Les incendies en Grèce de 2018 + conseils en cas d’incendie

En juillet 2018, 3 incendies majeurs se sont déclenchés à quelques kilomètres de la capitale grecque, l’encerclant d’est en ouest. Si cette dernière n’a pas été touchée, ces incendies en Grèce, particulièrement meurtriers, ont profondément choqué par leur violence et par le terrible chiffre qu’ils ont laissé derrière eux : 126 morts.

Incendies en Grèce en 2018 : rappel des faits

Le 23 juillet 2018, les pompiers font face à une quinzaine de départs de feu. Trois d’entre eux semblent plus difficiles à éteindre, dont deux se trouvent à l’ouest de d’Athènes près de la localité de Kinetta, sur la route de Corinthe. Ce sont les feux qui inquiètent le plus, la majorité des forces de secours y est donc concentrée.

Puis à l’est d’Athènes, un autre feu prend de l’ampleur. Le vent venant de la mer le pousse néanmoins à l’opposé du littoral, où se trouvent de nombreuses stations balnéaires. Mais le vent va tourner et la petite ville de Mati, à 40 kilomètres à l’est d’Athènes, va alors se trouver encerclée par les flammes. Les habitants ne pouvant pas s’échapper, certains se sont alors réfugiés dans la mer, provoquant plusieurs noyades.

Le bilan humain est lourd. L’incendie de 2018 est le plus meurtrier que la Grèce ait connu. Les précédents incendies majeurs en Grèce datent de 2007, où 77 personnes avaient perdu la vie dans le Péloponnèse et sur l’ile d’Evia.

Les gestes à adopter en cas d’incendie en Grèce

La Grèce est très exposée aux risques d’incendie. Son climat sec, ses températures caniculaires en été et ses vents forts ont vite fait d’attiser les flammes. Ainsi pour éviter tout départ de feu, certaines précautions sont à prendre impérativement.

C’est une évidence : ne jamais allumer de feu même si l’on pense prendre toutes les précautions nécessaires. La moitié des incendies de forêt ont pour origine un usage du feu mal maîtrisé. Ensuite, ne jamais jeter de mégots hors des poubelles appropriées. Même si vous les pensez éteints, ne les jetez jamais dans la nature.

Si vous possédez un terrain situé dans une zone à risque, pensez à débroussailler. Privilégiez la plantation de végétaux ne dépassant pas 50cm. Espacez les bouquets d’arbres d’au moins 5 mètres et  entretenez vos chemins d’accès.

La majorité des feux ont une cause accidentelle. Ainsi, si vous résidez en Grèce, il est bon d’avoir chez vous les équipements appropriés pour éteindre tout départ de feu. Si vous envisagez un brûlage ou un barbecue, ayez à proximité pelles, râteaux, seaux et tuyaux d’arrosage pour pouvoir réagir au plus vite en cas d’accident.

Si vous êtes en Grèce et êtes témoin d’un départ de feu, appelez le 199 pour les pompiers. Ou bien 108 si vous êtes sur la côte. Dites-leur immédiatement votre localisation exacte, la direction dans laquelle se dirige le feu et le type de végétation qui est en train de brûler.

Que faire en cas d’incendie ?

Si l’incendie se rapproche de votre domicile ou de votre lieu de vacances :

  • fermez les fenêtres et volets
  • arrosez les murs de votre maison
  • gardez votre portail ouvert pour faciliter l’accès aux pompiers
  • enlevez les matériaux inflammables autour de votre résidence (feuilles mortes, brindilles, etc)
  • et fermez le conduit de cheminé

Si vous résidez dans une maison en bois ou en préfabriqué, allez vous mettre à l’abri chez un voisin possédant une maison en dur.

Si l’incendie est à votre porte : ne quittez pas votre maison. Fermez toutes les fenêtres et volets. Calfeutrez toutes les bouches de ventilation, et placez des tissus mouillés au bas de vos portes.

Enfin, pensez à écouter la radio pour avoir accès aux consignes de sécurité et aux nouvelles concernant l’avancée de l’incendie.

Consultez aussi la fiche de l’Ambassade de France en Grèce concernant les consignes de sécurité en cas d’incendies en Grèce pour plus d’informations.

Anne R.

Laisser un commentaire