce fondatrice de la démocratie athénienne.

5 et 6 juillet

Les Suppliantes d’Euripide par le théâtre National de Grèce et l’Organisation de théâtre de Chypre, mise en scène de Stathis Livathinos

Deux théâtres nationaux, le Théâtre national de Grèce et l’Organisation de théâtre de Chypre unissent leurs forces pour créer une pièce de théâtre emblématique : une tragédie sur la guerre et les morts, effroi existentiel, dignité, foi et résilience, dans une nouvelle traduction de Giorgos Koropoulis.

12 et 13 juillet

Oedipe Roi de Sophocle

Mise en scène de Konstantinos Markoulakis. Coproduction: Athinaika Theatra – Théâtre municipal et régional de Crète.

Le chef-d’œuvre de Sophocle est sans doute la tragédie grecque par excellence ! Celle-ci commence par un mystère. La ville de Thèbes est affligée par la peste. Le roi Œdipe veut savoir pourquoi. L’oracle est clair : Apollon demande que le meurtrier de Laios soit puni afin que la ville soit purifiée. Le roi décide de résoudre le mystère, déclenchant ainsi une série de révélations horribles.

19 et 20 juillet

Iphigénie à Aulis d’Euripide par le théâtre National du Nord de la Grèce

Mise en scène de Yannis Kalavrianos 

Une des dernières pièces d’Euripide, écrite entre 408 et 406 av. J.-C. La tragédie est centrée sur la décision fatidique d’Agamemnon, commandant des forces grecques. Celui-ci est déchiré entre sa fille et son peuple et confronté à un terrible dilemne. Il décide finalement de sacrifier sa fille, Iphigénie.

26 et 27 juillet

Electre / Orestes d’Euripide par la Comédie Française,

Mise en scène de Ivo Van Hove

Pour plus d’informations sur la présence de la Comédie Française au Festival d’Epidaure 2019, voir ci-dessus.

2 et 3 août

Les Nuées d’Aristophane

Mise en scène de Dimitris Karantzas

Cette comédie magistrale d’Aristophane a été présentée pour la première fois en 423 av. J.-C.

festival athenes epidaure
Dimitris Karantzas
© photo Geli Kalampaka

9 et 10 août

Prométhée enchaîné d’Eschyle par le théâtre municipal et régional de Patras

Mise en scène de Stavros Tsakiris

Prométhée est puni par Zeus pour avoir volé le feu et l’avoir donné aux humains. Une pièce magistrale.

 

LES PIÈCES QUI SE JOUERONT DANS LE PETIT THÉÂTRE D’ÉPIDAURE

22 juin

Projection de Vertigo (Alfred Hitchcock)  dans le cadre du 9ème festival du film en plein-air d’Athènes 

Le festival d’Athènes et d’Epidaure poursuit sa collaboration fructueuse avec le festival du film de plein-air d’Athènes. L’année dernière (2018) a eu lieu pour la première fois une projection de film au petit théâtre d’Épidaure. Cette année, une projection de Vertigo, le chef-d’oeuvre d’Alfred Hitchcock sera organisée au petit théâtre d’Épidaure le 22 juin.

Vertigo (1958)  est une adaptation du mythe d’Orphée et d’Eurydice à travers l’histoire d’un ex-détective qui se laisse prendre avec une femme fatale et ses sombres secrets.

festival athenes epidaure
Vertigo

28 et 29 juin

Opéra National Grec (scène alternative)

  • Cassandre par Iannis Xenakis
  • Anaparastasis I: le baryton de Jani Christou
  • Le jour viendra… par Giorgos Koumentakis

La scène alternative de l’Opéra national grec se produit pour la première fois au Petit théâtre antique d’Épidaure, donnant au public un aperçu de son activité et présentant trois œuvres emblématiques du théâtre musical de compositeurs grecs d’avant-garde inspirés de mythes antiques.

5 et 6 juillet

Théogonie d’Hésiode

Mise en scène de Sofia Paschou

Le poème narratif épique d’Hésiode, texte fondateur de la littérature grecque antique, décrit la genèse du monde et la lignée des dieux et des divinités grecs antiques, dans une tentative de synthèse dynamique de traditions mythologiques disparates.

12 et 13 juillet

GRIFFÓN DANCE COMPANY KAOS, chorégraphie de Ioanna Portolou

La compagnie de danse Griffón de Ioanna Portolou revient à Epidaure avec KAOS, une performance sur la corporalité du langage tragique. La performance se concentre sur les représentations mythiques du cheminement sans fin de l’homme vers la création d’un ordre légal aujourd’hui comme dans la mythologie grecque antique. Les dieux, les demi-dieux et les mortels font l’expérience du chaos et de la lutte pour l’harmonie collective, se rassemblent et cherchent la catharsis comme point d’équilibre et de placement au sein du groupe. Traitant d’archétypes et de symboles en termes contemporains, la chorégraphe s’inspire des récits mythologiques des tragédies, mais aussi de l’imagerie biblique, réintroduisant sur scène sa propre version des premiers humains errant sur la surface de la Terre.

19 et 20 juillet

Daphnis + Chloé de Longus

Un amore bucolico mise en scène de Dimitris Bogdanos

L’idylle pastorale Daphnis et Chloé, l’une des plus célèbres et emblématiques histoires d’amour de tous les temps, est l’un des tout premiers romans jamais écrits et le seul ouvrage de l’écrivain Longus de Lesbos qui ait survécu. Les divers rebondissements de l’intrigue – les épreuves et les tribulations auxquelles les deux amoureux ont été confrontés avant de se retrouver finalement ensemble – sont secondaires à la véritable question: la description romancée et nuancée de la nature de Lesbos.

26 et 27 juillet

Phèdre de Racine

Mise en scène de Efi Theodorou

La pièce est centrée sur le mythe bien connu d’Hippolyte et de Phèdre, qui a inspiré de nombreux écrivains des temps anciens à nos jours, d’Euripide à Sénèque, en passant par Sarah Kane. La tragédie de Jean Racine est centrée sur Phèdre, la belle-mère d’Hippolyte, et sur l’expérience du rejet amoureux.

festival athenes epidaure
Efi_Theodorou_
© photo Geli Kalampaka

2 et 3 août

Danaids d’Andreas Kalvosmise en scène Natasa Triantafylli

La tragédie Danaids d’Andreas Kalvos (1818) s’inspire du mythe des Danaïdes à travers des fragments trouvés dans diverses sources mythiques et littéraires, notamment les Suppliants d’Eschyle.

*****

Informations pratiques : billets et transport

Transport et hébergement

Pour se rendre à Epidaure depuis Athènes, il faut compter 2h30 de trajet environ. La route est superbe, mais dangereuse de nuit.

Si vous souhaitez éviter le trajet de nuit:

  • Tout d’abord, il est possible de dormir proche du site, dans l’hôtel Avaton (1,5km) ou Hotel Athena (à 3km).
  • Il est aussi possible de prendre une navette privée  qui vous fait arriver une heure avant la représentation et vous ramène le soir même à Athènes. En prévente, le transport coûte 59€ par personne.
  • Sur certaines représentations, il est possible d’acheter en ligne sur ticket master en même temps que votre billet, un ticket de bus affrété.

Billets

Les billets sont en vente à partir du 23 avril à midi. Les billets peuvent être achetés de différentes façons.

  1. Un centre d’appel a été mis en place + 210 8938112 (ouvert du lundi au dimanche, de9h à 21h)
  2. En ligne, les billets peuvent être acheter sur Ticket Master 
  3. Les billetteries des magasins Public pourront aussi délivrer les billets (trouver le Public le plus proche de chez vous).
  4. Au box offices du Festival:
    • Panepistimiou 39 : Du lundi au Vendredi de 10:00-16:00, Samedi de 10:00-15:00
    • Odeon of Herodes Atticus: Du lundi au Vendredi de 10:00-14:00 (et de 18:00-21:00 les jours de représentation)
    • Ancient Theatre of Epidaurus: Du lundi au jeudi de 10:00-13:00 et Vendredi et Samedi de 10:30-21:30

Pour les groupes (de plus de 20 pers), vous devez prendre contact par email (tickets@greekfestival.gr) ou par téléphone (+30 2103222720) . Pour les personnes handicapées, merci d’envoyer un message par mail (tameia@greekfestival.gr).

 

Laure M.

Laisser un commentaire